En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Fête de l'Internet : le Barreau de Paris se mobilise

Fête de l'Internet : le Barreau de Paris se mobilise
 

Le 22 mars, le Barreau de Paris tiendra une permanence pour répondre aux questions que le public se pose sur Internet. Pour l'occasion, Christiane Féral-Schuhl, bâtonnier de Paris, a répondu à nos questions.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • cathy999999999969
    cathy999999999969     

    +1
    Tout à fait d'accord : l'identité sur internet est un champ spécifique, different de celui de la citoyenneté. Avec en particulier des considérations telles que la possibilité d'identités multiples pour un même internaute, la necessaire possibilité d'etre anonyme, la vie privée transnationale, etc... Sur internet, on sort du cadre étroit d'etre un "citoyen d'un état donné, avec des frontières terrestres"

  • cathy999999999969
    cathy999999999969     

    il me semble aussi qu'elle noie le poisson autour du fait de savoir si un téléchargement qui est destiné à l'usage exclusif du "copiste" (ie non redistribué), rentre dans le cadre de l'exception copie privée. Contrairement à ce qu'elle affirme, il n'y a rien dans le CPI qui explique que la copie privée doit être de moindre qualité que l'original.

    Ensuite, son tour de rhétorique relatif à l'internet comme "zone de non-droit" est pitoyable : il y a nombre de précédents : le droit de l'espace, le droit de l'antartique, le droit maritime hauturier dans une certaine mesure : un droit "spécifique" à des situations non territoriales, avec ses caracteristiques propres, en particulier en matière de neutralité forte.

  • Capucine.net
    Capucine.net     

    Vous ne répondez pas à la question "Pensez vous que l'identité numérique soit un bien commun universel et inaliénable ?"

Votre réponse
Postez un commentaire