En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

D. Mathus (PS) : ' Le projet de loi sur le droit d'auteur est le plus répressif d'Europe '

D. Mathus (PS) : ' Le projet de loi sur le droit d'auteur est le plus répressif d'Europe '
 

Le député socialiste de Saône-et-Loire, membre de la commission des Affaires culturelles, a participé au début du débat sur le projet de loi Droits d'auteur.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • mandrin06
    mandrin06     

    Oui! messieurs quand on est pas satrisfait de quelqu'un on s'en débarrasse! ça ils savent le faire ! et bien on va voir aux prochaines élections les C.... qui ils seront !
    alea jacta est ! (comme disat lma grand mère ! :D

  • mandrin06
    mandrin06     

    A qui va profiter tout ce remue ménage , en définitive ? je crois qu'on va avoir encore des surprises! pognon! pognon ! pognon :S :/

  • Martin Edenik
    Martin Edenik     

    Une bonne raison de les surveiller de très près !!!

  • micoplan
    micoplan     

    [:micoplan:1]
    La taxation nouvelle appelle certaines explications. Comment sera fixé le niveau de cette nouvelle taxe et quelles garanties peut on espérer pour contenir les augmentations de tarif que ne manqueront pas de réclamer les bénéficiaires ?. A qui seront distribuées les nouvelles recettes, sur quels critères et par quel pouvoir ?. Mon inquiétude est justifiée, car ce n'est pas à la demande des artistes que nos députés répondent par ces amendements, c'est aux exigences des industriels. La majorité gouvernementale, qui méprise les intermittents du spectacle, a du mal à se faire passer pour défenseur des artistes et créateurs. En revanche, elle est en passe d'obtenir avec les socialistes, une taxe pour sauver les profits d' Universal. En échange, elle abandonnerait les dispositions les plus répressives d'une loi mal ficelée, inapplicable et obsolète. Belle manoeuvre en vérité !
    On se souvient de la vignette pour les vieux que nous avons payée mais dont les personnes agées n'ont jamais vu la couleur. Et la taxe sur les magnétoscopes que nous n'avons pas payée la plupart du temps parce qu'elle n'était pas applicable. Quand je pense que je paye déjà une taxe sur les CD de sauvegarde de données personnelles, et que ces recettes finissent sur des comptes en Suisse ou des piscines à Saint Tropez, ça me contrarie. Mais qu'on me parle d'instaurer une nouvelle contribution, je vois rouge.

  • mrdun
    mrdun     

    Je ne pense pas que les prix en magasin soient trop élevés mmais ce qui est sûr c'est que les productions et les maisons de disques prennent des marges énormes, alors que l'artiste ne touche que -je crois- 5% du prix payé soit 1? sur un disque vendu 20?... Les artistes devraient toucher plus par disque et le téléchargement sur P2P devrait rester comme il est aujourd'hui, c'est à dire mi-légal/mi-illégal.

  • destruktor
    destruktor     

    je[g][/g] trouve ça scandaleux !!! :hurle: :fou: :fume:

  • ALPI29
    ALPI29     

    ...........il convient de ne pas crier victoire trop vite ! IL était temps de stopper les multinationales (intermédiaires parasitaires) du show-bizz et les confréries de rentiers (en situation); des ayants-tous-les -droits qui veulent conserver leurs privilèges intacts)....mais voilà 1 porte ouverte

  • kerkdlac
    kerkdlac     

    1 ere remarque : L'état ne serait t'il pas en train de se couper
    l'herbe sous les pieds ?

    Pour des raisons budgétaires (faire des économies), pour face à la
    complexité que représente la gestion des licences, et par le facteur
    de réactivité du monde libre, un bon nombre d'administrations utilisent
    déjà des logiciels libres à commencer par Linux, Mozilla, open office
    etc. Faut il le rappeler, notre ancien premier ministre, pronait
    déjà l'usage et le développement du logiciel libre par l'état.
    Il est vrai que beaucoup d'élus font preuve d'une inquiétante
    sous culture technologique et sont donc manipulables.

    2 eme remarque : Protéger les auteurs ? lequels ?

    Une étude signalée par la Technology Review a révélé récemment que
    l'échange de fichiers musicaux sur Internet nuisait au quart
    supérieur des artistes vendant le plus de disques, mais permettait
    à tous les autres de bénéficier d'une plus grande notoriété. Selon son
    auteur, David Blackburn étudiant en sciences économiques à Harvard,
    Le quart supérieur des artistes vendant le plus de titres vendent
    proportionnellement moins, alors que les trois quart des autres vendent
    plus : les musiciens inconnus bénéficient d'une plus grande popularité
    en exposant leurs travaux sur l'internet, ce qui leur permet de rencontrer
    de nouveaux publics, alors que les musiciens populaires, perdent des ventes.

    3 eme remarque : la terreur des majors

    Face aux manipulations des épiciers de la culture, qui vont
    jusqu'à s'inviter au milieu des débats républicains ( Virgin ), exemple
    flagrant de lobby en action, il y à une arme suprême à disposition
    de toutes et tous, c'est vrai qu'elle peut nous priver provisoirement
    de quelques artistes : LE BOYCOTT,
    et là se sera la panique chez les épiciers. Un artiste dont le CD
    surprotégé restera dans le bac, ira ailleurs, résultat garantit.

  • LudoX59
    LudoX59     

    Je n'étais pas pour une redevance obligatoire et j'attends d'avoir le détail sur ces amendements mais si les députés ont votés la légalisation de l'échange de musique ou films contre le paiement d'une redevance optionnelle, c'est qu'ils ne sont pas tous si cupides ou bêtes que ca.

    Une redevance obligatoire aurait rempli les poches des editeurs de disque ou films sans les obliger à la qualité.
    L'option laisse la liberté de choisir et donc d'influer sur la qualité de ce qui est produit.

    De plus ainsi, celui qui veut pirater sans payer la redevance sait à quoi il s'expose.

    Cela devrait contenter tout le monde.

  • ppb
    ppb     

    oui c'est vrai, d'ailleurs il me rappelle Jack Lang :fou:

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire