En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le jeu vidéo français fait feu contre les pouvoirs publics

Editeurs et studios français mettent en cause le gouvernement, peu empressé, selon eux, de soutenir un secteur menacé.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • mechant
    mechant     

    Il faut voir le nombre de boites de création de jeu qui produisent pour la game boy advance, des nom qu'on ne lit jamais ailleur que sur gameboy, comme quoi ce n'est pas si cher...

  • mechant
    mechant     

    Une référence en jeux vidéos ?
    ha bon, lequel ?
    Rockstar qui a fait gta n'est pas une grosse boite... mais ils ont fait un jeu qui plait ...
    les boites françaises qui ont disparues n'ont jamais fait un jeu qui sortait du lot.
    Il faut arréter de croire que si une boite coule, c'est à cause des prix de la concurence : Porshe est une marque qui vend réguliérement des voitures et ce malgrés la concurence...
    Obscure a trés bien marché et ce sans aide...
    Le gouvernement ne peut pas etre responsable de la mauvaise gestion des projets des boites françaises.
    Ce n'est jamais la faute aux chefs d'entreprise si celle ci coule, c'est soit les employés qui sont "trop gourmand", soit l'état qui "n'aide pas assez".
    Mais une fois que l'état va décider de quelque chose, si ça ne leur convient pas, on va encore nous sortir que l'état mets trop son nez dans les entreprises, il faut savoir ce que l'on veut.
    Patrons de boites, chefs de projets, ouvrez les yeux, ce n'est pas parceque vous avez acheté votre diplome qu'il certifie que vos idées sont à la hauteur de l'enseignement qui devrait vous avoir été dispensé : si vous n'étes pas innovants, vous ne risquez pas de marquer le public, avec ou sans aide ou concurence...
    Si Nintendo a tenu bon face à Sony et Microsoft, c'est pas par hasard ni par des aides d'état...

  • toto_
    toto_     

    ... être productif signifie faire plus avec moins de moyens (temps, argent, matériel, ...). C'est une marque d'efficacité (cocorico ! En ce qui concerne le temps de travail, en même temps, ça parait un peu logique : bosser comme un taré 60h par semaine ne va pas rendre un travailleur plus efficace...), mais dans tous les cas, il est vrai que ça reste un rapport entre 2 valeurs, ça ne donc aucun info sur la valeur absolue produite.

    M'enfin ce qui rend les boites en France moins rentables que leurs concurrents étrangers, c'est pas tellement les français qui y travaillent (faudrait un peu arrêter de toujours chercher à culpabiliser les salariés, hein), mais plutôt les charges sociales très élevées (et en même temps, la sécu et les retraites, on est bien content de les avoir, nan?)

    Mais de toutes façons, ya pas qu'en France que l'industrie du jeu vidéo est en crise. Suffit de voir comment Namco s'est fait racheté par Bandai, récemment (et comment Electronic Arts absorbe tout sur son passage)

  • Steph_
    Steph_     

    Un jeu sur GB ou DS coute cher en royalties, il faut acheter de plus les cartouches à Nintendo et en quantité fixe avant la vente...

  • mtarzaim
    mtarzaim     

    Mais ca expliquerai aussi pourquoi il n'y a plus eu de version de Tetris depuis pas mal de temps.

    Pourtant, il m'avait semblé qu'au démarrage de Tetris, c'est l'explication avancée : vu que les US et l'URSS se faisait la tronche, chacun faisait tout pout embeter l'autre, y compris au niveau des copyrights non respectés.

  • Patrice38
    Patrice38     

    Tetris était la propriete du labo qui employait son créateur. Toutes les adaptations ont rapportées énormement de fric au dit labo. Il me semble qu'au bout de 10 ans le createur original à recupéré les droits. Aux dernières nouvelles il se plaisait beaucoups en Californie et portait tous les jours des chemises à fleurs ;-)

  • mtarzaim
    mtarzaim     

    On parle de 15 millions d'euros pour un jeu aujourd'hui, mais seulement sur les consoles dernière génération FIXES.

    Je parie que le développement sur console portable est nettement moins prohibitif. Et comme il n'y a que deux concurrents sur le marché, avec des prix moindres, le taux de rentabilité est surement plus élevé.

    N'oublions pas non plus le marché des téléphones mobiles, dont la puissance de calcul équivaut à une SuperNES (au moins). Pourquoi ne pas adapter les frameworks à cette plateforme, genre RPGMaker par exemple. Avec tous les jeux déjà sortis sur le Net, et généralement gratuit d'ailleurs, il y aurait de quoi se faire un nom et de l'argent (avec un service par abonnement).

    Pour ceux qui ne connaissent pas le modèle de jeux à télécharger par abonnement, j'utilise metaboli.fr (jeux PC), qui est un service de jeux à télécharger pour 10 euros par mois, et j'en suis plutot content.

  • mtarzaim
    mtarzaim     

    Je me trompe peut être, mais etre productif signifie faire plus en moins de temps.
    Or, si un gars abat autant de boulot en 35h qu'un autre en fait en 40h, le premier est "productif", mais la richesse produite est identique au final.

    Donc être productif ne veut pas dire être rentable ...
    L'important c'est de travailler dans la durée. Vous imaginez un projet informatique de 6 mois, interrompu par les congés, RTT, grèves, maladies, etc.
    Forcement, au bout du compte, on a beau être productif sur le temps restant, on reste en dessous de la concurrence pour le résultat final.

    Mais le problème ne se limite pas seulement à un temps de travail adapté aux contraintes. Il y a aussi la mauvaise gestion des finances, les salaires mirobolents, les abus, les jean-foutistes, etc. ^^

  • mtarzaim
    mtarzaim     

    Son "inventeur" étant russe, les copyrights n'existaient pas à l'époque en URSS. Donc il n'a rien touché sur son jeu, et les éditeurs n'ont rien payé en royalties.

    C'est pour ça que chaque console a eu sa version de Tetris ... parce que c'était un concept libre de droit !!!

    Quand à Diablo, franchement j'ai jamais aimé. Tuer un monstre ... avancer ... tuer un monstre ... avancer ... C'est comme dungeon siege, en plus simpliste encore. Et dungeon siege j'ai arreté au milieu du jeu tellement je m'ennuyais ... ^^

  • Belzebuth_
    Belzebuth_     

    Or, on se retrouve bouffés par tout le monde, alors oû est le problème ?? Gaspillages massifs, argent détourné ??

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire