En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Jacques Chirac intervient dans le débat sur les droits d'auteur

Jacques Chirac intervient dans le débat sur les droits d'auteur
 

A l'occasion de ses v?"ux aux ' forces vives ', le chef de l'Etat a souhaité que l'on puisse ' sortir de la logique de répression systématique des internautes '.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • redbackbone
    redbackbone     

    Les DRM étant incompatible avec GNU/Linux, cela imposerait l'utilisation de Microsoft Windows. Ce qui réduirait encore plus l'accès à Internet et notre liberté.

  • Rosa-Maria
    Rosa-Maria     

    Et oui tu as raison la peur du gendarme est peut être plus importante sur la toile que sur la route. Personnellement je ne télécharge pas ou légale. Pourquoi ? Deux choses :
    - La première, mettre à disposition des oeuvres achetées ne me gène pas, on l'à fait dans le passé avec les K7 et personne ne disait rien. Ce qui me gène dans le principe, c'est la mal honnêteté de certains qui vont utiliser ces données pour les revendre. La loi devrait intervenir et être beaucoup plus dure.
    - La seconde est en effet la peur du gendarme, le manque d'informations sur mes droits.

    Mais mettre à disposition des biens en sa possession ou disposer d'un bien qu'une personne met à la votre, cela s'appel la liberté.
    Ce qui me gène le plus, c'est que nous sommes face à une véritable atteinte à la liberté. Nous ne pouvons même plus disposer de nos biens comme nous le souhaitons. Nous payons de droits d'auteurs partout à l'achat, Ordinateur, chaîne HIFI, lecteur Mp3, CD vierge, même sur les enceintes que nous utilisons avec l'ordi etc.
    Alors messieurs les auteurs nous vous rémunérons tous les jours, et si vous ne voulez pas voir vos oeuvres circuler sur la toile, baissé le prix de vos CD et DVD, de façons qu'ils soient accessibles à tout le monde.

    Car les véritables coupables de l'augmentation des échanges "culturels" sur la toile sont les auteurs et leurs distributeurs beaucoup beaucoup trop gourmands.

    Le Net est une entité sociale et comme dans toutes entités, vous avez de cons, de pervers, des truands..., et c'est encore les basses couches sociales qui vont payées le prix, et qui ne pourront plus accéder à la culture.
    7 euros par mois, pour certains, c'est le bout du monde.
    Ne privons pas cette couche sociale de pouvoir s'intégrer et évoluer.

    Alors qu'elles solutions, le CD 10 euros au lieu de 20 et la même chose pour les DVD. Ou alors l'achat de ces même doc en numérique directement sur la toile à 5 ? sans la jacquet et sans le l'esthétique de l'original.

    Que cette loi ne soit pas notre printemps de Pékin !

  • Emmanuel27100
    Emmanuel27100     

    N'oubliez pas aussi que :

    "La jurisprudence tolère le téléchargement et condamne le partage

    «Alors qu'il disposait de tous les moyens de preuve (par constat des enquêteurs), lui permettant de poursuivre les actes de téléchargement, le parquet a ainsi estimé que l'infraction n'était pas constituée», analyse Lionel Thoumyre, responsable du site Juriscom.net et responsable nouvelles techniques à la Spedidam (*).

    Ce qui prouve, selon lui, que les magistrats ont pris en compte le fait que le téléchargement sur les réseaux peer-to-peer correspond à un acte conforme à l'exception pour copie privée, telle que la décrit le droit français. Pour Lionel Thoumyre, la jurisprudence française se dessine maintenant de la façon suivante: «coupables sont les actes de partage (upload), innocents sont les actes de téléchargement (download).»"

    ....
    http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39275054,00.htm

  • Ronfladonf
    Ronfladonf     

    En effet la technologiue P2P EST légale. Internet est même basée dessus (ICQ, MSN, Skype, tout ce qu'on veut peut être assimilé à cette techno)

    Et donner un lien e2Kn'est pas illégal non plus!

    MAIS donner CE lien en Real (avec DRM puis que le Real est prévu pour supporter les DRM) est légal puisque les DRM se chargent de controler . En MP3 c'est pas la même chose puisque l'interview en question a été convertie le tout en supprimant le DRM d'ou "modification du contenu numérique" ... Je te laisse deviner la suite. Il a donc raison de ne pas donner les liens e2K ici d'une interview recodée en MP3

  • etranges.revelations.free.fr
    etranges.revelations.free.fr     

    De toutes les anneries qu'ils ont réussi a nous faire avaler. Le P2P=Prison.

    Non le p2p est legal, le legal n'existe meme pas, en realité c'est ce qui n'est pas illegal qui deviens legal et non le contraire.

    Pour faire clair : etre toute l'année sur des reseaux de partage tout nom confondus, est autorisé, y telecharger des teraoctects de données est autorisé, SAUF ! (pour l'instant) faire circuler des oeuvres copyrightés. Pourquoi ? parce que certains disent qu'ils perdent de l'argent dessus.

    Ben moi je trouve qu'aucun argent n'est perdu puisque tout ceux que je connais et qui telechargeaient avant de gentillement s'arreter par crainte, peur... Et bien ses gens ? n'achetaient jamais de dvd ni de cd et ne le font toujours pas parce que ce n'est pas dans leur habitudes de le faire porte feuille trop limité peut etre. Il y a des personnes qui n'achetent pas plus de 50 cd dans leur vie. Et p2p ou pas ils ne sont pas des consommateurs. S'il avait fallu payer pour le p2p ils n'y seraient pas allés tout simplement. D'ailleurs, ils n'ont pas baissé leur consommation parce qu'ils ne consommaient rien !

    Pour en revenir au titre de mon post : pourquoi mettre un lien en real ne serais pas illegal et mettre des liens p2p le serait ???? Voila le resultat des campagnes de pubs avec les barreaux de prisons qui porte ses fruits.

    Le p2p N'EST PAS ILLEGAL, c'est la circulation d'oeuvre commerciales qui l'est. Que cela soit bien present a l'esprit de chacun.

  • Philippe M.
    Philippe M.     

    En effet (quoique l'extention RAM, ca laisse peu de doutes).

    Mais le plus important en l'occurence est le contenu et non le contenant. Beaucoup de gens ont suivi les débats de la loi DADVSI qui n'étaient retransmis qu'en real ou en windows media. On peut certes le regretter, mais ca vaut quand même le coup d'écouter (les débats à l'assemblée comme l'interview de Yann Moulier-Boutang et de Maître Wekstein).

    Par ailleurs, des versions .mp3 circulent sur la toile et le P2P, mais je doute que je sois autorisé à poster ces liens ici.

  • magician38754
    magician38754     

    il faudrait preciser que le fichier s'ouvre avec real player (tout le monde ne le sait pas)

  • Philippe M.
    Philippe M.     

    Euh... comment attaquer les réseaux P2P situés à l'étranger (Kazaa) ou non situés du tout (open source comme eMule) ?

    Et je ne parle même pas des réseaux anonymes cryptés qui vont fleurir si la DADVSI passe, réseaux bien plus dangereux que le P2P classique : Noyé dans le flot de mp3, des fichiers bien plus dangereux pourraient y circuler.

    Bref, de beaux discours, mais impossible à mettre en pratique...

    Seule solution connue à l'heure ou j'écris ces lignes : adopter la licence globale pour mettre un terme à cette course aux armements entre "pirates" et ayants-droits.

    Quant aux MTP (ou DRM), qu'on me dise à quoi elles servent, à part à enquiquiner les acheteurs de musique sur les sites légaux ? Que l'on me cite une seule MTP qui n'ait jamais été craquée ?

    Pour mémoire, la loi Godfrain de 1988 interdit les "cracks" informatique. Pourtant, 18 ans après, les cracks circulent encore... ne croyez vous pas que les MTP sont une impasse et que la seule solution qu'auraient les plateformes dites légales pour survivre serait de vendre du .mp3 ou du flac (lossless) sans DRM ?

    Enfin, je me demande si la loi DADVSI passait si un "parti des pirates" Français, à l'image de son homologue Suédois, ne se constituerait pas bien vite...

    Enfin, je vous conseille l'écoute de Yann Moulier Boutang (Professeur d'économie et directeur de publication de la revue Multitudes) et d'Isabelle Wekstein, avocate spécialisée en propriété intellectuelle sur France Culture le 26 Décembre 2005, que vous pouvez réécouter en streaming ici :

    http://www.tv-radio.com/ondemand/france_culture/MATINS/MATINS20051226.RAM

    Le sujet : P2P et licence globale. Un lien à mon avis génial qu'il faudrait diffuser au max. Qu'en pensez vous ?

  • Budinou
    Budinou     

    il sait pas ce que c'est le FTP ! lol

    bref c'est comme pour le maire de Paris qui veut le haut débit gratuit ds tout Paris...

    c'est bien beau de parler.. :fume:

  • naliazure
    naliazure     

    Je cite :
    "...en se donnant les moyens d'agir contre les logiciels qui favorisent le piratage"

    Il pense agir contre FTP aussi ?

    Au passage, s'il n'y avait pas Bittorrent, je connais beaucoup de sites qui ne pourraient plus fournir suffisamment en bande passante et qui fournissent des fichiers légaux et gratuits...

    Lutter contre les logiciels P2P, c'est également favoriser un embouteillage généralisé des tuyaux du net. A bon entendeur...

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire