En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Hourtin 2004 : le gouvernement marque son ' Territoires '

Hourtin 2004 : le gouvernement marque son ' Territoires '
 

L'université d'été de la communication a 25 ans. Par la voix de Frédéric de Saint-Sernin, secrétaire d'Etat à l'Aménagement du territoire, le gouvernement en a profité pour réitérer sa volonté de combler la fracture numérique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • moi_
    moi_     

    Moi j'en ai marre de toutes vos critiques sur le gouvernement, en effet pourquoi critiquer un gouvernement qui essaye de faire quelque chose depuis seulement 2années et faire les éloges d'un gouvernement socialiste qui, eux, causent et ne font rien ou alors des aneries au détriment du reste.



    Bonne fin de soirée

  • Robert G
    Robert G     

    Les différents commentaires de ce forum sont hors sujets car les auteurs se comportent comme des spectateurs passifs se contentant de distribuer les bons points. Internet haut-débit pour tous n'est ni de droite ni de gauche...et encore moins l'affaire d'un gouvernement.
    Appliquant le principe de subsidiarité il est formidable de constater que toutes les régions, tous les départements, toutes les agglomérations ont compris l'enjeu et quelque soit l'étiquette politique des élus prennent des initiatives. Le rôle du gouvernement est d'être source d'impulsions et communicateur des bonnes pratiques; pour le reste les élus locaux et tous les acteurs locaux savent parfaitement se prendre en main.
    Je fais partie des optimistes et je trouve dommage que des déclarations hors sujet fassent oublier l'essentiel!

  • la drômadaire
    la drômadaire     

    Dans le même cas que vous, dans un village de 1000 âmes de
    la Drôme, chef-lieu de canton, avec collège. Les élèves et
    habitants ne sont pas prêts de voir l'ADSL!! même pas couverts
    par le sans-fil!
    Et bien d'accord avec toutes vos remarques. On se réunit, on
    cause on cause, puis on va prendre une décision sur un projet
    ? dans 3/4 ans, puis on va se décider? dans 3/4 ans, et puis
    et puis? Toujours à la traîne comparé aux autres pays
    d'Europe. Et il ne s'agit pas de ce gouvernement ou d'un autre:
    c'est français.

  • Pierre Slamich
    Pierre Slamich     

    Je suis d'accord avec toi Gwael.J'ai d'autres suggestions.
    Des heures de formations à l'école dès l'enfance et en quantité sur non seulement l'internet mais également des sujets plus complexes programmation,hardware,software,AI...(progressivement bien sur) pour que les prochaines générations soient des cracks en informatique pour que l'on puisse donner l'occasion à plus d'enfants de programmer et de développer des solutions innovantes françaises(et pourquoi pas aussi open source) et que l'on puisse atteindre une indéprendance informatique.
    Pour le problème du haut débit par tout en France,j'ai des suggestions:
    -Lancement de satellites géostationnaires 100% dévoués à Internet pour permettre un accès par le satellite à tous(ça coute cher,mais pas cher par rapport à un cablage de chaque patelin)
    -L'internet par la TNT
    -L'internet par les CPL(grâce au chgt de statut d'EDF qui lui permet de se diversifier)
    -Le Wi-max(couplé au satellite)

    Ne pas craindre d'y mettre bcp de moyens(surtout sur les cours d'info),car les bénéfices qui en seront tirés pour la France seront E-NOR-MES

  • dd_
    dd_     

    gloire a mrc dutroux

  • de moi à moi
    de moi à moi     

    J'approuve votre commentaire, le plus pertinent.
    Quelle bagarre!

  • LEO_
    LEO_     

    Dans le val d'Arly près de Megège, toujours pas équipé en ADSL cuivre, on nous a posé il y a dix ans la fibre optique de force et à grands frais. France Télécom n'en fait pratiquement rien. ET refuse que les autres en fassent quoi que ce soit.

  • romain_
    romain_     

    En effet , le gouvernement pourrait faire pression sur l'ART et sur notre opérateur historique ,d'autant plus qu'il est encore actionnaire majoritaire, afin de mettre fin à cette injustice
    flagrante ,ou, des gens,hors zone, qui surfent à 33k se trouvent à payer le double de ceux qui surfent à 512k.

    Mon avis est que ce gouvernement n'y comprend pas grand chose et se fait régulièrement embobiner par les beaux discours des hauts dirigeants telecoms , qui surestiment largement leurs chiffres de couverture REELLE,ainsi que ceux de leurs investissements.

    Personnellement ,je vis dans une zone(2000 habitants)qui n'est pas prète d'etre éligible à l'adsl(centrale trop éloigné) mème pour 2007.

  • moi_
    moi_     

    donner accés à internet, pour combler la fracture numérique, alors que de toutes façons il font tout pour transformer internet en supermarché numérique ? finalement à quoi ça servira d'accéder à internet si le contenu ne suit pas, car la fracture numérique est avant tout une des facades de la fracture sociale ...
    Car à quoi ça sert d'avoir internet si on ne peut accéder qu'à des contenus payants ? à quoi sert l'internet en WIFI dans une université, si finalement on est obligé d'aller à la bibliothéque pour travailler ?
    qu'ils commencent à relier les universités déja équipées de haut débit par un reseau p2p, sur lequel ils mettraient toutes les théses, ou même qu'il donne accés à tout ce qui peut faire partie du domaine public...
    Car finalement, quand on a pas beaucoup d'argent, à quoi bon acheter un pc, prendre un abonnement haut débit payant pour se retrouver avec un contenu culturel payant ou risquer une procés pour piratage ?
    Bien sur, le partage n'est pas une idée à la mode, car sinon, la fracture sociale ne serait pas si grande, et finalement la fracture numérique non plus ...

  • claudius_
    claudius_     

    Ne serait-il pas décent que le gouvernement "incite" fournisseurs d'accès et consorts à faire des offres RTS 56k illimitées sur ligne suplémentaire à un prix inférieur à l'ADSL de base pour les "hors zone" ?

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire