En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Facebook disparaîtra peut-être en 2017 mais le fera avec humour

Facebook disparaîtra peut-être en 2017 mais le fera avec humour
 

C’est l’info qui buzze ces derniers jours : selon deux étudiants de l’université de Princeton, Facebook pourrait disparaître d’ici quelques années. Mais dans un article hilarant, un ingénieur du réseau social discrédite complètement leur travail.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • camic
    camic     

    Et aussi pour les patrons!

  • anonymequantique
    anonymequantique     

    Si facebook disparaît,ce sera une perte bénéfique pour les internautes,j'espère que cette perte ne sera pas causé par une censure,mais par la désintérêt des internautes.

  • olreak
    olreak     

    Je ne vois franchement le rapport entre cette réponse critique et le travail effectué après ses doctorants, mais bon peut importe, le gars de chez facebook n'a probablement pas lu le mémoire de thèse.

    Je trouve cette réponse de facebook est très mal venue, facebook a aujourd'hui une certaine notoriété même chez ceux comme moi qui ne l'utilise paset il va bien falloir qu'ils s'habituent à être utilisé comme objet d'étude pour tout et n'importe quoi, du plus au moins sérieux (en l?occurrence un modèle de diffusion d'épidémie).

    Celà-dit, sinon en ce qui concerne la disparition en tout cas une très forte baisse d'utilisation de facebook, je pense que c'est une évidence pour à peu près tout le monde (sauf les actionnaires sans doute).facebook est clairement un truc non pas à la mode mais dans "l'air du temps": la volonté qu'à chacun de pouvoir dire tout et surout n'importe quoi sur n'importe quel sujet et surtout sur eux-mêmes, des trucs qui n'intéresse personnne. Gràce à facebook, twitter and co, internet est devenue une gigantesque cacophonie: on peut bien dire tout ce qu'on, la plus grande probabilité est que personne n'écoute(à part la NSA). Pas étonnant que SnapChat prenne de l'ampleur, quelques secondes d'existences c'est déjà bien plus que ne mérite la quasi totatlité des posts sur les réseaux sociaux.

Votre réponse
Postez un commentaire