En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Pourquoi l’offensive du CNC pour contrer Netflix fait pschitt

Mis à jour le
Pourquoi l’offensive du CNC pour contrer Netflix fait pschitt
 

Aurélie Filippetti avait chargé l'institution de fédérer les acteurs français du cinéma contre le leader mondial du streaming vidéo. Le résultat, c'est le site vad.cnc.fr, un moteur de recherche référençant toute l'offre légale en France en matière de VoD. Décevant.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • gnac
    gnac     

    Je crois que tu mélanges le public et le privé, la citoyenneté et le consommateur.
    Tu peux reprocher à l'Etat d'être trop interventionniste culturellement (ça se discute, beaucoup de pays envient notre modèle), mais je t'invite à faire la différence entre une "mauvaise" qualité de service VaD française (je te rejoints sur ce point même si ça a beaucoup évolué) et le soutien public au privé. 80% du budget du CNC provient de taxes sur les chaines TV, pas de tes impôts. Cette BD est une pierre à l'édifice, elle ne résout pas tout certes, mais gageons qu'il y ait d'autres initiatives - probantes ou pas - du privé...

  • tontonyoyo
    tontonyoyo     

    Je me mets un rappel dans mon agenda et dans 6 mois, j'irai voir les statistiques de l'annuaire. On verra si c'est 'probant' comme tu le dis ;)

  • gnac
    gnac     

    Euh les gars, il me semble que l'objet de ce projet est davantage que des sites - qui font de l'éditorial et dont c'est le métier - comme Allociné ou Télérama aillent piocher dans la BD ainsi créée non?... Il me semble pas que ce soit le rôle de l'Etat d'enrichir et diffuser des contenus, mais d'aider à. En ce sens, cette initiative est tout à fait probante.

  • tontonyoyo
    tontonyoyo     

    Franchement, nous ne sommes pas en Avril, mais ce moteur de référencement, c'est une blague ?

    C'est avec ce type de service qu'ils comptent redorer le blason de l'offre légale et contrer les géants de la VOD ?

    Les hommes et les femmes décideurs de ce projet sont complètements déconnectés de la réalité. Il faudrait qu'ils pensent à intégrer la notion client-centrique dans leurs démarches de conception et surtout qu'ils se posent une simple question : Est-ce que moi, en tant que personne, j'utiliserai ce portail pourri ?

    L'aboutissement de ce type de projet n'apporte qu'une réponse politique alors qu'il fallait une réponse commerciale et marketing. Quand la politique essaye de faire du business, ça donne ce type d'outils inutiles, fermés dans moins de 6 mois. Les APIs survireront peut-être...

    Cherchez Hunger game sur le moteur : on le trouve mais on ne sait pas quoi faire du résultat de la recherche. Cherchez 'La soupe aux choux' là,on se dit qu'on a une chance de le regarder. Quoi qu'avant de se faire un petit plaisir, il faudra penser à prendre un abo en boutique Orange, s'abonner à canal et autres fournisseurs.

    Si leur réponse c'est ce portail, ma réponse, c'est NETFLIX : fraîcheur du contenu, catalogue pléthorique, accessibilité TV, smartphone & tablette, souscription et résiliation en 3 clics, pas d'engagement et 8? par mois. Ça c'est le choix, la liberté et l'accès. En ce qui concerne votre jolie plate-forme : merci, mais non merci.

Votre réponse
Postez un commentaire