En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Paradise Papers : Apple répond aux accusations d’évasion fiscale

Tim Cook Senate.png
 
En 2013, Tim Cook était auditionné par le Sénat américain pour s'expliquer sur les impôts payés en Irlande. - CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Accusé d’avoir détourné plusieurs centaines de milliards de dollars sur l’île de Jersey, Apple affirme être le plus grand payeur de taxes au monde. Les Paradise Papers révèlent le fonctionnement du système fiscal mis en place par Cupertino.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Charles Petit
    Charles Petit     

    "son désir de rapatrier son trésor de guerre de 252 milliards de dollars sur le sol américain dès que la législation sera assouplie"

    C'est pas merveilleux !? ...faites nous plus de cadeaux pour que nous puissions payer moins d'impôts et envisagions d'arrêter d'utiliser les failles du système...

    "une réforme internationale de l’imposition afin d’empêcher l’actuelle « guerre entre les pays » pour savoir qui doit récupérer l’argent"

    Mais il ne faudrait surtout pas arrêter de flexibiliser le travail, parce que si la guerre au dumping social venait à s'arrêter au niveau Européen et Mondial, quelle catastrophe pour les riches industriels...

    Et dire que l'on pourrait presque plaindre tous ceux, qui sont riches, peuvent manipuler le système, qui est d'ailleurs fait pour eux, par leur courtiers que sont les politiques des Pays qui laisseront toujours une trappe ouverte pour que cela continu de plus belle...

    Et pendant ce temps, en France, un retraité est "riche" s'il est à plus de 1200 €/mois et va se payer plein pot l’augmentation de la CSG, franchement quelle honte et en plus ils osent actionner la fibre du sacrifice pour les jeunes générations, vraiment minable... Bon le prochain cadeau pour les industriels, c'est la sécurisation de l'assurance chômage pour tous avec radiation automatique de ceux qui ont cotisé, qui démissionnent, indépendants, s'ils n'acceptent pas le prochain truc minable, payé de clopinettes, que Pôle Emploi va proposer dans un paradis fiscal à quelques milliers de kilomètres d'où ils habitent.

  • smartmeister
    smartmeister     

    Plus c'est gros et mieux ça passe.

Votre réponse
Postez un commentaire