En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Cinq raisons de vous éloigner du bitcoin
 
01net.com

En battant tous les records, la crypto-monnaie la plus connue révèle ses limites. Sa volatilité et les frais de transaction en font avant tout un outil de spéculation.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Dominique Touret
    Dominique Touret     

    Les ordinateurs quantiques devraient substantiellement diminuer la facture énergétique et améliorer la sécurité tout en offrant des vitesses de traitement nettement supérieures. Attendons quelques années.

  • Charles Petit
    Charles Petit     

    Quelle était la valeur du vent à la dernière cotation !?

    Au moins avec le vent on peut fabriquer de l'électricité, avec les cryptomonnaies, faire croire qu'une monnaie artificielle qui s'adosse sur des monnaies Nationales peut prétendre avoir une valeur qui se suffise à elle même...

    Le pire étant, que certaines entreprises puissent ne serait-ce qu'envisager qu'il serait bon d'acheter du vent, ne poserait aucun problème, si comme d'habitude, ce n'était pas l'employé qui paiera tôt ou tard la facture, par la perte d'emploi, baisse de salaire etc.., quand le dirigeant ne prenant lui aucun risque, verra les bulles de vent spéculatives que sont ces cryptomonnaies exploser en plein vol...

    De l'autre coté, quand l'on en vient à boursicoter sur la pollution, l’économie dite réelle, en vient bien à donner une valeur à la qualité du vent, alors pauvre de Nous....

    Malheureusement, les esprits dérangés gangrènes l’économie et ce n'est pas près de s'arrêter.

  • Vincent Royant
    Vincent Royant     

    Article assez imparfait concernant la nature du bitcoin mais correspond assez bien à la perception globale.
    Le bitcoin en tant que monnaie, il y aura des problèmes à régler :
    Vitesse de transaction
    Frais de Transaction
    --> en voie de l'être --> LIghtning
    Volatilité
    --> potentiellement avec une plus grande adoption.

    Par contre en terme de l'efficacité énergétiques des moyens de paiements, je trouve le paragraphe moyen. Il faut comparer le comparable. On ne mine pas de l'euro comme une monnaie. Par contre si on prends toute l'énergie consommée des banques, visa, master cards, des terminaux bancaires, des serveurs, des ordinateurs des gens quand ils consultent leur solde en ligne etc est ce si différent?

    Toutefois, pour ceux qui s'y connaissent bien, il s'agit plus d'une épargne que d'une monnaie et à l'état actuel elle en a toutes les caractéristiques.

    Password123
    Password123      (réponse à Vincent Royant)

    @Vincent Royant : C’est votre commentaire que je trouve moyen.
    Si on veut comparer ce qui est comparable :
    - Le bitcoin est largement moins utilisé que tous les autres systèmes classiques (banques, visa,…) et il y a toujours besoin d’utiliser des serveurs et les ordinateur des gens si on veut les même services avec le bitcoin.

    - 0,15 % de la consommation mondiale, c’est énorme ! Et tout ça pour une seule crypto-monnaie.

    - L’énergie consommé par les systèmes bancaires “classiques” permettent de donner un services aux utilisateurs, alors que l’énergie consommé par le Bitcoin est (presque) intégralement “inutile”. Dans l’état actuel du bitcoin (“proof of work”), une quantité énorme de calculs aléatoires sont fait et on espère tomber sur la “bonne clé” pour valider un bloc : le réseau marcherait tout aussi bien avec 100 ordinateurs de bureau seulement.

    Password123
    Password123      (réponse à Vincent Royant)

    C’est votre commentaire que je trouve moyen.
    Si on veut comparer ce qui est comparable :
    - Le bitcoin est largement moins utilisé que tous les autres systèmes classiques (banques, visa,…) et il y a toujours besoin d’utiliser des serveurs et les ordinateur des gens si on veut les même services avec le bitcoin.
    - 0,15 % de la consommation mondiale, c’est énorme ! Et tout ça pour une seule crypto-monnaie.
    - L’énergie consommé par les systèmes bancaires “classiques” permettent de donner un services aux utilisateurs, alors que l’énergie consommé par le Bitcoin est (presque) intégralement “inutile”. Dans l’état actuel du bitcoin (“proof of work”), une quantité énorme de calculs aléatoires sont fait et on espère tomber sur la “bonne clé” pour valider un bloc : le réseau marcherait tout aussi bien avec 100 ordinateurs de bureau seulement.

    Password123
    Password123      (réponse à Password123)

    Oups... Première fois que je publie sur 01net, je ne suis pas habitué à leur façon de gérer un nouveau commentaire, je croyais qu'il y avait un bug (j'ai même utilisé un autre navigateur ensuite).
    Désolé pour la vague de commentaires identiques :/.

    Martinmic
    Martinmic      (réponse à Vincent Royant)

    Et concernant le bitcoin, il va encore gagner beaucoup de valeur de part sa médiatisation croissante, je le vois atteindre 100 000$... donc investissez si vous le pouvez! Mais quand il va commencer à chuter, il ne s'arrêtera plus.

    Martinmic
    Martinmic      (réponse à Vincent Royant)

    Les problèmes du bitcoin et des autres crypto-monnaies, resteront sauf s'ils oublient la blockchain... oups, en fait, les problèmes resteront jusqu'à sa totale disparition... Concernant la consommation électrique, il est certain qu'elle est beaucoup plus énergivore que celles de nos banques (à valeur et transactions équivalentes). Le bitcoin ne sera jamais plus un moyen de paiement, il est déjà mort... Il y avait déjà peu de plateformes l'acceptant, et elles vont disparaitre comme Steam... Si le bitcoin (ou autre) survit, cela servira exclusivement pour des transactions illégales... Je n'ai jamais cru au principe même de la fameuse "blockchain", de l'enfumage complet "futuriste" masquant les grosses limites. Des entreprises perdant un paquet de pognon en s'y intéressant, ça par contre, y'en a ^^

Votre réponse
Postez un commentaire