En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les labels sortent iMesh du sillon

Le pionnier des réseaux P2P va verser 4,1 millions de dollars à la RIAA. Il devra aussi modifier son logiciel afin d'empêcher l'échange illicite de contenus.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • Linus_
    Linus_     

    d'ou le passage sous linux.
    de tte maniére avec la puce palladium, tout contenu sans copyright sera éfffacé automatiquement.
    so, avant qu'il ne soit trop tard, formez-vous a linux!!

    'cause me A go burn WinDoBE

  • Minautoro_
    Minautoro_     

    m'est avis qu'au bout d'un moment tu deviendras tout vert, la bave aux lèvres, devant ton PC qui te servira plus à rien, ta chaîne devenue silencieuse, et que tu te jetteras sur le premier abonnement venu pour recommencer à télécharger comme un malade.

  • bill gates_
    bill gates_     

    Et pourquoi tout simplement on ne stopperais pas
    l'internet.
    On résilie notre contrat et puis les divers majors
    ils ne se gaverais plus sur notre compte.
    D'autres part, on n'achéterait plus non plus
    les CD et autres produits dérivés.
    Là je pense que certains problémes législatifs seraient réglés.

    Qu'en pensez- vous ????

  • EutcheX
    EutcheX     

    Il me semble que la CNIL s'est récement penchée sur la question:"p2p, illégal ou pas ?".

    Outre le fait que l'on "pirate" les droits d'auteurs, le p2p ne reste qu'un simple logiciel de partage de fichiers, que l'on peut simplement faire par DCC Send ou autre (et jusqu'à preuve du contraire, cette méthode n'est pas illégale... :]).

    C' sûr, la question peut être longuement tournée, mais l'idée d'interdire les échanges de fichiers est un peu immorale...

    C' relativement compliquer à déterminer, mais si dépenser pas mal d'argent pour ce problème (qui à mon avis sera difficile à résoudre) les amusent, après tout, pourquoi pas, et tant mieux pour eux :]

    Enfin bon, vu les tournures que ca prend, autant profiter au maximum des réseaux p2p ... :D

    Et personnellement, je resterais sur ma position vis-à-vis des p2p ...

    EutcheX.

  • SmileBoB
    SmileBoB     

    Car si on prend au pied de la lettre ce texte legislatif, on peut faire des raisonnnemtn par l'absurde :
    =>condamner tout les fabricant d'outils permettant de fabriquer des logos textils (eh oui on pourrait contrefaire lacoste avec)
    et puis plein d'autre exemple .....
    Le probleme est le meme que pour les brevets logiciels ca va stopper l'investissement dans la recherche.

    ==============
    SmileBoB
    www.debian-ch.org

  • anabolic
    anabolic     

    si une cette loi passe telle quelle, alors c'en est fini de nos enregistreur de cassettes audio, magnétoscope, graveur et autre, meme notre bon vieu copier-coller en fera les frais.
    Tout système de duplication de données donc potentiellement de contenu multimédia tombe sous cette loi. En ce sens elle est impossible à appliquer.

  • TuTuX
    TuTuX     

    le "induce act" qui va etre soumis au parlement americain va permettre de poursuivre tout ceux qui onraont mis a dispoisiotn des outils permettant de commettre un delit de contrefaçon.

    L'idée derriere ça c'est de viser les boites ou les particuliers ayant programmé ne serait-ce que les clients de p2p.

    Le problème c'est que ça risque de creer des precedants en permettant de se retourner contre els fabricants de soft de gravage et pkoi pas les fabricants de graveur. On voit ici toute l'utilisation détournée qui pourra etre faite comme ça a ete le cas avec le DMCA.

    Enfon bon, le P2P peut bien mourrir ça changera rien au pb :)

  • SmileBoB
    SmileBoB     

    De toute façon, le probleme profond de l'arret manu militari du P2P ne vient pas des réseaux propriétaires mais des réseaux ouvert (Edonkey2000, Gnutella 1 & 2, Kademilia. Car meme si dans certain de ces rezo comme Edonkey2000 par exemple des serveurs sont nécessaires, le nouveau reseau Kademilia en version alpha dans les nouvelles versions d'emule ne nécessite aucun serveur central, tout les clients sont serveurs et vis versa.
    Alors la , la lutte pour les majors sera beaucoup plus dure :)

  • Ze Grum
    Ze Grum     

    faire une faute à mon pseudo.... vous y croyez vous??? rhô la honte...

    Ze Grum

  • Ze Grum
    Ze Grum     

    La RIAA a très certainemet une idée derrière la tête... dans l'article, ils parlent d'un projet de loi aux états unis, qui rejeterait la faute sur les propriétaires des serveurs. Cet "accord" pourrait servir à la RIAA: genre "Vous voyez, iMesh a reconnu sa culpabilité dans le piratage, donc, il faut adopter cette loi...", ou un truc vaseux dans ce goût là...

    quoi qu'il en soit, ils n'ont toujour pas compris ni pourquoi beaucoup d'internautes "pirataient", ni comment enrayer ce "piratage". Au lieu de dépenser des millions de dollars dans de vaines batailles juridiques, ils feraient mieux de trouver une réelle alternative au P2P: un service en ligne qui soit simple, rapide, moins cher que les titres proposés actuellement et surtout sans DRM (pourquoi pas une license légale, mais pas celle de l'ADAMI).

    Ze rum

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire