En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La police s'attaque au vol de voitures avec la vidéo

La police s'attaque au vol de voitures avec la vidéo
 

Le système de lecture de plaques d'immatriculation Lapi est expérimenté en Seine-Saint-Denis et à Marseille. Un test sur deux ans a été autorisé par la Cnil.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • obc
    obc     

    Salut !

    En fait, si ca marche je suis pour aussi.

    Maintenant, je sais pas vous, mais je vois 2 type de vol de caisses:
    - Des mecs bourrés qui piquent une voiture une nuit, font 3 tours avec et finissent contre un poteau. Ceux-la, le système vidéo ne sert a rien, parceque la voiture n'est déclaré volé que le lendemain.
    - Ceux qui volent les merco pour les revendre dans d'autres pays (buisiness). Ils repeingnent la voiture, change ou efface les no de série, etc... Tu crois vraiment qu'ils ne changent pas les plaques ?

    - Je peux me tromper, mais je vois pas trop le cas ou un gars pique la voiture et ensuite va tous les jours bosser avec comme si de rien était... Et même, admettons, les plaques ca coute 24euros les 2 dans nimporte quel serrurier.
    (Pour avoir des no valides, tu te ballade en ville en embarquant les PV sur les caisses.)

    Par contre, je vois bien comment, avec ce système + un bon gros fichier, on peux rechercher précisement le trajet de la voiture de Mr Dupont, qui lui a sa voiture à son nom. Effectivement, pourquoi "on" voudrais savoir ca ? Aujourdhui je ne vois pas (surtout que ca ne serais pas recevable, comme preuve). Mais demain ?

    ob

  • Charlie_92
    Charlie_92     

    Je n'entrerai pas dans le débat pour savoir si les les voitures roses avec des étoiles vertes sont plus volées que les bleu à pois orange. Chacun ses gouts !

    Juste deux remarques :
    - quand utilisez votre voiture (pour aller voir votre maitresse ou n'importe quel autre usage), vous utilisez la voie publique et vous exposez sciemment votre véhicule et sa plaque à tous les regards. Que le numéro soit noté par votre voisin sur son petit calepin en moleskine noir ou par un (méchant) policier sur son ordinateur, je ne vois pas vraiment la différence. Ah si, dans le second cas, il y a des lois, des contrôles, même s'ils ne sont pas parfaits. Et pour rassurer tous les maris volages, pourquoi n'effacerait on pas le numéro de l'ordinateur quelques secondes après, une fois que le contrôle est fait ?
    - cela fait plusieurs années que la technologie est prête : on sait avec une fiabilité elevée lire une plaque et la comparer avec une base de voitures volées. Et dire que jusqu'à maintenant, on laissait les policiers contrôler les voitures au hasard, alors qu'on sait leur indiquer qui sont les voleurs ! Personnellement, je préfère que les policiers contrôlent les voitures détectées par la base de données plutôt que les honnêtes citoyens pris au hasard ! ET après, à chacun d'avoir des documents en règle, ou de se débrouiller pour convaincre la maréchaussée qu'il s'agit d'un simple emprunt !

    Je vote donc des deux mains pour cette mesure. Généralisons là aux péages d'autoroute, aux frontières, aux véhicules en stationnement, etc ... Et quant 99 % des voleurs seront repérés dans les jours qui suivent leur larcins et que le vol de voiture sera devenu anecdotique (rappellez vous des autoradios il y a 10 ans !), on sera vraiment parvenu à une protection :youpi: de la vie privée.

  • obc
    obc     

    Merci pour cette réponse.

    Ta confiance dans les "force de l'ordre" est grande, désolé de ne pas la partager.
    Les médias ont aussi leur part de responsabilité en montant les gens les un contre les autres, et peut-être que, c'est vrai, on insiste pas assez sur les conséquences des dérapages policiers sur les agents en cause.
    Il suffit cependant de se ballader la nuit à Paris (ou même la journée dans les quais de gare ou de métrop) pour voir que les 'violations du code de déontologie', elles sont pas si anodines.
    Et ce même si on se souvient plus facilement du 0,1% d'abus que des 99,9% des autres qui ont fait leur travail correctement.

    Ceci dis, les policiers doivent faire respecter la loi.
    Et c'est la 2ème partie de mon problème: A l'heure actuelle, on change la loi comme on change de chemise, pour satisfaire untel ou untel, au gré des politiques.
    Si des politiciens décident pour nous que une société sous surveillance "à la chinoise" serais plus rentable, quel seront les gardes-fou si toute l'infrastructure de surveillance est déjà existante ?
    Ce ne sont pas les policiers qui iront manifester contre la perte de liberté, trop heureux de jouer les cowboy avec du matériel et des effectifs tout neuf (sans parler d'un avenir professionel assuré)

    Alors, certe, on peux invoquer la CNIL et son aspect "consultatif", signer des pétitions et voter selon ses idéaux. C'est déjà pas mal, de nombreux pays ne le permettent pas. Ca n'empêche pas de réfléchir au problème...

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    peu importe le modèle du véhicule puisque seule la plaque est vérifiée, et elle ne contient aucun élément permettant de connaître la marque ou le modèle du véhicule qui doit porter cette immatriculation. Effectivement, on peut le vérifier "manuellement", mais dans un trafic dense, il est impossible à un policier de vérifier visuellement que chaque plaque d'immatriculation lue par le lecteur est bien portée par le véhicule légitime. Il faut juste la copie de plaques d'un véhicule non-volé, même s'il est bleu à pois orange (bonjour les yeux par contre ;) ).

  • Radak75
    Radak75     

    Je comprends parfaitement les craintes de chacun, mais soyons réalistes : De qui faut-il avoir peur ? Des délinquants ou criminels de tous poils ou des policiers ou gendarmes qui ont pour objectif la préservation de l'intégrité matérielle et physique des citoyens honnêtes ? Bien sur, il faut aussi mettre des "gardes-fous" lorsque les libertés individuelles ou collectives risquent d'être violées. C'est pour cela qu'il existe depuis une quinzaine d'années un code de déontologie qui est généralement bien respecté dans le milieu des représentants des forces de l'ordre. Bien évidemment, le risque zéro n'existe pas car certains fonctionnaires d'autorité (à de rares exceptions aussi), finissent par "déraper" en commettant eux même des actes délictueux contraires à cette déontologie. Par l'exercice de ma profession, j'ai été amené à constituer des dossiers de plainte à l'encontre de certains d'entre eux et je puis vous assurer que les sanctions ont été lourdes de conséquences, tant sur le plan pénal que sur le plan administratif et personnel, avec tout le cortège de drames qui en découlent (du blâme à la révocation entraînant divorce et autres malheurs !)
    Je pense sincèrement qu'il ne faut pas se tromper de cible. Ne tirez pas sur l'ambulance, même si celle-ci heurte parfois les bordures de trottoir :/
    Cordialement

  • Cerrydan
    Cerrydan     

    En effet je prend un exemple avec des N° d'immatriculation " bidon ", idem pour les voitures :

    Je possède une Regeuot 37 rose avec des étoiles vertes, avec la plaque immatriculée : 1234 QQ 99, un malfaiteur me la vole, je déclare ledit vol à la Police ou Gendarmerie, mais mon voleur qui n'est autre que l'astucieux Arsène Lapin n'est pas idiot !
    Il repère une autre Reugeot 37 rose avec des étoiles vertes avec le N° d'immatriculation 5678 ZZ 98 ( qui elle n'est pas une voiture volée !!!!! ), et remplace mes plaques d'immatriculation par des plaques correspondant à la voiture non volée !
    Ainsi lorsque Police verront en vidéo la voiture ils diront : " Non, non, celle ci n'est pas une voiture volée ..... poil au nez "

    Cela se passe déjà, c'est ainsi que certaines personnes se sont vues envoyées des contraventions pour stationnement intrdit ou autre de Marseille alors qu'ils étaient à à Dunkerque ( c'est un exemple ) .....

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    Surtout que la durée de 8 jours par exemple, peut très bien passer comme vous le soulignez à 2 ans par exemple, en la calquant sur la loi contre le terrorisme (qui à mon sens est + un "instrument de peur" pour mettre la société sous surveillance qu'autre chose, mais c'est une conviction personnelle). Quand on voit le nombre de policiers ripoux qui ont accès à ce genre de données privées (l'histoire avec les employés d'EuroDisney n'est qu'un exemple parmi tant d'autres) et quand on sait que la plupart de ceux qui sont surpris à faire ça sont juste "déplacés" (le peloton de gendarmerie qui rançonnait des automobilistes a été simplement muté), on réalise que la Police/Gendarmerie sert plus des interêts privés (les siens ?,) que ceux pour lesquels elle est supposée exister et du coup on prend peur pour tous les dérapages permis par les nouvelles technologies (et ceux permis par nos hommes politiques !!!). :/

  • obc
    obc     

    Je voulais juste ajouter que ce genre d'usage de la technologie me met toujours un peu mal à l'aise (comme la vidéosurveillance dans les transports):
    OK, ca permet de retrouver des véhicules volés, ou élucider des agressions, c'est un usage positif.
    Aujourd'hui, normallement, un "commité d'éthique" (sur lequel le citoyen moyen n'a aucun controle ni recours) permet de limiter les usages des vidéos au seul usage pour lequel ils ont été prévu.

    Maintenant, il suffit d'un simple loi voté en catimini pour dire que hop ! les documents sont conservé 1an plutot que 8j, et peuvent servir pour tout type d'affaire: Divorces, enquête sur les relations personnelle des gens, surveillance politique...
    OK, je suis peut-être paranoiaque, mais ce genre de détournement a déjà eu lieu...

    Mon autre problème c'est que je n'ai pas particulièrement confiance dans les agents qui controlent ces vidéos (le fait qu'ils soient policiers ou assermenté ne me fait pas avoir plus confiance en eux - c'est avant tous des hommes).
    Qu'est-ce qu'ils me prouvent qu'il n'utilisent pas ces images à des fins personnelles, ou bien qu'ils ne signalent pas certaines choses ?
    A mon avis ca devrait être la branche judiciaire de l'état qui devrait avoir accès aux bandes vidéo, PAS l'executif: Pour moi il y a un énorme conflit d'interêt.

    Voila, je voulais juste dire cela.

    Attention, ce n'est pas non plus pour dire "Il ne faut pas du tout de vidéosurveillance, c'est mal":
    Il faut avouer que à l'heure actuelle, c'est diablement efficace.

    Je pose juste la question, pour éventuellement recueillir des avis et des idées pour que ces pratiques ne se retournent pas contre nous, un jour.

    OB

  • Zenitram7573
    Zenitram7573     

    Concernant la liberté, je ne vois pas trop ce qu'elle limite, et je trouve que c'est tout à fait une utilisation bonne des nouvelles tehnologies : le vol est une plaie, retrouver rapidement une bon.
    J'espere que ca ira plus loin.

Votre réponse
Postez un commentaire