En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le président de la SNCF s'explique sur la panne du site Web

Le président de la SNCF s'explique sur la panne du site Web
 

Guillaume Pépy assure que le transporteur ferroviaire tirera les enseignements du bug qui a affecté la plate-forme Voyages-sncf pendant 30 heures.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • Traroth2
    Traroth2     

    30 heures d'interruption parce qu'ils ont claqué leur load-balancer ? Alors celle-là, elle est excellente ! Avec une telle durée d'interruption, on aurait au moins pu penser qu'il y avait un problème au niveau données, genre faut remonter une sauvegarde (et la dernière sauvegarde n'a pas bien fonctionné, c'est un classique. Donc faut rejouer les journaux pour retrouver ses données, ça peut être long). Mais un simple ennui machine, on ne peut pas mettre 30 heures à le réparer, c'est juste pas possible ! Ah, si : "SNCF, c'est possible !" :-D

  • cinul
    cinul     

    effectifs... justement. Il n'y a quà voir en gare la congestion des guichets de vente.. De plus, là aussi les outils informatiques font des caprices et des fantaisies. il faut vraiment s'y prendre à l'avance que ce soit par internet ou sur place. donc : où est l'intérêt du service en ligne. Même quand çà marche il faut une bonne dose de patience. déjà que les tarifs ne sont pas très attractifs. Il faut vraiment être motivé et oublier qqu'on a une voiture..

  • ippo127
    ippo127     

    j'ai essayé cette apres midi de reservé mon billet de train, mais sa bug toujours, que font les techniciens?!!!
    de plus, comme indiqué plus haut, il doi y avoir une certaine redondance au niveau du serveur pour prendre la relève en cas de panne.... je crois qu'ils sont déjà parti en vacance ou bien ils doivent préparer leur futur grêve de mois de septembre (comme chaque année) pour raler sur leur condition de travail.que ce soit la direction ou les salariés yen a pas un pour rattraper l'autre.VIVE LE MONOPOLE

  • cbe317
    cbe317     

    Mais ce n'est pas un site marchand. Juste un banal site d'information. La problématique de la vente sur internet (gestion de transaction) est bien plus complexe en environnement à forte charge utilisateur.

  • INCORRECT
    INCORRECT     

    Depuis des siècles, le gène du service public a pris possession de l'âme de 50% des français.
    Les grands du corporatisme EDF, SNCF, EDUCATION NATIONALE, la liste est longue, se modernisent avec tous le talent de leurs grands fonctionnaires, les cervaux de la société française, ingénieurs en chefs, X, agrégés, la crême en fin de compte.
    Mais leur âme est absente, puisqu'ils l'ont vendus à la gouvernance du service public : syndicats, privilégiés de toute sorte, hauts fonctionnaires bien nantis et grands propriétaires en résidence secondaires dans les plus beaux villages de France.
    Cette gouvernance pense de façon unique : le service public n'est pas au service du public; il pense à la place de ce public qui ne sait pas où est son bien.
    Allez raconter aux informaticiens de la SNCF que dans sa conception de l'internet SNCF.COM n'est pas convivial ou trop souvent interrompu, c'est perdre votre temps. Rien ne peut faire plus plaisir aux syndicats qui pensent qu'à la réduction des effectifs ...ces dysfonctionnement ne peuvent que les réjouir.

  • JeffOnline
    JeffOnline     

    C'est a nouveau en panne aujourd'hui...

  • vgz92
    vgz92     

    Ben cette fois, va falloir trouver une autre explication car le site www.voyages-sncf.com est de nouveau en "maintenance". LOL. Tous les bons techniciens sont-ils en vacances par hasard? En attendant, ceux qui souhaiteraient partir ne le peuvent pas, parce que même sur place en gare, ça ne fonctionne guère mieux!!! LOL

  • derfull_
    derfull_     

    Ce genre de machine est normalement monter au minimum en grappe (2 machines ou +), l'une pouvant reprendre la charge de l'autre en cas d'incidents.
    Donc soit il y a un sous dimensionnement grave (ce qui me semble plus plausible que la raison sncf), et c'est donc tout a fait normale que le service aie planté
    Soit le problème est ailleurs

    De plus 30h pour une remise en service !!! c'est tout de même assez étrange, et oui les mecs devraient changer de métier

    Si je prend un exemple récent les serveurs de distributions de firefox ce sont pris 8 Millions de connexions en 24h, avec une indisponibilité limitée dans le temps due a la congestion réseau !!!

  • DatabaseMan
    DatabaseMan     

    Quand tu vois l'architecture, je comprends tout, et c'est exactement ce que je disais dans un post hier, des gars qui développent n'importe comment, notamment les requêtes Oracle, y'en a des wagon.
    J'ai un amis spécialiste qui m'a déjà dit que des requêtes ecrites par des gens soi-disant expérimentés étaient pourries du fait de mauvais choix d'indexage, etc...
    Du coup, ça charge les serveurs inutilement et au final, tu te retrouve avec 0% CPU dispo...
    Enfin bref, faudrait effectivement qu'ils se remettent en question avant de faire des remarques à la con du style "y'a pas mort d'homme".
    Et je parle même pas de la ponctualité des trains ces dernières semaines.

  • MaxyB
    MaxyB     

    La SNCF a un omniprésident et ns pouvons déjà regretter Anne-Marie. La panne informatique et la rançon du succès et surtout de la volonté du transporteur public de complexifier à outrance la tarification. Alors il ns faut vivre avec et espérer que l'ancien directeur voyageurs se rappelle qu'en technologie il faut éviter de jouer avec le feu... c'est à dire de ne pas additionner les complexités. Ns espérons que le travail du député Mariton va aider Pepyto à devenir raisonnable.
    Caramba!

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire