En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les jeux vidéo français touchent un bonus

Le gouvernement annonce un nouveau fonds de production de trente millions d'euros destiné à aider les éditeurs. Qui militent toujours pour plus de flexibilité.

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • gdf_
    gdf_     

    Je ne vois que des grincheux sur ce forum. Mais, quitte à déplaire :

    - Les intermittents dans les jeux vous ne les verrez pas. Si vous n'aviez pas compris, le gouvernement cherche au contraire à arrêter ce système pervers et extrrrêmement couteux. Donc, pas de panique, cela restera un fantasme de Jean-Claude...
    - Un fond pour faire des bons jeux : c'est possible, les "mauvais" sont maintenant morts et biens morts (Cryo, Wanadoo, Titus...ils ne reviendront pas, c'est promis). Si il y a de l'argent, il y a ici d'énormes talents. Peut-être pas dans votre industrie, mais dans la nôtre oui :-).

  • toto_
    toto_     

    Il est clair que la "solidarité nationale" est demandée (exigée ?) par de nombreuses professions les mauvaises années (paysans, pêcheurs, informaticiens, banques avec des morceaux de lion dedans, etc), mais les bonnes années restent au bénéfice des intéressés !

    Soyons donc solidaires et continuons à payer en bon citoyens.

  • Jac_
    Jac_     

    L'open source laisse la place aux métiers graphiques.
    Les produits ont le droit d'être beaux, cela fait aussi partie de l'ergonomie.
    On peut même acheter du développement auprès de Stés privées pour un usage public à l'instar de la conception/construction des routes.
    Ou est l'âge du recruté dans tout cela ?
    L'Etat aide de plus en plus une économie privée qui ne fait que pleurer sur son triste sort (ses pertes) tout en revendiquant son indépendance dans le profit.
    Occupons nous des citoyens ça changera et ce sera pour une fois novateur puisque nous en perdons l'habitude.

  • Alex_
    Alex_     

    salut
    par rapport à ton discours tu dois être ingénieur ou quelque chose comme çà,
    le jeu c'est d'abord un métier et des milliers de jeunes embauchés. Les maths c'est pas tout dans la vie!!!

  • Jac_
    Jac_     

    Imaginez la belle distrib que ça pourrait faire.
    Ou un logiciel enfin cohérent pour toutes les écoles, ou toutes les mairies, ou tous les tout ça qui restent..
    Mais ce serait domage que l'argent publique aille au secteur publique. Ce serait gâcher du pognon.
    L'argent du contribuable ne peut tout de même pas servir au contribuable. Mieux vaut tirer les budgets de la recherche pour donner à des boîtes qui sous-traiteront DE TOUTE FACON ailleurs. Les lois du marché sont là. Mais cherche-t-on vraiment à s'occuper des payeurs au moment où on nous gonfle tant avec la gestion de la relation client ?
    La relation citoyenne ne semble passer elle que par le ministère de l'intérieur. Ailleurs, point de salut. Tu paies tes impôts, tes taxes locales, tes taxes diverses sur un peu tout, et tu paies les amendes et surtout tu la boucles c'est pour ton bien.

    Ce pays a pourtant besoin de logiciels cohérents et communicants. Mais je dis une connerie. Il doit avoir d'abord besoin de jeux vidéos sûrement. Bein voilà.

  • scud_
    scud_     

    Déjà, il faudrait qu'ils reconnaissent la valeur du travail car vu le marché, les salaires dans le milieu ne cessent de baisser.
    Ils veulent des intermittents comme le cinéma, on va rigoler si on demande des sommes et royalties comme les acteurs, scénaristes, musiciens ...

  • manyray
    manyray     

    pourquoi le QI d'une miss ou d'un chanteur ou d'un ouvrier on peut aller loin avec les reflexions de ce genre...

  • James@altern.org
    James@altern.org     

    La vie elle-même n'est pas éternelle, nous sommes tous des intermittents sur cette planète, et nous allons tous mourrir un jour.

  • K. Marx
    K. Marx     

    Aux prochaines élections

  • Jac_
    Jac_     

    Tant qu'on y est, allons y pour l'intermitance de la gamme de yaourts. Ou bien, d'une gamme de voitures.
    Le système du spectacle est perverti par les télévisions qui produisent TOUTE L'ANNEE. Mais on ne s'occupera surtout pas de cette perversion. Au contraire, on cherche à l'étendre.
    Moi qui croyait qu'un élu tavaillait pour ses électeurs. Ah la la quelle déception.

    C'est à chacun de s'en souvenir.

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire