En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La vente liée PC-logiciel examinée par la DGCCRF

La vente liée PC-logiciel examinée par la DGCCRF
 

La Direction de la concurrence a réuni le 20 novembre des associations de consommateurs pour discuter des conditions de vente des ordinateurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • chelmi61
    chelmi61     

    J'ai acheté le bouquin, c'est bien aussi! ;)

  • TuTuX
    TuTuX     

    on a vu le gouvernement ceder a tous les caprices des industriels des medias lors du debat sur le DADVSI, on voit mal comment, en pleine periode électorale, ils seront capables de résister aux pressions que le rouleau compresseur microsoft va inévitablement lui appliquer.

    Et puis de toute façons, le benefice sur une licence de Windows est de l'ordre de 80% du prix de la licence. Si on les force a specifier le prix de win il suffirat qu'ils baissent un peu leur marges pour finalement dissuader l'acheteur de se passer de windows.

  • Tuxos
    Tuxos     

    Juste un oubli : télécharger l'ouvrage de Roberto DI COSMO du même nom et vous verrez Microsoft sous un autre oeil ;-)
    Le téléchargement est gratuit.

  • Tuxos
    Tuxos     

    Mieux vaut tard que jamais...un holdup planétaire se déroule sous nos yeux depuis une bonne trentaine d'année et enfin quelques un commence à comprendre qu'il y a un problème. C'est pas faute d'avoir été alerté par la dynamique liste détaxe de l'AFUL qui oeuvre dans ce sens depuis quelques années.

    On découvre aujourd'hui que l'informatique ce n'est pas que windows..et ses virus.

    Ca rappelle quelques épisodes noirs de notre histoire quand les gens après-coup vous disent : "on savait pas...."
    J'attends avec impatience le point de vue des constructeurs qui sont pris entre le marteau et l'enclume de la politique de licence de Microsoft qui pénalisent dans le coup d'acquisition des licences OEM les mauvais élèves, cad ceux qui laissent sortir de leurs chaines de production des PC sans leur OS.

    Un point encore peu exploré et peu communiqué concerne les bios System Pre-activation Locked ou PC tatoués n'a pas été abordé dans l'article.
    C'est aujourd'hui une pratique courante pour les PC OEM (WinXP Home) qui intègrent ces lignes de codes dans leurs bios parfois protégés en écriture au niveau du mbr en empêchant l'installation d'un bootloader alternatif dans ce secteur du disque dur.
    Vista devrait être encore plus avancé dans ce type de contrôle : ce qui explique la démarche de la commission européenne.

    Celà reste une excellente initiative des pouvoirs publics qui espéront le aboutira à une application de la législation sur la vente liée.

  • Dévoluard
    Dévoluard     

    Pas étonnant que la vente liée ordis-logiciels passe si bien auprès des acheteurs. La plupart des gens s'imaginent en effet que Windows est offert gratuitement alors qu'en réalité il leur en coûte de 80 à 150 euros. :S
    Dévoluard

  • bodamcity
    bodamcity     

    Salut,

    on peut constater les limites d' un modèle qui s' écroule sous son propre poids.
    d' un coté les indistriels qui crient au libéralisme et a la concurence à tout va pour soi disant "dynamiser les ventes". Il hurlent sur les services publics pour concurence déloyale.
    et de l' autre coté ces mêmes industriels qui ne rèvent que de monopole et de marché verouillé ( Drm sur la musique, vente liée sur les pc, verouillage du peer to peer )
    Ils s' interdisent un autre mode de pensée ( logiciel libre, multi os sur les ordinateurs) et vont même jusqu' a pleurer au gouvernement pour des compensations.
    On se rappelle tous la taxe pour la sacem sur les cd et dvd vierges.

    Le réaction doit venir par la population et le boycot de certaines firmes est un bon exemple.
    Les réactions devront venir ensuite des gouvernements, un peu trop à la botte de ces indistriels.

    en conclusion et comme le dirait un humoriste : "dire qu' il suffirait que les gens n' achètent plus pour que ça ne se vende pas "

  • Futal
    Futal     

    www.detaxe.org

  • detaxe
    detaxe     

    cette petition http://www.racketiciel.info/,
    directement liee au sujet de l'article,
    depasse desormais les 14 000 signatures

Votre réponse
Postez un commentaire