En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Luke Gao (OSS Alliance) : ' Le quasi-monopole de Microsoft n'est pas favorable aux utilisateurs '

L'Open Source Software Promotion Alliance a été créée par le ministère de l'Industrie de l'information chinois fin juillet. Luke Gao, directeur de la branche ' standard et certification ' de cet organisme, expose les objectifs de son gouvernement en matière de système d'exploitation open source.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • MairDenny
    MairDenny     

    Il y a aussi une version chinoise du DVB. En outre, les distributions Linux font un tabac en chine pour des questions économiques. Le revenu moyen interdit aux chinois d'accéder à des produits étrangers. Mais en ont ils besoins ? Aujourd'hui, nos opérateurs se fournissent chez les équipementiers chinois au détriment des Cisco, Alcatel, Nokia, Ericsson, Nortel et autre Sagem...

  • foue_
    foue_     

    comme écrit plus haut, c'est l'asie qui fait son Linux, pas seulement la chine. L'alliance comprend le japon, la corée et la chine. Avec taiwan, ils dominent largement le matériel en conception et fabrication, ils se donnent le moyens d'entrer dans le logiciel.
    Dans quelques années, les 2 milliards d'asiatiques s'équiperont en système complet sans dépendre des autres. La thailande, Taiwan, Singapour sont déjà dans le wagon linux.
    Puis, quelques temps après (en années), on aura des nouveaux produits complets, innovant, venant des Samsung, LG, NEC, Legend, Asus, MSI - qui arriveront, bien moins chers que les produits occidentaux (surtout américains) avec windows. On passera de la dépendance vis à a vis des USA, à la dépendance vis à vis de l'asie.
    pour revenir à l'article, ma domination de Microsoft n'est pas bonne pour l'europe, elle est bonne pour les USA qui en tire 50 milliards de $ par an et des millions d'emplois.
    C'est de la politique industrielle qu'il faut, les asiatiques l'ont compris, pas l'europe. un seul pays moyen comme la France est trop petite pour le faire toute seule

  • foue_
    foue_     

    Cette vue de la chine est très courte vue. Les chinois travaillent avec les japonais et les coréens.
    Leur objectif est de maitriser leur industrie informatique et pour cela les logiciels. Ils doivent donc couper le cordon avec windows. Les asiatiques maitrisent déjà le matériel quasiment complètement - sauf les processeurs qui sont les prochains sur la liste.
    Tous les PC, portables, les serveurs jusqu'en milieu de gamme - même ceux des grandes marques américaines - sont conçus et et fabriqués par les asiatiques.
    Pour prendre vraiment la main sur l'industrie, l'asie doit maitriser le logiciel. L'open source est le moyen choisi. (Les chinois viennent aussi de developper leur propre standard sur les DVD pour ne pas payer 4$ par lecteur).
    C'est de la strategie industrielle, asiatique et non chinoise. La censure n'a rien à voir la dedans.
    On pourrait imaginer une stratégie industrielle européenne dans le même secteur pour ne pas dépendre des USA dans le logiciel. Microsoft coute à la France environ 1.5 milliards par an en royalties (windows et MS office seulement), c'est ce que les chinois ne veulent pas payer.
    C'est de la strategie industrielle long terme pour l'independance dans un domaine clé. L'europe n'en n'a pas. La chine n'est pas qu'un lieu de delocalisation pas cher, c'est une puissance technologique de pointe en devenir (avec Taiwan), et qui se donne les moyens de son developpement.

    C'est de la grande et belle politique pour l'independance et le developpement economique.

  • gogreg
    gogreg     

    Windows domine, avec ses qualités et ses défauts. Le point qui me géne le plus est que son code source ne soit pas disponible. C'est une boîte noire contrairement à Linux. En France, nous avons de bons développeurs et de bonnes idées. Je ne comprend pas pourquoi aucune entreprise ne s'est lancée dans l'aventure d'un OS alternatif à Windows, Mac OS et Linux. Un nouvel OS de A à Z... Bonne initiative chinoise. J'espère seulement que la censure ne fera pas partie du package de leur OS...

  • Messir
    Messir     

    En même temps, je ne pense pas qu'un OS unique pour toute la planete soit LA solution, si tous les pays et entre autre la France se lancait dans une telle entreprise, le monopole Windows en prendrait un coup se qui serai a mon sens une excellente chose.

  • James_
    James_     

    Je pense que la Chine prend ici une position plus géotechnologique (mot inventé par moi sans doute) qu'autre chose.
    Cela dit, je ne crois pas que les standards logiciels made in China vont être tellement mieux que les standards Microsoft utilisés eux par tout le reste de la planète.

    Au final, la Chine risque surtout de s'isoler technologiquement p parlant. bon daccord, ils sont très nombreux!

  • gg_
    gg_     

    C'est vraiment trop voyant, connaissant le gouvernement Chinois ils en ont rien à faire de l'open source, ce qu'ils veulent c'est embêter Microsoft (qui est américain je le rappel) et créer un nouvel OS chinois qui prendrait le monopole à Mirosoft (même si ils disent le contraire)...

    En tout cas c'est marrant d'entendre ce gentil monsieur parler, "on ne peut pas faire de trucs bien si on ne connait pas le code de l'OS" ben moi je répond "on ne peut pas faire de trucs bien si le réseau Internet du pays est censuré et filtré par le gouvernement" c'est vraiment le paradoxe, Internet c'est un endroit libre sans frontière où on peut s'y développer comme on veut mais en Chine ils filtrent tout c'est la liberté d'expression qui est toujours bafouée là bas de toute façon... Alors moi je préfère avoir un OS dont je ne connais pas le code et un Internet libre plutôt qu'un OS dont je connais le code et un Internet censuré.

Votre réponse
Postez un commentaire