En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Pannes : la mission d'enquête épargne les opérateurs

A la suite des incidents qui ont touché France Télécom et Bouygues Telecom en 2004, le ministre délégué à l'Industrie avait diligenté une mission d'enquête. Les conclusions, rendues ce jour, ne font ressortir ni faute ni négligence.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • Dan__
    Dan__     

    Ou plutot j'ai vu l'inverse.
    D'abord erricsson n'est pas opérateur de téléphonie grand public, il font des terminaux gsm (avec sony) des PABX, et des softs de téléphonie. On peut donc diffcielement comparé des pannes survenant sur des infrastructures elles-memes non comparables. Travaillant pour un installateur ericcson, je peux dire que leur gammes de PABX ne sont pas trop mal, mais qu'il connaisse également leur déboire notamment sur la fiablité de leur liaisons IP entre deux meubles. Certains de leur logiciels ont également des bugs. Je ne citerai pas plus de noms car je ne suis pas ici pour critiquer ericsson, qui reste malgré ces soucis un bon produit en téléphonie.

  • toto_
    toto_     

    si ca se produit, je suis pas sur que tu rigoles tant que ca...
    plutot que de critiquer à outrance, faudrait peut etre se remonter les manches et faire le necessaire pour que ca se reproduise plus !
    tu fais quoi toi concretement au lieu de critiquer ?

  • Bounaberdi
    Bounaberdi     

    Bonjour,

    Si ces grands systèmes se bloquent, ce n'est pas faute d'y mettre des moyens.
    A un niveau tel que les sécurités semblent indestructibles. La crise en est d'autant plus grave quand ça casse quand même.

    Il faut anticiper ces crises et en prévoir les outils de gestion. Plus facile à dire qu'à faire.
    Notre contribution: shaman-x.org

  • Bounaberdi
    Bounaberdi     

    Bonjour,

    Le projet ERLANG auquel vous faites référence est supporté par une équipe française. Si vous cherchez dans l'historique des présentions Solutions-Linux, vous trouverez les personnes concernées.

    Malheureusement, un taux de 99.999 % ne met nullement à l'abri de telles crises et peut même rendre la sortie de crise encore plus complexe.

    Je pilote le projet www.Shaman-X.org de logiciel libre qui s'attaque précisément à ce problème de blocages partiels/totaux des systèmes complexes. Jusqu'à présent, nous n'avons pas su susciter l'intérêt des responsables des grandes architectures et travaillons avec des moyens bien trop limités.

    crdlt

  • Moonheart
    Moonheart     

    C'est juste un de ces fanatiques pro-piratage égocentré... fait pas attention :)

  • Ben_zebu
    Ben_zebu     

    Je crois que tout est dans le titre...

  • Loic_
    Loic_     

    encore un complot gouvernemental... la vérité est ailleurs, à moins que cela ne soit les suites de Roswell...

    Je te propose de prendre tes pilules :-)

    ;-)

  • yvanohé
    yvanohé     

    peux être faut il utiliser des technologies de tolérences aux pannes y compris dans les logiciels.

    Ericsson fait ça très bien sur ses équipements avec des taux de disponibilité de 99.999 % ;-)

    Une petite lecture sur le sujet ?
    http://www.sics.se/~joe/thesis/armstrong_thesis_2003.pdf

  • ersatz
    ersatz     

    Soyez pas passifs.
    Allez vite signer la pétition pour le P2P sur le site du Nouvel Obs.
    Cette pétition est soutenue par pas mal d'artistes. Oui, oui !!

  • Mr.X
    Mr.X     

    d'aprés les divers info que j'ai glané dans la profession, c la base de données clients de bouygues qui a crashée, et, la base de données de reprise qui devait reprendre la main en cas de défaillance a aussi crashé.
    L'infrastructure réseau n'a rien u en soi, Le pb, c ke le temp de recharger la base avec le dernier backup, ben Bouygues n'aurai pas pu facturer ces clients, donc plutot que de perdre des communications, ben ils ont décidés de couper les clients dont les infos sont dan cette base (un nombre important de client).
    Mais voyant que le rechargement de la base prenait plus de temps que prévu, ben ils ont voulu eviter les 48 heures d'interuption et on reconnecté les clients sans pouvoir les facturer au bout de 24h, et ils ont présenté les choses comme un "geste" ki faisaient aux clients.
    en fait, il faut savoir que, chez bouygues (comme chez d'autre sans aucun doute), la réussite de la gestion de crise est conditionné par une interruption de service inférieures à 72 heures, donc mission réussie.
    Enfin, il fau savoir, que les equipement d'Orange , bouygues et SFR sont identiques et d'ailleurs sont gérés par la même boite d'infogérance, trés connue, (avec sans aucun doute l'intervention d'autres prestataires).

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire