En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le site France.fr préfère oublier ses problèmes de démarrage

Le site France.fr préfère oublier ses problèmes de démarrage
 

Avec 318 000 visiteurs la première semaine, la vitrine en ligne de la France a attiré du monde. Mais le gouvernement prend quelques libertés avec les faits dans son premier bilan.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Janiko
    Janiko     

    Loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, Article 47 :

    Les services de communication publique en ligne des services de l'Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent doivent être accessibles aux personnes handicapées.

    L'accessibilité des services de communication publique en ligne concerne l'accès à tout type d'information sous forme numérique quels que soient le moyen d'accès, les contenus et le mode de consultation. Les recommandations internationales pour l'accessibilité de l'internet doivent être appliquées pour les services de communication publique en ligne.

    Et bientôt cela s'appliquera aussi à toutes les entreprises. Inutile de vérifier tous les sites web, en effet, puisque c'est une obligation légale d'être accessible.

    Et pour confirmer une autre réponse, JavaScript n'a pas de lien direct avec handicap. Mais :
    1/ En effet JavaScript n'est pas une technologie aujourd'hui utilisable par les outils d'aides aux handicapés ; mais son utilisation n'est pas interdite !
    2/ C'est parce qu'il n'y a pas d'ALTERNATIVE à cette navigation par JavaScript que le site devient de facto inaccessible.

  • pewpew2001
    pewpew2001     

    Il est évident que la plupart des sites ne respectent pas ces critères, bien que les sites commerciaux fassent des efforts non par altruisme, mais par intérêt.

    Le seul problème c'est que les sites gouvernementaux ont obligation, de part la loi, d'être accessible aux personnes handicapées.
    Evidemment on peut ne rien dire et faire comme si..., mais on peut aussi se dire que si il y a des lois, les organismes gouvernementaux devraient être les premiers à les respecter, non ?
    Enfin, c'est mon avis, qui n'engage que moi.

    Cordialement
    Laurent

  • lierre 59
    lierre 59     

    Bonjour
    j'espère, je suis sûr ( ? ) que vous avez fait les mêmes vérifications sur TOUS les sites qui d'adressent au grand public, Impôts, EDF, GDF, SNCF, UFC Que choisir , 50 Millions de consommateurs, etc ... et que votre indignation ne se limite pas aux seuls sites mis en place par le gouvernement !

  • Hansi68
    Hansi68     

    Et on continue de noyer le poisson - merci la technique ! ;)

    Quoiqu'il en soit, le contribuable n'oubliera pas les 1,6 million d'euros consacres a cette futilite en temps de crise, avec 20% de chomeurs officieux, et surtout apres les 120000 euros du site clone de l'elysee...

    Eviction de journalistes, de pseudo-humoristes. Placement de fric public dans quelques agences de comm... Ca sent les elections qui se rapprochent tout ca - pas de doute.

  • pewpew2001
    pewpew2001     

    non, pas du tous, mais les normes d'accessibilité, outre les critère purement lié aux handicap, insiste sur le fait qu'un site accessible doit pouvoir être consulté par tout type de navigateur et dispositifs.
    En particulier il doit pouvoir être lu par un lecteur d'écran (qui lit à haute voix) ou par un transcripteur braille, qui affiche des caractères braille sur une tablette spéciale.

    Ces dispositifs ne sont pas capable pour le moment de repérer les changements de contenu induits pas des script et de les retranscrire à la volée.

    C'est pour cela que tout site qui se veut accessible doit gérer correctement la désactivation du javascript en utilisant des balises noscript adaptées et par exemple dans ce cas précis en affichant le bandeau des sous menu en permanence quand le javascript est désactivé.

    Cordialement
    Laurent

  • Herberta
    Herberta     

    Suivant votre raisonnement, une personne ayant Javascript désactivé serait une personne handicapée ?

    Original.

  • juljul01
    juljul01     

    Ca me semble bien ambitieux 1 500 000 VU en 3 mois .... vous connaissez des sites qui ont ce track record en SEO?

  • subrico
    subrico     

    parce qu'il y a du boulot actuellement pour redresser l'image de la France à l'étranger.

    NB : j'ai pas trouver sur le site la page "reconduite à la frontière", c'est pourtant une info essentielle pour les ressortissants étrangers.

  • pewpew2001
    pewpew2001     

    C'est peut être un franc succès pour le gouvernement, mais il faudrait quand même demander leur avis aux personnes soufrant d'un handicap (visuel, moteur ou autre) pour savoir comment ils ont perçu ce site.
    Malgré ce qui est affirmé avec fierté dans le paragraphe accessibilité des mentions légales du site, malgré l'article 47 de la loi n° 2005-102 du 11 février 2005 et le décret n°2009-546 du 14 mai 2009, il est évident que ce site ne répond pas aux critères de base du RGAA qui défini l'accessibilité des sites web et en particulier ceux lié au gouvernement et aux collectivités territoriales.
    Pour faire vite, juste trois exemples de critères de base RGAA non respectés :
    Pas de focus visible sur les liens, ce qui interdit l'accès au site de toute personne ne pouvant naviguer à la souris.
    Contraste entre le texte et le fond de la page non conforme ce qui le rend difficile a consulter pour les déficient visuel.
    La désactivation du JavaScript interdit la consultation des sous rubriques du menu

    Le budget était peut être un peu serré, ou alors personne n'a pensé que le site pouvait intéresser les personnes handicapés?

Votre réponse
Postez un commentaire