En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le programme numérique de François Hollande tient en trois points

Mis à jour le
Le programme numérique de François Hollande tient en trois points
 

Mis à part la refonte de la Hadopi, le numérique n'a pas la part belle dans le programme du Parti socialiste.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • fredpartiailleurs
    fredpartiailleurs     

    Exactement ... donc !

    désolé pour être un peu hors-sujet , mais brossé un tableau général de la situation EST la MEILLEURE façon de démontrer par A+B que toutes les promesses que l'on entendra dans les 3 mois à venir ... resteront des promesses (d'ailleurs Hollande a déjà dit "Je me réserve le droit de faire on ne pas faire suivant le contexte et les conditions du moment"

    Pôvre France ... on en est plus depuis longtemps à choisir le meilleur candidat ... juste à essayer de comprendre celui qui sera le moins pire ! ;-))

    par contre 100% d'accord sur les carrières et sur les études ...

    L'Education Nationale dépense plus de 90% de son Budget à amener un maximum de jeunes au Bac ... qui n'a pas plus comme valeur que l'entrée en Université ... Université où il y a 80% d'échec en 1ere année , échec dus en grande part au manque de moyens (normal tout est passé dans le bac !!! ;-)) )

    cherchez l'erreur ! ;-)))

  • hfghfhf
    hfghfhf     

    "un exemple = un candidat à promis la retraite à 60 ans SI 40/41 années de cotisations ... la SUPERBE affaire , avec l'âge de rentrée dans la vie active , aujourd'hui ... ça concerne presque personne ..."

    Même si c'est totalement hors sujet, je suis 100% d'accord, en plus vous avez oublié une chose, c'est que la plus part des gens, ont maintenant des carrières, à la mode gruyère, pleines de trous, de chômage, avec dans certains cas des années de chômage qui ne sont pas comptées pour la retraite, cumulé aux 25 meilleurs années et au fait que les études ne sont absolument pas le garant d'avoir un travail, si l'on cumule âge de plus en plus tardif pour rentrer dans la vie active à cause des études, ensuite l'impossibilité de trouver du travail même avec diplômes, lorsque enfin on en trouve, intérim, CDD, rarement CDI, ensuite en général un passage au chômage économique, ou en fin de cursus parce que trop vieux, on se retrouve avec une retraite à 67 ans quasiment pour tous.

    D'ailleurs, je n'ai pas entendu le candidat en question dire qu'il allait revenir à la retraite à 65 ans pour ceux qui n'avaient pas toutes les annuités.

    Donc, que cela soit Sarkozy ou Hollande, la retraite en France pour la plus part des gens sera non pas de 62 ans, mais de 67 ans, cela il faut bien le comprendre, mais évidemment dans l'hypocrisie générale...

    L'un nous fait croire aux 62 ans, ce qui a résolu tous les problèmes, l'autre aux 60 ans qu'il faudra financer par des prélèvements supplémentaires, alors qu'en fait en France la retraite est à 67 ans maintenant, mais qu'il faudra travailler plus, plus longtemps, avec un chômage en explosion à tous les niveaux, ce qui évidemment est IMPOSSIBLE.

  • fredpartiailleurs
    fredpartiailleurs     

    salut ...

    la loi sur les monopoles en Europe n'a pas besoin d'être changer ...

    pour info , elle dit simplement que "En situation de monopole , une entité publique ne peut à la fois se prévaloir de l 'exclusivité du sujet de son monopole ET de sa commercialisation ... "

    donc si FT avait été transformée en "Agence de création et entretien du réseau de communication " = non seulement les gens à l'intérieur de FT n'aurait pas l'impression de "peigner la girafe" , la France aurait rattrapé son retard , cela aurait coûté beaucoup moins cher ET les fonctionnaires (à ce moment) aurait bien eu une mission équitable faite pour le bien commun à long terme ...

    par pure démagogie , hypocrisie et désir de faire prendre les vessie pour des lanternes , ainsi que par pure lâcheté politiques ...

    les syndicats et le dogme qui consiste à vouloir du "service public" partout ont gagnés ! (d'où la situation de maintenant où il est plus ou moins toujours question de confits d'intérêts ou/et de manque de moyens , qui n'est QUE la résultante de la simili-privatisation !)

    quant à faire de "France Fibre" une entité régie par la Loi ...

    de 1990/1991 à 1998/1999 , la législation Européenne INTERDISAIT à FT d'obliger les gens désirant avoir une ligne téléphonique à leurs payer une abonnement (Groupage/dégroupage) ... dans la même période de référence FT à payer TOUS les ans une amende faramineuse aux instance Européenne pour infraction à la liberté de la concurrence/ abus de monopole ...

    de même , si Free parie sur le Mobile à bas coût c'est grace à la brèche béante laisser grande ouverte par la situation de FT , jusqu'à présent les 2 autres opérateurs se taisaient car cela faisaient TROP bien leurs affaires , avoir la téléphonie mobile la plus chère d'Europe était vraiment jackpot à tous les coups ... à la seule condition de se taire sur "L 'entente Délictueuse" conclut entre eux ... (c'est pourtant bien INTERDIT par la loi et ils ont étés PUNIS pour ces faits ... ont'ils arrêtés pour autant ? pourtant c'est la LOI !)

    donc le pari de Mr Free se situe bien plus au niveau de l'hypocrisie que de la révolution ...
    si il a suffisamment de clients , les instances gouvernementales , FT et les autres opérateurs ne pourront pas le déboulonner (il faudrait dire la vérité sur avant ... Diantre ,quelle horreur ! ;-))) )

    c'est aussi une très bonne démonstration sur ce que peut être la différenciation entre l'intérêt partisan d'une minorité , l'intérêt individuel et l'intérêt général à long terme :

    c'est très bien de pouvoir avoir un mobile pour 2 Euros par mois à titre personnel ...
    est-ce que Orange dégraissera de son personnel excédentaire et de ses pratiques plus que douteuses ?
    probablement pas ... on aura droit au couplet sur le service public et la sauvegarde de l'emploi ...(ce qui se comprends ... mais uniquement à condition que ca ne soit le fruit d'un privilège exorbitant !)

    donc Mr Free utilise la bêtise et l'hypocrisie
    du système pour faire exactement l' INVERSE de ce qui est fait d'habitude :

    c'est à dire "l'intérêt d'une minorité à court-terme contre l'intérêt de la majorité à long-terme ..." (même si dans le temps , il y a de grandes chances que le contribuable soit gentiment obligé de payer pour la sauvegarde de FT/Orange en cas de trop grand succès de Free )


    il en a été de même pour la SNCF quand la RFF a été créée , pour raison de dette trop importante , l'entrée dans l'Euro pouvait être compromise ... donc une société (RFF) a été créée pour absorber la dette de la SNCF , qui du coup n'était plus une dette d'état (petite manipulation comptable) et donc permettait au Govt de parader sur la résolution d'un problème et à la SNCF de prétendre gagner de l'argent ... ! ;-)) (grâce à çà , le Train , si tu n'est pas abonné ou de famille-cheminot , te coûte un oeil et un bras , voir la jambe aussi pour partir en vacances ...!)

    je ne serais jamais ministre , moi non plus ... trop de compromissions ... trop d'hypocrisie ... trop de mensonges par omission (un exemple = un candidat à promis la retraite à 60 ans SI 40/41 années de cotisations ... la SUPERBE affaire , avec l'âge de rentrée dans la vie active , aujourd'hui ... ça concerne presque personne ...! ;-)) )

    pour ma part , j'ai résolu le problème à mon niveau , j'ai quitté le pays ! ;-))

    c'est pas mieux ou moins bien ailleurs , juste je ne traîne pas avec moi les 40 années passées à favoriser une super-classe de privilégiés au dépends de la majorité !

  • gdfgdgdfgf
    gdfgdgdfgf     

    Et bien justement, l'astuce, c'est que France Fibre, serait une entité, relativement petite, pas chère, mais avec des pouvoirs de décision, de facilitation des travaux.

    En gros, ils n'ont pas de salariés, de fonctionnaires, en grande quantité, France Fibre ne pose aucune fibre, mais fait appels à tous ceux qui fibrent actuellement, pour collecter et répartir l'argent, pour financer les travaux.

    Je donne juste un exemple, dans ma ville Orange fibre, mais je vois très très peu de camionnettes Orange, c'est un sous traitant Cottel Réseau, qui fibre réellement.

    Le principe de France Fibre est le même qu'un Syndic de Copropriété, ils n'ont aucun plombier, aucun électricien, aucun fibreur, mais comme tous syndics, ils collectent l'argent chez les proprios, dépense l'argent pour les travaux, font faire les travaux par des sociétés, d'électricien, de plombier, de fibrage, facilitent l'accès aux bâtiments etc...

    Actuellement, un opérateur, qui veut passer en ADSL, sur le cuivre doit payer un droit de passage à FT, une sorte de location, par contre avec ce système France Fibre, il n'y aura plus aucune location qui devra être payée, par personne, puisque tous les opérateurs seront propriétaires et pourront utiliser la fibre comme bon leur semble.

    De l'autre, faire participer l'état au financement de la fibre pose un problème, c'est que les bénéfices que tous les opérateurs feront par le suite, sont des bénéfices privés, c'est pourquoi l'état ne doit pas investir et en plus l'état a des dettes, alors...

    De l'autre, rien ne ressemble plus à un Technicien Orange, qu'un Technicien Free, qu'un Technicien Numéricâble etc..

    Les Techniciens arrivent en général à trouver un consensus, c'est pourquoi, le premier cercle décisionnaire, c'est des techniciens venant de tous les opérateurs fibre, qui devront tout faire pour se mettre d'accord...

    S'ils sont d'accord, c'est eux qui gèrent le système, s'ils n'y arrivent pas, c'est le second cercle décisionnaire qui prend les décisions, ARCEP, CNIL, et Politiques des deux plus gros partis...

    Ces Politiques sont très important, parce que ce sont eux qui peuvent demander à ce que des lois soient votées pour faire avancer la fibre en France et ont tout à perdre (quitter la vie politique), si cela n'avance pas.

    Alors est-ce une utopie ? Peut être, mais au moins on évite;

    Le gros truc de fonctionnaires qui coute cher à l'état, certes égalitaire, mais n'avance pas...par manque d'argent et d'incitation à travailler vite et bien...

    On évite le gros truc privé, qui coute rien à l'état, du chacun pour soi, inégalitaire en fonction de qui a fibré, mais qui n'avance pas non plus...

    C'est sûr maintenant, je ne serais jamais ministre, je viens de me mettre les Fonctionnaires et le Privé, tous contre moi, mais si l'on y réfléchi, c'est peut être que ce système est juste, pour tous, c'est pourquoi il bouscule les mentalités.

    Allez bon week end, comme je ne suis pas ministre, j'ai assez fait chauffer mon clavier pour cette semaine. ;-)

  • Z3D7
    Z3D7     

    Bonne idée que ce France Fibre, mais si c'est le personnel des opérateurs qui s'en occupent, on tombe dans le conflit d'intérêt.

    Faire tomber cette loi européenne sur les monopoles d'état est, à mon avis, une priorité. Ainsi France Fibre pourrait être public et financer en partie l'état.

  • fredpartiailleurs
    fredpartiailleurs     

    ouais ... ton système est sympa ...

    malheureusement un peu comme le communisme = sur le papier , c'est le meilleur système qui puisse exister ... dans la réalité = c'est autre chose ! ;-))

    la notion de syndic de copropriété était le rôle qui aurait du être dévolu à FT , si le Govt du moment de la privatisation avait essayé de réfléchir un peu à la problématique de la confusion des genres , voir réfléchir tout court ...

    malheureusement , pour des raisons bassement politiques , ce Govt (Jospin pour ne pas le citer ) a préférer créer une entité tellement bâtarde que maintenant on a touché le fond de la bêtise avec un Gars (Mr free) qui peut se permettre de proposer des Abo-Mobiles à très bas-coût puisque l 'opérateur Historique se retrouve coincé entre son obligation de servir et sa fonction de vente (en se faisant concurrence à lui même au passage pour le plus grand bien d'un opérateur qui n'a pas à investir dans le réseau que son service utilise pourtant ! ;-)) pourtant PERSONNE ne dira ouvertement que ce process est né directement de la médiocrité de la simili-privatisation de FT = trop difficile politiquement parlant à avaler ou à assumer !

    donc , oui , ton système aurait pu fonctionner , mais il ne faut pas rêver ... on est en France ... avec un entité "France-fibre" il y a 99 chances sur 100 , que quelqu'un dans un ministère Lambda confie la tête de cette société a un Enarque ... et là ... adieu veaux , vaches , cochons ...

    pour travailler des fois avec ces gens là , leurs sens pratiques est (très généralement et le plus souvent) inversement proportionnel à l'idée qu'il se font d'eux mêmes ...

    pour inventer le fil-à-couper-le-beurre-nucléaire ou se noyer dans une demi cuillère à café d'eau = je crois qu'il n'y a pas mieux ! ;-))
    (regarde l'état de notre pays ... 40ans+ d'énarques qui ont tous donné le meilleur d'eux mêmes ... ! ;-)) )

    de plus , il y a en France une situation de Quasi-monopole sur les Centraux téléphoniques ... quand un abonné X chez un Fournisseurs Y prend un abo-ADSL = c'est toujours (dans la très grande majorité des cas) un technicien FT qui branche ou débranche le commutateur dans le répartiteur ...

    penses tu que qu'ils accepterons de lâcher ce monopole de fait , facilement ?
    (Si FT est intégré à "France-Fibre" on retourne juste pour un tour dans la confusion des genres ...)

    en plus FT(Orange) a toujours une Méga-Dette sous le tapis , l'apparition de "France-Fibre" aurait pour effet de les "couper" de leurs sources de profits usuels (Téléphone Fixe , Adsl) et donc de mettre la dette au compte du contribuable (étant société d'état , plus ou moins , ils ont la "garantie du contribuable") ...
    donc en bout de course , ils (FT) n'ont AUCUN intérêt à ce que les choses bougent pour les autres et eux mêmes n'en ont plus les moyens de développer un tel projet !

    désolé pour ton salaire de Ministre ... mais fais gaffe ... avec nos politiques ... avoir des idées meilleures que les leurs ou simplement se poser des questions , c'est presque déjà de la sédition !!! ;-))

  • Belzébuthàquionapiquélepseudo
    Belzébuthàquionapiquélepseudo     

    ce ne sont que des promesses, aucune importance !!! Ils n'ont aucune obligation à les engager, autre que notre crédulité à croire que "untel est différent des autres" Quant à l'écoute, c'est impossible certes, mais on a pourtant vendu à la Lybie (et à d'autres) du matériel suffisant pour pister sms, mails et compagnie (même s'ils ont probablement bcp moins d'activité électronique que chez nous) donc prudence, demain ça pourrait exister...

  • gdfgdgdsgd
    gdfgdgdsgd     

    "puisque AUCUN opérateur ne voudra faire le premier pas et risquer de favoriser un concurrent ..."

    D'une autre, évidemment c'est un problème de courage politique, mais si une telle structure est décidée, elle s'imposera par la loi, ou aucun des opérateurs actuels, ne fera de fibre (Le certificat fibre pour exploiter la fibre), s'ils ne financent pas.

    Évidemment, l'investissement financier de l'état, faut pas y compter, mais à mon avis la grosse différence entre, ce qui se passe actuellement et ma PETITE proposition, c'est l'aspect "location", parce que justement, ce n'est pas de la location, mais du financement, en fonction du nombre de clients d'une part, mais surtout en fonction des coûts réels.

    Exemple, on estime qu'il faut 100?, c'est un exemple hein, pour fibrer une ville entière, Free a 20% de clients, Orange 40%, SFR 20%, Numéricâble 20% (Exemples)...

    ...dans cette ville, Free devra donc payer 20?, Orange 40?, SFR 20?, Numéricâble 20?...

    Bon, ensuite on remarque que comme les investissements privés, demandent un effort trop important, au lieu de fibrer toute la ville, on en fibre que la moitié dans un premier temps, la suite quelques mois, voir une année plus tard, ce qui fait qu'ils n'ont que la moitié à financer et financeront le reste après.

    La grosse différence, avec le système de location, c'est que les propriétaires de la fibre, ce n'est pas France Fibre, mais Free, Orange, Numéricâble, SFR etc... puisque c'est eux qui ont financé le réseau, Free est propriétaire de 20% du réseau etc... mais ne peut pas dire cette fibre là m'appartient.

    En fait, c'est un peu le système de fonctionnement des copropriétés, France Fibre est le Syndic, mais là sous direction des opérateurs et de l'Etat qui a le dernier mot, les frais réels sont financés en fonction du nombre de clients, superficie du réseau, les opérateurs sont donc proprios, mais ne peuvent en aucun cas dire, que cette partie de couloir en particulier leur appartient, même si le couloir leur appartient à tous en totalité.

    Cela fait, c'est la grande différence avec la location, qu'une fois le réseau en place, les énormes coûts d'installation ne seront plus a payer, les opérateurs seront proprios de la fibre sur toute la France, mais cela restera France Fibre qui réclamera, pas une location, mais juste le financement des travaux d'entretien de la fibre en France.

    Donc, terminé le système de location, qui n'est pas représentatif de coûts réels, dans un premier temps on estime le prix, on réclame l'argent aux opérateurs, on fait les travaux, on paye les travaux aux sous traitants, on réajuste sur facture réelle.

    Bon, et moi qui pensait déjà que j'allais devenir riche dans quelques mois, avec un salaire de 1/2 Ministre, va falloir attendre encore un peu, que le courage Politique, que l'intérêt de la France prenne le dessus, sur le gaspillage individuel, l'inefficacité d'un système du chacun pour soi, alors qu'une organisation concertée privée, sous la coupole d'un Etat responsable, devant les Français, serait beaucoup plus efficace. ;-)

  • on verra
    on verra     

    ces mesures sont en rien étonnantes, elles étaient a prévoir.
    en espèrant que ça ne sera pas aussi injuste que le gain au cd, et que les johnny et compagnie soient directement taxès au départ en fonction du nombre d'écoute, de clic, qu'on propose une pyramide des taxes.

  • fredpartiailleurs
    fredpartiailleurs     

    en voila une idée qu'elle est bonne ! ;-))

    le discours entre "licence globale" et "piraterie" ou "offre payante" a beaucoup plus à voir avec les chamailleries entre "Vieux modèle économique" (donc situation de rente) et "nouveau modèle de rémunération des artistes" (dans lequel les majors sont ceux qui ont le plus à perdre ...)

    pourtant en asseyant de défendre leurs rentes à tous prix , ces dites majors encouragent le plus la piraterie !

Lire la suite des opinions (29)

Votre réponse
Postez un commentaire