En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Linux : un cheval de Troie officiait depuis des années pour espionner 45 pays

Mis à jour le
Linux : un cheval de Troie officiait depuis des années pour espionner 45 pays
 

Extrêmement discret, furtif, ce malware découvert par des chercheurs en sécurité opère depuis plusieurs années et était notamment destiné à espionner les gouvernements de près de 45 pays.

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Pierro787
    Pierro787     

    Je doute que des sites militaires et des ambassades installent n'importe quoi sur leurs ordinateurs sensibles, surtout via le net et possiblement des serveurs, majoritairement équipés de Linux.

    Donc soit le problème provient de Linux lui même, soit il s'agit d'un simple malware comme on en trouve des milliers sous Windows, mais je ne vois pas en quoi la sécurité et l'espionnage de sites sensibles serait affecté... (A moins que les machines et serveurs militaires soient administrés par le grand public)

  • ravenx
    ravenx     

    Il n'est pas écrit que c'est dans le code Linux. Il est juste indiqué que les Linux étaient ciblés et infectés. Cela peut être un logiciel installé, téléchargé,... Comme un Windows, ni plus, ni moins.

  • Pierro787
    Pierro787     

    Le principe de Linux, c'est d'être open source, les sources sont donc librement consultables par tous. Et le C / C++ est un langage enseigné dans n'importe quelle école / fac qui se respecte, de par le monde...

    Bref, très étrange que personne n'ait remarqué quoique ce soit avec un logiciel dont les sources sont partout sur le net...

Votre réponse
Postez un commentaire