En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

4G : l’Arcep donne le futur plan de répartition des fréquences 2G

Mis à jour le
4G : l’Arcep donne le futur plan de répartition des fréquences 2G
 

Le régulateur est d'accord pour la réutilisation des fréquences GSM. En guise d'équité, il prévoit d'amputer les bandes de fréquence détenues par Orange, SFR et Bouygues pour que Free Mobile puisse avoir la sienne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • kevfou
    kevfou     

    L'erreur n'est pas du tout corrigée elle est même pire ^^
    "C?est important, car le principal demandeur dans cette affaire est Bouygues Telecom, qui procède d?ores et déjà à des tests 4G sur fréquences 1800 MHz. C?est également lui qui perdrait le plus de fréquences, passant d?un double bloc de 26,6 MHz à un double bloc de 20 MHz en zone très dense. Ci-dessous les schémas de répartition, actuel et futur."

    Il s'agit de Orange qui va perdre des fréquences et également deuxième erreur, ce n'est pas 26.6 mais 23.8 ;)

  • GilbertK
    GilbertK     

    Merci pour votre remarque. En effet, ce que je voulais comparer était les blocs en zones très denses, où Bouygues dispose d'un rab'.

  • kevfou
    kevfou     

    Attention, vous écrivez
    "C?est important, car le principal demandeur dans cette affaire est Bouygues Telecom, qui procède d?ores et déjà à des tests 4G sur fréquences 1800 MHz. C?est également lui qui perdrait le plus de fréquences, passant d?un double bloc de 23,8 MHz à un double bloc de 20 MHz. Ci-dessous les schémas de répartition, actuel et futur."

    Hors, les 23.8Mhz sont à Orange (selon votre schéma).

    ;)

Votre réponse
Postez un commentaire