En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les joueurs adultes de jeux vidéo seraient tristes et en surpoids

Mis à jour le
Les joueurs adultes de jeux vidéo seraient tristes et en surpoids
 

C'est la conclusion des chercheurs du Centers for Disease Control and Prevention qui ont étudié le comportement de 552 adultes âgés de 19 à 90 ans et vivant dans la région de Seattle.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

35 opinions
  • 0093214
    0093214     

    on s'en calisse tu anyway !!??

  • tsssk
    tsssk     

    non mais faut tu être con.

  • Eke
    Eke     

    Aucun intérêt. À chaque fois qu'un article ou une étude traite du sujet, le problème est présenté à l'envers, comme si le jeu vidéo était la source de la dépression. Ce serait si simple : Ho arrête de jouer, la vie est belle ! Je ne vois jamais d'études liant la dépendance à l'échec professionnel, le chômage, le rsa, les licenciements, les délocalisations d'usines. Jamais d'étude sociale du jeu vidéo. Tout ce que cet article dit c'est qu'une fois déprimé, le jeu n'aide pas à s'en sortir : Sans blague ! C'est comme s'ils disaient : Les alcooliques sont plus déprimés que les autres ! Quel scoop ! Les gens sont de plus en plus déprimés, parce qu'ils sont de plus en plus pauvres, la mondialisation ne fait pas rêver tout le monde... Mais à part ça, c'est le jeu vidéo qui déprime, alors faut pas s'inquiéter, tout va pour le mieux.

  • Belzébuthàquionapiquélepseudo
    Belzébuthàquionapiquélepseudo     

    C'est "en moyenne"...

    "Un statisticien c'est quelqu'un, quand il a les pieds dans le four, et la tête dans le congélateur, il se sent bien, en moyenne..."

  • le jardinier2
    le jardinier2     

    On peut dire exactement la même chose de toute activité solitaire :

    ... Comme la lecture.

  • jofrmetz
    jofrmetz     

    moi je ne reconnais pas, certes j'ai un peu de bide,( à cause de l'age, plus de 35 ans), mais je suis plutot (beaucoup) extraverti.

  • kr0neaus
    kr0neaus     

    tout à fait!

  • kr0neaus
    kr0neaus     

    La question que je me pose au vu des sous entendus de l'article :" jouer fait deprimer et grossir" (je caricature peut etre un peu mais l'idee est la) C'est est-ce jouer qui rend depressif ou la depression qui fait jouer. On dit que les joueurs sont plus introvertis que les autres, c'est le cas statistiquement, mais est ce jouer qui rend introverti ou est ce le fait d'etre introverti qui pousse a jouer?
    Ce serait un bon sujet d'etudes à mon avis, meilleur que celui ci qui au final ne nous append rien.

  • Pseudo123456789
    Pseudo123456789     

    C'est une étude faite aux USA, donc normal qu'on y trouve plus de personnes en surpoids.
    Que donnerait cette étude en France ?

  • SpOoKy62
    SpOoKy62     

    Mais vous ne comprenez rien ou quoi?? un sondage ne fait que dégager une tendance et celui ci n'affirme pas qu'un joueur est gros et dépressif et vis versa ! C'est un simple constat qui variera d'une population a l'autre.
    Arrêtez de dire que ce sondage est bidon: il y a plus de personnes seuls et dépressives qui jouent (intensivement) chez les plus de 35ans pour cette population, en quoi ce constat vous étonne?
    On ne parle pas de généralité, bien que ce constat puisse quand même être étendu a d'autres pays et c'est en soit la base de la réflexion.

Lire la suite des opinions (35)

Votre réponse
Postez un commentaire