En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les Etats-Unis conservent la mainmise sur Internet

Les pays participants au SMSI ont évité un éclatement de l'Internet en acceptant que les Etats-Unis conserve la mainmise technique sur le réseau mondial.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Ronfladonf
    Ronfladonf     

    Je peux t'affirmer que ... oui! Malheureusement! En france on rencontre le même problème pour les chercheurs en informatique, qu'en médecine, ou en bio. J'ai été moi même chercheur en Informatique et j'ai pu cotoyer des chercher en médecine et en pharma. Je peux donc t'affirmer sans aucuns remords que la recherche en Informatique et aussi délabrée en France pour l'Informatique que pour les autres domaines (en tout cas ceux que je connais).

    Je ne suis plus chercheur car (il faut croire que tu as du nez... lol) Le service Marketing d'une banque cotée en bourse a multiplié mon salaire par 3 en m'embauchant! Dans la banque je n'ai jamais eu de problème de reconnaissance ou de matériel défaillant parce que le ponte du coin a préféré se payer une 607 plutot qu'une machine correcte pour que ses publications soient faites dans les temps(faire de la recherche sur du matériel dépassé ca ressemble à une mauvaise blague...). Dans la banque je n'ai jamais eu de problème de stress ou autres.

    Je suis désolé par le terme de "technicien" en parlant de vrais chercheurs mais:
    - A la base mon seul diplôme reconnu par l'Etat est un DUT. Pour faire de la recherche, le diplome n'est pas tout!
    - En parlant de "technicien" je ne parlais pas de son niveau d'études mais plutot de son champs de compétences qui est la technique et le métier a proprement parler plutot que la facon de vendre ce qu'on ne connais meme pas

    Pour moi un docteur en qqch que je considère comme "technicien" dans sa profession n'est pas une insulte mai, au contraire un compliment!

  • ribosome
    ribosome     

    Je suis d'accord avec vous, hélas...
    Les "vrais de vrais"(chercheurs)se font piquer si souvent leurs idées et leurs textes(avant et tres souvent apres publications...)par les "pontes"qui n'ont souvent que le titre(mais obtenu trop souvent par 'pistons'!)et bien peu de brio;certes,leurs carnets d'adresses sont bien' remplis,surtout politiquement...On sait que tout se base sur les fameuses publications et il est si tentant de les prendre chez les doctorants ou chez les 'post-doc'voire de traduire 1 article sans citer l'auteur....Je fus victime de cela si souvent.
    Mais là,où je ne suis pas tout à fait d'accord:ce ne sont pas des "techniciens" en france;1 ou 2 doctorats s'obtient plus difficilement qu'1 bts,etc.......et le salaire est médiocre pour des "bacs + 14"! C'est loin d'etre le cas dans les pays qui sont proches de nous(europe et usa)! 1 chercheur ayant 1 post 'doc'gagne moins,en france,qu'1 employé d'une banque (pardon avec 1 bts au moins...)!
    les usa investissent et paient les chercheurs....en sciences fondamentales,et l'on finit toujours par "trouver"(meme si les applications concretes sont visibles qq dizaines d'annees plus tard !!!)....mais je parle de bio,de neurosciences,de medecine...........
    Je connais peu le monde de l'informatique;Peut on me dire et me decrire si les chercheurs rencontrent le meme probleme?Je parle de "recherche"en 'info & non des "commerciaux"(bien utiles pour mon petit niveau,en info,néanmoins)....
    La france est elle aussi dans le meme état avec "ses"chercheurs purs et durs ,dans le monde de la recherche 'abstraite'informatique?merci de me renseigner...........

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    que la recherche fondamentale n'a que peu de crédit (et de crédits) en France parce qu'elle ne débouche sur rien de commercialisable, donc de rentable à court terme. Et comme notre pays mise TOUT sur le court terme... Cela dit, pour en revenir au sujet, quel était l'interêt de se réunir et de débattre pour des choses qu'ont n'a pas fait avancer d'un poil ?? Le coût de l'organisation du SMSI aurait été plus utile s'il avait été attribué, à la recherche fondamentale par exemple ;) Y a pas assez de (vrais) chercheurs en France, et encore moins de trouveurs

  • Ronfladonf
    Ronfladonf     

    Mon expérience de la recherche est relativement grande par rapport à mon expérience professionnelle, mais je peux confirmer ce que tu dis!

    Il y a bien cette similitude avec le monde du "privé": guéguerre de pouvoir, recherche de budget (pour le salaire du ponte/pacha), on fait apparaitre le nom du ponte plutot que celui du chercheur qui a trouvé (bien que ce soit illégal)
    ...

    Le vrai chercheur est un petit technicien (ou considéré comme tel par rapport au docteur Schmurtz "dont les flatulences n'ont pas d'odeur") qui a un tout petit salaire et qui se débrouille comme il peut pour arriver à ses fins! Et qui n'hésitera pas à s'expatrier s'il en a l'occasion...

  • jklum
    jklum     

    Mon expérience de la recherche est minime, il vrai, mais tellement désagréable: entre les "pachas / pontes" qui ne recherchent que des budgets et l'apparition de leur nom dans des publications dans ou hors de leur domaine (vécu !!), et les véritables chercheurs (petites mains de la techniques, pourvoyeurs d'idées réalisables face à l'accumulation des concepts des "pachas") qui restent cachés, cantonnés, il est vrai qu'il est difficile de trouver nos têtes brillantes !

  • ribosome
    ribosome     

    Evidemment cela peut sembler scandaleux.........
    mais,ce sont les 'usa'qui investissent le plus au sein de la recherche fondamentale !!! et c'est vrai,aussi,en biologie,en médecine,etc......
    Qui investit dans ce secteur,en France?de minuscules budgets car les politiques sont incapables de "voir"à long terme...
    Et la petite Europe souhaiterait "récuperer"1 bonne partie des investissements (souvent à perte)consacrés à cette recherche fondamentale?
    Combien de personnes se soucient du salaire des "chercheurs"(les vrais!!!)en France?
    Hélas................presque personne !!!

Votre réponse
Postez un commentaire