En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La Chine ouvre son propre service GPS de localisation par satellite

Mis à jour le
La Chine ouvre son propre service GPS de localisation par satellite
 

Gage d'indépendance à l'égard du GPS américain et du futur Galileo européen, la Chine met en service son système de navigation satellitaire Beidou.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • claudy60
    claudy60     

    La raison en est simple... Glonass et techniquement dépassé et est en cours de fusion avec Galinéo (technique le plus en avance) et est également à présent aidé par l'inde.
    La Russie a fait savoir qu'elle était intéressée à coopérer au futur système de positionnement de l'Union européenne, Galileo. Le système GLONASS ne sera cependant pas abandonné, mais Galileo serait son complément à partir de sa véritable entrée en service (vers 2014). Des discussions ont également lieu concernant l'interopérabilité entre GLONASS et GPS13.
    Donc effectivement... il ne faut plus parler de Glonass...

  • anitaugu
    anitaugu     

    Et pourquoi l'article ne parle pas de Glonass qui lui est plus abouti, au lieu de nous bassiner avec ce beidou qui ne couvre qu'une partie d'Asie, ce Galiléo tjrs en phase de pré-test et ce GPS dont la partie civile est bridée à mort ? On a tjrs quelque chose contre les russes comme à la vieille période de la guerre froide?

  • CharlesPetit
    CharlesPetit     

    Et bien la Chine a tout compris, contrairement à nous qui sommes, désolé, de le dire mais vraiment trop bêtes. Il n'y a pas si longtemps, on entendait, "qu'il va falloir vendre beaucoup de T-Shirts à la Chine pour nous acheter des Airbus, des TGV...." et bien cela n'a vraisemblablement pas réveillé les petits stratèges Français et Européens, qui voient un marché à conquérir, mais la Chine, sait aussi faire de la haute technologie. Elle a tout compris, parce qu'elle préfère récupérer la technologie qui lui manque, comme pour le TGV (Transfert de technologie Allemande), pour ensuite faire elle même, par ses ouvrier... Et nous sommes vraiment bêtes, parce que plutôt que de se protéger, nous offrons tout sur un plateau, pour qu'ensuite la Chine par sa mains d'oeuvre, ses cerveaux, puisse faire mieux, en grande quantité, mais surtout SANS nous. Alors la seule question que l'on peut se poser, c'est quand la Chine va nous re-vendre des TGV, des Airbus, voitures etc..., de marque Chinoise à des prix défiants toute concurrence, mais qu'est ce qu'on va bien pouvoir dire, puisque nos propre constructeurs seront du fait beaucoup, beaucoup, trop cher..."Désolé, mais nous ne savons plus fabriquer de T-Shirts, pour vous acheter votre haute technologie ?" puisque les anciens ne seront plus là pour former les nouvelles générations et que le tissus industriel n'existera plus.... Alors arrêtons d'être bêtes, la Chine est un rapace, il ne faut surtout pas le sous estimer et s'en protéger économiquement parlant...S'il n'est pas déjà trop tard.

  • KingKong75
    KingKong75     

    L'article nous dit pas si le système chinois est plus précis que le GPS américain.

    Quant à Galileo, avant même de faire les tests, on sait déjà que ce système est à peine plus précis que le vieillissant GPS américain (rapellons que ce dernier est bridé pour la version commerciale). En gros on est entrain de construire un truc dépassé.

    Ceci dit, c'est parce que le système GPS américain est bridé pour l'exportation que tout le monde veuille son propre système.

Votre réponse
Postez un commentaire