En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

M. Zumkeller : « La Hadopi ne doit pas frapper en aveugle »

Mis à jour le
M. Zumkeller : « La Hadopi ne doit pas frapper en aveugle »
 

Le député UMP craint que des internautes ne soient accusés à tort de téléchargement illicite. Michel Zumkeller nous explique pourquoi il a interpellé le ministre de la Culture.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • antoinec59
    antoinec59     

    J'ai pu voir en direct le fonctionnement du systéme mis en place par la société TMG. C'était lors du quatriéme forum sur la cybercriminalité a Lille il y a quelques mois. Etait alors présent le responsable de la lutte anti-piratage Japonais pour parler du systéme équivalent mis en place sur place.

    La procédure est la suivante, tout commence par une identification de la chose téléchargé avec le "code bar" du fichier, et ensuite l'opérateur écoute ou visionne une petite partie pour s'assurer qu'il s'agit bien d'un contenu protégé.
    Dés lors plusieurs possibilités s'offrent a lui, il classe sans suite ou transmet a Hadopi... mais une chose est certaine c'est qu'il peuvent enregistrer les informations concernant les téléchargement et les plus gros "poissons" risquent de ne pas s'en tirer uniquement avec une lettre A/R.

    Aprés je comprend que ce député puisse avoir peur vis a vis de ces élécteurs, mais si plus personne ne paye pour des contenus culturels la question est alors de savoir si nous sommes préts a nous contenter de vivre sur les créations du passé !

  • marc-lorenzo
    marc-lorenzo     

    Comment voulez vous que l'ordinateur d'un abonné innocent va faire pour mettre à jour ses logiciels de sécurité tels que l'anti-virus , firewall , anti spyware etc.... ainsi que son système d'exploitation sans la connexion internet ? même en cas d'infection majeure venant d'un support externe (disque dur ou clé usb) ?!

  • edend
    edend     

    Il n'y a pas de "piratage" juste un faute d'orthographe fréquente sur le mot "partage"...

    Il y a plus de musique en téléchargement libre que de musique commerciale sur internet www.horsnorme.org www.necktar.info www.dogmazic.net www.boxson.net www.archive.org

    L'essayer c'est l'adopter.
    Créer c'est résister.
    §:)

  • mickeal
    mickeal     

    Je pense que beaucoup feront l'effort de ne plus télécharger quand il sera possible de lire un DVD sur toutes les plateformes sans être embété par les DRM ou autres bétises.
    Ce qui arrête les gens encore, c'est d'acheter quelquechose et de ne pas pouvoir en disposer réellement.
    Quand on a le droit de transférer 3 fois une musique achetée sur un baladeur et que l'on est obligé d'avoir windows media player pour gérer les licences.
    Je suis désolé, je suis prêt à payer, sans aucun problème. Mais que si je paye le droit de pleine utilisabilité.

  • bllbllbll
    bllbllbll     

    15 € ? t'as craqué toi, même s'il coute 5€ le download illégal ne diminuera pas !

    Et puis beaucoup de choses téléchargées ne sont pas disponible à la vente, des séries US qu'on suit toutes les semaines, des vieilles musiques, des vieux concerts etc....

  • ghost-rider
    ghost-rider     

    Je pense que les gens arrêterons le téléchargement illégal le jour le prix du dvd baissera un dvd terminé avec le titre + l'image du film dessus a la sortie d'usine coûte 1 ?uros pourquoi les revendre 20 voir 30 ?uros d'accord il y a les frais de livraisons etc lorsque le dvd coûtera environ 15 ?uros a ce moment là je pense que le téléchargement illégal cessera!

  • Adulte
    Adulte     

    Souvent déçu par le "niveau" et la maturité des intervention par ce canal, je dois dire que pour cette intervention je me suis régaler.
    Partisant des propositions mesurées et argumentée, je félicite l'ensemble des intervenants.
    Je partage globalement les avis exprimés sur le fond et la forme.
    Par ailleurs quand un politique est RESPONSABLE et DEMOCRATE, cela fait beaucoup de bien à l'ELECTEUR que je suis.
    Bravo à tous.

  • Tigzy
    Tigzy     

    Il faut que les majors, et les députés se mettent à la place des consommateurs pirates, et voir comment ça marche.

    Tout n'est pas noir dans le piratage, la plupart des gens ne se contentent pas de pirater pour pirater. Beaucoup de personne prennent l'album d'un artiste sur le net, l'écoutent, peuvent aimer ou ne pas aimer.

    Dans le premier cas, il vont acheter des produits dérivés, aller à des concerts et au final dépenser plus que le prix initial de l'album vendu à la FNAC.

    Pareil pour les films. Les salles de cinéma n'ont jamais été aussi remplies! Pour moi à partir du moment ou on paye 30/40? pour emmener sa famille au ciné, il est normal de ne pas payer 20? de plus pour revoir le film sur petit écran.

    Selon moi, au final l'argent qui n'est pas dépensé pour des CD/DVD, est dépensé pour des concerts, ou des places de ciné. Au moins l'argent arrive de toute façon jusqu'à l'artiste. Et c'est ce qui compte

  • GUIRUCH
    GUIRUCH     

    On peut féliciter Monsieur ZUMKELLER, député UMP, qui a le sens de l'Etat en posant une question au Gouvernement, considérant qu'une loi ne doit pas permettre, lors de son application, d'accuser un innocent. D'autres députés aussi l'ont fait au moment du débat.

    Monsieur ZUMKELLER insiste et veut comprendre comment cette loi s'appliquera dans les faits, alors que des petits malins s'ingénient à tout brouiller.

    Nous nous trouvons de plus en plus en France avec un Etat qui promulgue des lois injustes, ou défendant des intérêts qui paraissent particuliers. Je précise que je suis totalement contre le téléchargement illicite

    De plus en plus l'Etat fait montre d'une grande tolérance envers certains de ses représentants qui dépassent toutes les limites (ex les gardes à vue abusives et les ''outrages à agent'') alors qu'il peut s'agir de citoyens des plus respectables. L'Etat montre souvent au quotidien que l'intérêt défendu n'est pas systématiquement l'intérêt général.

    Un pays où la machine d'Etat est au dessus des lois ou dont ses représentants sont au-dessus des lois ou bien les appliquent sans aucun discernement, ne peut que conduire les Français à considérer que le ''chef'' n'est pas un chef.

    Pour HADOPI, comme Monsieur ZUMKELLER, je m'interroge, bien évidemment sur la répartitions des revenus de la vente des droits de chansons ou musiques, qui devait favoriser les auteurs.

    Je suis favorable à un système qui permettrait de payer forfaitairement pour ''voir''.
    Je souhaite aussi que la musique soit vendue en qualité maximale, donc, non compressée en MP3.

  • Oneiroi
    Oneiroi     

    Dans le cadre d'un travail étudiant je vous propose de répondre au sondage en ligne sur Hadopi :
    sondage-hadopi.bguap.fr
    Une fois rempli vous avez accès aux résultats.

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire