En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Numérisation des salles : des projectionnistes d'UGC en grève

Mis à jour le
Numérisation des salles : des projectionnistes d'UGC en grève
 

Des salles du réseau de cinémas ont fermé entre vendredi soir et dimanche. Les opérateurs s'opposent aux conditions du plan social lié à la numérisation des projections.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • Dcindy93
    Dcindy93     

    Mon UGC (Rosny) s'est mis à la 3D tout récemment et la majoration du billet n'est que de 1? la première fois, prix des lunettes, que l'on garde pour la prochaine fois...
    Dans les autres cinéma, c'était une location de 3? à chaque fois...
    Alors 1? une paire de lunette pour voir un film en 3d... Moi je dis banco

  • bipdan2
    bipdan2     

    Si tel est le cas alors tant mieux.
    D'un coté, un article dont ou peut retrouver l'auteur et qui cite ses sources affirme une chose, tandis qu'elle est démentie dans les commentaires.

    Comme ce n'est pas la 1ere fois (ni probablement la dernière) que les commentaires, ici non modérés a priori ni vérifiés dans leur exactitude sont utilisés pour de la désinformation pur et simple, comment pourriez vous prouvez que d'une part vous êtes projectionniste, et que d'autre part vous puissiez en plus avoir la certitude que tout vos homologues ont bien été formé ?

    Comprenez bien que ce n'est pas une attaque personnelle, mais bien une recherche d'un vérité qui en est bien une.

  • Nacyl
    Nacyl     

    Je confirme, on fait plaisir aux copains avec des arrangements qui frisent souvent l'illégalité.

    Les ententes sur les prix, les complaisances sur les appels d'offres, les "retours de services" dans les conseils d'administration et autres cooptations, vous appelez ça comment ?

    Payer les actionnaires, c'est certains mais pour les plus gros d'entre eux c'est encore une autre histoire.
    Donc, si, si, on fait plaisir au copains sachant qu'ils renverrons l'ascenseur.
    Ce n'est pas le monde des petits actionnaires mais des grands qui évoluent toujours en flirtant de façon plus ou moins prononcée avec la politique.

  • MacNiaque
    MacNiaque     

    "Mais, pour le spectateur, ces bouleversements restent en grande partie transparents. Si ce n'est une majoration du prix du billet pour les films en 3D, comme cela se pratique actuellement."
    Encore un journaliste qui écrit sans avoir été voir; la projection numérique est loin d'être transparente pour le spectateur, on se retrouve avec une qualité pourrie parce que le matériel n'est pas encore à la hauteur mais ça fait des économies pour les salles sur le long terme et c'est tout ce qui les intéresse.

  • teto658
    teto658     

    70 % de l'alimentation bio est d'origine étrangère .
    Enormément de nourriture n'est pas produite en france et importée .
    Quand tu vas dans un magasin type discount et que ta barquette de sardine est "made in china " tu te poses des questions ( vécu ) .
    Donc faut arrêter d'être un rond de cuir , intellectuel surpayé et regarder , sortir de chez soit avant
    de déblatérer du vent .
    Il y a une différence entre théorie et pratique mon gars .

  • Stanley Kubrique
    Stanley Kubrique     

    On dirige une entreprise pour la satisfaction des actionnaires.
    Ces derniers visent le profit maximum et non la pérennité de l'outil.

  • LinoBE
    LinoBE     

    Le plein emploi est un mythe agité par les doctrinaires de droite.

    Comme c'est expliqué dans Zeitgeist http://vimeo.com/6346955 l'augmentation de la productivité démonte ce mythe.

    L'exemple de l'agriculture est édifiant : on est passé de 95% à 3% de la population qui travaille aux champs en 100 ans, et on ne peut pas dire qu'on soit en pénurie de produits alimentaires.

  • coltran
    coltran     

    On ne dirige pas une entreprise pour faire plaisir aux copains !

  • Lonepsi
    Lonepsi     

    Le compromis serait celui qui permettrait le progrès technique tout en préservant les personnels concernés d'une fin d'activité brutale.

    Ne pourrait-on pas financer le revenu des projectionnistes et des autres professionnels concernés par cette évolution par l'industrie du cinéma numérique ?

    Bien sûr, en parallèle, il faudrait bloquer les ouvertures de postes et les formations dans ces métiers.

  • Fraloup
    Fraloup     

    je confirme que ces fomations ont effectivement eu lieu sur 3 jours pour l'ensemble des projectionnistes du circuit.

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire