En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les Français disent avoir moins téléchargé illégalement en 2006

Les Français disent avoir moins téléchargé illégalement en 2006
 

Selon une enquête de GfK/SVM, le téléchargement de fichiers, en grande partie illégal, aurait baissé de moitié en 2006.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • Yipii
    Yipii     

    Si ces chiffres sont vrais, alors expliquez moi la baisse continue des ventes de disques...

    Soit les sondés ont menti (bien possible), soit le téléchargement illégal n'est pas la cause de la crise du disque (bien possible aussi), voir les deux...

    On nous aurait menti à l'insu de notre plein gré ?!? :S

  • Cold_Demon
    Cold_Demon     

    Parfaitement raison faut :fume: avec modestie :jap:

  • mike94278652
    mike94278652     

    Si on paye un titre, c'est pour pouvoir l'écouter. Si les DRM nous empêchent de l'écouter comme on veut, le deal n'est plus respecté.

    Pour mes enfants par exemple, je télécharge des chansons pour enfants en MP3 sur [url]http://www.babybidou.com[/url], et au moins je peux les passer sur l'ordi, dans la voiture, etc...

    :p

  • kolona
    kolona     

    moi en touts cas j'ai trouvé du travail et j'ai acheté énormément d'album decouvert via le telechargement! [url]http://www.idpz.net/kolona/drole.html
    [/url[color=[color= :fume: #ff1800][/color]#0000ff][/color]]

  • kalamar
    kalamar     

    Il produit tellement de bouses sans intérêt, il ne craint pas le piratage :lol:

    Finalement le piratage reflète la valeur qualitative d'un média
    Comme il a été dit précédemment, si les gens téléchargent moins, c'est parce qu'ils *choisissent* ce qu'ils téléchargent, et sont devenus plus exigeants

    Et plus les majors produiront de daubes éphémères, et moins statistiquement les internautes auront recours au téléchargement, logique

    On est passés de l'ère "découverte" du piratage ("j'ai accès à tout je sniffe tout"), à l'utilisation sage et expérimentée ("je prends un truc en particulier")

  • Jeff De l'AIMSA
    Jeff De l'AIMSA     

    pour You Tube les majors sont dessus, ça va pas durerC'est à rapprocher du Peer to Peer par contre YouTube a double casquette et sert aussi aux nouveaux talents

    Au niveau Musique MYSPACE est plus une référence que Youtube quand même

  • lgene
    lgene     

    Je ne connais pas le milieu des éditeurs de logiciels et de jeux vidéos. Je suis d'accord avec toi pour dire qu'un jeu vidéo comptant entre 40 et 60 euros, ça reste très élevé. Surtout lorsqu'on se réfère au prix d'une console (un jeu = 1/4 de console environ).
    Je connais mieux le milieu musical et au global, le prix du CD a baissé ces dernières années alors que les labels essayent d'enrichir avec un DVD supplémentaire ou sous forme de bonus le contenu. (Je ne parle pas de la qualité même du contenu artistique). Le gros souci des majors, c'est qu'avec la liberté de faire de la publicité télévisuelle, ils sont entrés dans une logique de dépenses marketing toujours plus élevées. Donc le seuil de rentabilité est souvent impossible à atteindre. Vu le nombre de sorties de CD chaque semaine, pour essayer d'être visible, ils dépensent encore plus... Il y a une logique économique pour lle moins étrange...
    Un autre problème dans l'industrie phonographique demeure le nombre d'intermédiaire : interprète, auteur, compositeur, manager, éditeur, producteur, distributeur et magasin.

    Enfin, j'espère que la pression exercée par virginmega et fnacmusic pour faire sauter les DRM contribuera à généraliser cette vente légale.

  • Spartakus31
    Spartakus31     

    Personnellement, je pense que quand les prix des disques de musique de jeux et logiciels seront moins cher alors n ous téléchargerons moins!!!!!!
    Avis au majors baisser vos prix, mettez vous en moins les poches et vous verrez les téléchargements illégaux "disparaitre"...

  • algunet
    algunet     

    fabandskate, je ne comprends pas ta définition du warez : "Le terme warez est une déformation du mot anglais wares, bien qu'on y voie aussi une contraction de warehouses (entrepôts). On nomme ainsi la mise à disposition illégale de contenus protégés, que ce soit par Internet le plus souvent mais aussi par cédérom ou toute forme de copie de fichier." (Wikipedia) Ces warez circulent essentiellement sur Internet via les réseaux Peer-to-Peer, les FTPs ou les newsgroups. Ne pas confondre le contenu et le moyen de l'obtenir.

  • Ricil78
    Ricil78     

    Le cinéma français n'est pas en danger !
    l'année dernière le cinéma français a battu toutes les entrées en salles depuis 20 ans. Alors si ça c'est du danger, moi aussi je veux bien être en danger !

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire