En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Martin Bouygues fustige le rôle de l'Arcep dans l'arrivée de Free Mobile

Mis à jour le
Pour le patron de Bouygues,
 
Pour le patron de Bouygues, "tout ça est profondément choquant, je pense que le système de régulation tel qu'il fonctionne aujourd'hui n'est plus acceptable en l'état" - Pour le patron de Bouygues, "tout ça est profondément choquant, je pense que le système de régulation tel qu'il fonctionne aujourd'hui n'est plus acceptable en l'état"

Le PDG a critiqué le rôle joué par le régulateur des télécoms dans l'arrivée de Free sur le marché du mobile, qui aurait coûté 50 000 emplois au secteur.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Lennart
    Lennart     

    qui n'a toujours pas compris ce que voulait réellement dire le mot "concurrence".

  • marsu0lami
    marsu0lami     

    Ou comment jeter la pierre au dernier entrant pour une faute qu'il n'a pas commise, juste légèrement amplifiée puisque lui recrute : celle du marché en stagnation.

  • timat74
    timat74     

    Il n'a qu'à s'en prendre à lui même, car après s'être gaver avec des tarifs prohibitifs il aurait dû sentir le vent du changement et se mettre à la page bien avant.Une énorme faute de gestion qui à n'importe qui d'autre, aurait coûté son poste

Votre réponse
Postez un commentaire