En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Feu vert pour Linky, le controversé compteur EDF "communicant"

Mis à jour le
Feu vert pour Linky, le controversé compteur EDF
 

Le gouvernement lance le déploiement d'ici 2016 par ERDF de 3 millions de compteurs Linky "communicants". Ce programme a suscité moult questions.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Nacyl
    Nacyl     

    Je constate que nous sommes d'accord sur le fond.
    Pour la forme, c'est bien EDF qui donne l'ordre, que la main d??uvre soit "EDF" ou "outsourced".
    Au final, donc, l'argument de la création d'emploi, relayé haut et fort par nos politiciens, ne tient pas la route.
    C'est encore une vaste fumisterie tout comme le fait d'annoncer que 5% d'augmentation des tarifs cette année plus 5% l'année prochaine donne un total de 10% !
    Nous allons donc, quoi qu'il arrive, payer l'énergie plus chère (compte non tenu des augmentations annoncées), avoir un système mis en place dont les capacités peuvent légitimement faire craindre de sérieuses atteintes à la vie privée des citoyens (pas uniquement à l'échelle de notre pays mais bien à l'échelle planétaire puisque le "smart-grid" est à la mode partout) et nous diriger lentement mais surement vers des producteurs d'énergie omnipotents puisque les états se désengagent toujours plus pour des raisons "économiques" (sic.)...

  • dtris
    dtris     

    Depuis l'ouverture des marchés à la concurrence, c'est bien des entreprises privée qui s'occupe de la reléve de vos compteurs tant en électricité qu'en gaz. Souvent des jeunes qui ont besoin d'un boulot et pas forcément beaucoup de bagages en poche.
    Il y aurat bien d'ici 2020 des licenciements, mais pas fait par edf qui va simplement ne plus reconduire des contrats auprès de ces sociétés. Erdf réduit déjà les postes de technicien, et les compteurs seront posés par des sociétés sous-traitantes pour la plus part. Le but n'est pas de vous faire gagner de l'argent, mais bien de pouvoir avoir la main pour les coupures et en surveillant vos habitudes de vous proposer offres et services.

  • Nacyl
    Nacyl     

    Je vois bien où vous voulez en venir et il est certain que cette tâche est souvent (mais pas exclusivement) accomplie par des sous-traitant.
    Cependant, en cumul d'activité on arrive à un certain nombre de postes qui seront, au final, supprimés chez les sous-traitants mais également chez EDF, il ne faut pas rêver.
    Par ailleurs, il ne faut pas oublier que beaucoup des personnes qui travaillent chez EDF ne sont pas des fonctionnaires...

  • Photo73
    Photo73     

    "sans compter un nombre d'agents EDF dont l'activité était de relever les compteurs et qui, à terme, seront affectés à d'autres tâches ou non remplacés ou encore remerciés" agent EDF = fonctionnaire = pas mettables à la porte, donc affectés à autre chose ou attente de la retraite, plus tard.
    Vous êtes sûrs que ce ne sont pas des sous-traitants qui relèvent les compteurs ? Il faut être électricien pour lire un compteur (on y arrive nous même, avec mes lunettes, ça va) ?? La sous-traitance ça coûte mais permet de ne pas avoir de personnel en plus. Surtout dans des domaines qui ne sont ceux du "métier" (cantine, relevé de compteurs, ménage, gardiens pour contrôler les badges, ...).

  • Nacyl
    Nacyl     

    S'il est une certitude, c'est bien que le projet smart grid a pour vocation première de faire réaliser des bénéfices (et non pas économies) à EDF au détriment de ses clients.
    Que nos politiciens (ennes) osent encore utiliser la pompe à brouillard pour assommer le citoyen me laisse une fois de plus un gout amère surtout dans une période difficile comme celle que nous traversons...

    Mais par ou commencer tellement la liste est longue ?

    Peut-être par le fait que l'énergie devrait (pour certains dont une partie des cadres d'EDF) être considérée comme un bien de consommation courant. On le comprend assez vite, du point de vue des producteurs, invoquer la sacro-sainte loi de l'offre et de la demande pour faire flamber les tarifs a de quoi réjouir le commercial moyen (sans parler des actionnaires).
    Un petit exemple qui n'a l'air de rien mais qui illustre bien le propos, pour le moment ce sont les disjoncteurs qui prennent en charge la coupure de courant indépendamment de l'abonnement.
    Ainsi, une installation avec un abonnement de 9KVA protégée pour un disjoncteur de 45A permet "d'absorber" une consommation jusqu'à 10KVA sans problème (45*230=10350).
    Avec Linky, ce sera fini.
    Coupure à 9KVA.
    Si l'installation est limite, le client n'aura d'autre choix que de souscrire un abonnement pour une plus forte puissance soit du 12KVA (ou de se chauffer en se tapant dans les mains).
    Là, on commence à beaucoup mieux sentir les économies, non ?
    On passe d'un abonnement à environ 91? à un abonnement d'environ 144?, une paille !
    Je n'ai pas vu qu'EDF proposera, au début du déploiement, des tarifs pour des puissances intermédiaires...

    Mais soyons optimistes, on nous promet une gestion plus fine de notre consommation "en temps réel".

    Avec un compteur en limite de propriété (dehors donc) ou accolé au mur de la maison ou encore à la cave, ça promet de joyeux moments.
    Mais j'y pense, on nous dit qu'il est communicant en CPL ce brave compteur !
    Bonne pioche !
    Un petit adaptateur sur le réseau du logement et hop !
    Une petite interface pour gérer le tout depuis notre ordinateur !!!...
    Ou alors, souscription d'une offre payante auprès d'EDF pour consulter NOS DATAS...
    Je ne crois pas que ce soit la première option qui sera retenue, malheureusement.

    En parlant de CPL, il semblerait bien que les boitiers actuels, qui fonctionnement parfaitement, ne seront pas compatibles avec Linky.
    Je cherche encore sur le site d'EDF l'interface permettant de demander à EDF le remplacement, à sa charge, des boitiers devenus incompatibles avec une technologie que nous n'avons pas sollicité.

    La technologie, parlons-en justement.
    Un boitier communicant se doit d'être convenablement sécurisé, c'est tout de même la moindre des choses (mais il est vrai que les bugs et les hacks ne sont que pour les autres, c'est bien connu).
    Peut-on sérieusement envisager que ce compteur (dont on nous dit qu'il coute 30? sans la pose) embarquera les modules de sécurités appropriés en plus du reste ?
    Là, j'ai comme un doute.

    Et je passe volontiers sous silence les menaces sur la vie privée avec un contrôle permanent des consommations.
    On ne le répètera jamais assez : confiance n'exclue pas prudence !

    Autre vaste blague, ces fameux 10 000 emplois qui, on peut le parier, ne seront certainement pas pérennes puisqu'un jour, il n'y aura plus de compteur à déployer (sans compter un nombre d'agents EDF dont l'activité était de relever les compteurs et qui, à terme, seront affectés à d'autres tâches ou non remplacés ou encore remerciés).
    Ces 10 000 emplois, donc, que deviendront-ils ce jour là ?
    Donc, quand je lis : « Ce compteur intelligent et les réseaux du même nom (smart grids) qui le supporteront doivent aider les Français à mieux maitriser l'énergie en les informant sur leur consommation électrique. », je doute.

    « Linky permettra aussi la télé-relève, la facturation sur des index réels, des interventions à distance et des dépannages plus rapides. »
    La facturation sur relevé réel, j'ose à peine l'espérer puisqu'il est plus rentable de demander aux clients de faire l'avance de trésorerie en facturant une estimation que de facturer ce qui est réellement consommé même si la technologie le permet.
    Pour les interventions à distance, par contre, un bénéfice certain qui permettra aussi de couper le jus aux « mauvais payeurs » le tout sans se poser de question et avec, en prime la satisfaction du devoir accompli.

    Une fois de plus, nous allons certainement assister à une mise en ?uvre dangereuse pour les citoyens d'une bonne idée.
    Car l'initiative smart-grid est une bonne idée en ce qui concerne la production, l'acheminement et la gestion de l'énergie mais pas quand il s'agit une fois de plus de profiler les clients tout en leur faisant payer l'accès à leurs propres données.

    Une dernière petite chose, il ne reste plus qu'à fair

  • Photo73
    Photo73     

    Bizarre le site, quand on répond à quelqu'un, par le bouton prévu pour, il y a aucune indication permettant de savoir à qui on répond. Ça fait un peu dialogue de sourds. Il faudrait enlever ce bouton, qu'on crée un message "neuf" ou "lié", c'est pareil.

  • Photo73
    Photo73     

    C'est bien ce qui est annoncé ! Plus besoin d'accéder mais les releveurs sont des sous-traitants dont le contrat se terminera d'ici 2020.
    Espérons pas trop de bugs avec coupure intempestive non justifiée. "Désolé, c'était votre voisin, votre PC est mort, on n'y peut rien".
    Si on demande du triphasé, il faudra quand même intervenir. :-)

  • dtris
    dtris     

    Ce qui intéresse ERDF, mais dont le consommateur se fiche c'est qu'il n'y aura plus besoin d'avoir un grand nombre de technicien une fois les compteurs posés.

    N'oubliez pas qu'il sont communicants, très bien pour les mises en services, les réglages de puissances, mais attention aux mauvais payeurs ou étourdis, plus besoin de déplacer un technicien à votre domicile, la coupure sera faite compteur accessible ou pas !

  • Photo73
    Photo73     

    "la question du financement du futur compteur" sur LCP, (avant)hier je crois, un député UMP admettait que ça serait bien le client qui paierait et non E(R)DF. De toute façon, si c'était EDF, il y aurait un rattrapage via la CRE des tarifs (déficit d'EDF, inadmissible, 2 milliards de dividende versé, entreprise dans le besoin).
    Que ça permette à ERDF de ne pas faire déplacer des gens oui (boulot pénible, sous-traité), télé-relever, oui, profiler ma consommation si ça les amuse (suis chez DirectEnergie) mais qu'on ne nous raconte pas des salades en disant qu'on va pouvoir faire des économies d'ENERGIE (plutôt d'argent quand le prix du kWh variera en fonction de la charge du réseau). On a les solutions : isoler la maison, éteindre les lampes inutiles, avoir des ampoules économes, débrancher ce qui ne sert pas, avoir des appareils A+++, allumer le four électrique deux fois par moi maxi, bien remplir le lave linge, etc etc... Linky ne nous aidera à rien de tout ça, il constatera.
    Ça va arriver pour le gaz, prévu un jour, à suivre, mais personne ne nous dit qu'on consommera moins. Juste plus facile de relever sans se déplacer.

Votre réponse
Postez un commentaire