En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Vos dépenses médicales accessibles aux médecins sur le Web

Vos dépenses médicales accessibles aux médecins sur le Web
 

L'assurance maladie lance un dispositif permettant aux praticiens d'accéder à l'historique des remboursements des patients sur douze mois.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • secretaire medical
    secretaire medical     

    je travaille pour deux médecins.
    En pratique cela ne sert à rien. Ils ne l'utilise pas. Il gère la relation patient-médecin autrement que par le flicage (qui obtient de faible résultat en termes de soins corrects).
    1- cela prend du temps de consulter ces données par rapport au gain dans sa pratique! (je ne parle pas d'argent, mais de qualité de soins). Faut savoir sur quoi on se concentre, la pathologie ou ce que fait le patient avec la sécu. Tout les médicament en automédication n'apparaisse pas en plus.
    2- Pas besoin de consulter les données pour deviner les patients honnêtes des autres. De plus le médecin à déjà le dossier médical de son patient et pour le patient nomade c'est méfiance à l'origine.
    3- Ils sont médecins et pas contrôleur de la sécu. Il faut différencier les deux actions si on veut un système de soins performants et honnêtes.
    4- Pour les patients à problème, il est difficile de l'utiliser. Car la consultation devient plus une recherche de comment ne pas se faire agresser (généralement verbalement) par le patient.
    5- Quand certains patients veulent qq chose de toute façon ils se considèrent plus apte à juger que le médecin.

    X- dans certains cabinet, c'est la secrétaire qui utilise la carte vitale qui à la base ne sert que pour le paiement. Donc c'est la secrétaire qui peut avoir accès aux infos et en fin de consultation.

  • necrosavant
    necrosavant     

    [quote]La plupart des traitements pouvant ''interferer'' sont connus des patients[/quote]
    Trop fort ça, deja que certains médecins (et pharmaciens) ne le savent même pas ,ou ne veulent pas vérifier (malgré l'obligation légal de la faire) je ne pense pas que les patients ait un vidal ds la tête

    [quote]A quand des médecins pour prendre des décisions en politique de santé ?
    [/quote]
    mdr tu devrais te renseigner un petit peu la, car c'est deja le cas (et c'est peut être ça le probleme :mdr: )

    par contre un truc qui aurait pu être une solution : ca aurait été de permettre la saisie de la prescription du praticien et de verifier si il n'y a pas d'interaction avec d'autres traitements, sans forcement avoir acces à tout l'historique. Il y a un petite confusion, si l'article parle de remboursement c'est que la sécurité sociale ne peux collecter que ces infos la (par le biais des demandes de remboursement)

  • VIRLAM
    VIRLAM     

    C'est justement parce que l'Etat ne souhaite pas ressembler aux USA, à savoir privatiser son système de santé, que l'on voit apparaître des outils tel que "Historique Des Remboursements".
    En effet, c'est un excellent moyen de réduire les dépenses abusives (consultations, médicaments, mais aussi et surtout arrêts de travail).
    Encore une fois, ceux qui n'ont rien à se reprocher, n'ont rien à craindre de ce nouvel outil.
    Au final, la réduction de certains coûts permettra une meilleure prise en charge pour d'autres ([s]je cite[/s] : A ma naissance j'ai eu un problème de santé (relativement bénin à l'heure actuelle, mais à l'époque ça demandait une chirurgie assez lourde). Ce ne sont pas les salaires de mes parents qui auraient pu financer ça, c'est donc la Sécu qui l'a fait, chaque français de l'époque a versé qqs (dixièmes de ?) centimes pour me permettre d'être soigné. C'est pour ça que je suis "fier" de payer mes cotisations, parce qu'elles assurent à tous ceux qui ont mon problème (et tous les autres ça va de soi) d'avoir une chance d'être soigné).
    A bon entendeur....
    P.S. : arrêtez de critiquer la "Sécu", sans elle vous seriez les premiers à pleurer. Jetez un coup d'oeil sur ce qui se passe chez les pays voisins...

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    [quote]La sécu c'est pas une obligation, c'est une faveur que vous font ceux qui travail ou qui ont travaillé dans le passé, ce n'est en aucun cas un acquis.[/quote]

    La Sécu doit être une obligation !! Si c'est juste pour partager le "gâteau" des soins entre ceux qui en ont les moyens, c'est une mutuelle ou complémentaire, et c'est de toute façon le but à terme du Gouvernement : déclarer la Sécu en faillite pour refiler la gestion de la Santé au privé (avec toutes les dérives que l'on connaît déjà, et bien + encore).
    A ma naissance j'ai eu un problème de santé (relativement bénin à l'heure actuelle, mais à l'époque ça demandait une chirurgie assez lourde). Ce ne sont pas les salaires de mes parents qui auraient pu financer ça, c'est donc la Sécu qui l'a fait, chaque français de l'époque a versé qqs (dixièmes de ?) centimes pour me permettre d'être soigné. C'est pour ça que je suis "fier" de payer mes cotisations, parce qu'elles assurent à tous ceux qui ont mon problème (et tous les autres ça va de soi) d'avoir une chance d'être soigné.
    Après, ceux qui ne fichent rien et/ou profitent de la revente de médicaments, y a aussi par exemple des policiers qui magouillent, font du recel ou deale de la drogue, il s'agit d'une minorité, doit-on faire subir à tous (baisse de qualité des soins) les dérives de quelques-uns ?? Je ne le pense pas, et pour ces dérives-là, il y a des gens qui sont chargés de s'en occuper.

  • niwareka
    niwareka     

    le sujet ne parle que des médicaments qui sont remboursés, hors de moins en moins le sont. alors est ce que ces médicaments aussi apparaitront? ce n'est pas parce que la secu trouve qu'ils ne sont pas efficaces, qu'ils ne peuvent pas avoir d'interaction avec d'autes medicaments.....

  • Solidarité
    Solidarité     

    Je vous trouve bien aigri ! Je vous souhaite seulement de ne jamais vous retrouer au chômage.

  • cocci44
    cocci44     

    arrêtez de fantasmer sur les supposées économies !!

    Ce système coute bonbon pour pas grand chose (voir les médecins qui ne s'en serviront pas)

    et pourquoi les assurés n'en aurait pas accès, eux ???

    FAITES UN DOSSIER MEDICAL PARTAGE PAR LES MEDECINS, CA SERAIT PLUS UTILE !
    médicalement, on se fout complétement des dossiers de remboursement, non ?

    on nous fait vraiment prendre des vessies pour des lanternes...

    PS : je suis malade chronique depuis ma naissance, ce dossier ne servira à rien, vue la liste interminable de médocs que je prends dans l'année. Je préfère que le toubib me parle et consulte les rapports de ses confrères

    Pour ceux qui sont bien portants, ça sert à quoi ? A RIEN

    bref, usine à gaz

    PS : je coute beaucoup à la sécu, mais je travaille et paie mes cotisations, c'est ça la solidarité, n'en déplaise aux égoistes. Je ne leur souhaite pas d'avoir un enfant handicapé, cela leur évitera de se faire traiter de parasites...

  • FC4536
    FC4536     

    Le sondage est mal posé il manque la case chouette on va faire des économie et je trouve ça normal, j'en ai ma claque de payer pour tous ceux qui ne fiche rien et qui vivent de la revente de médicaments que ceux qui travail on payé. Je pousserai le vice un peu plus loin en proposant des travaux d'intérêt généreaux pour tous ceux qui utilise souhaite bénéficer du RMI (3 jours de travail par mois affecté au nettoyage de l'environnement, c'est pas la mort et comme ça on pourrait nettoyer les cours d'eau etc...)je ne parle pas des assédic (je considère qu'il y a eu prélévement avant restitution). La sécu c'est pas une obligation, c'est une faveur que vous font ceux qui travail ou qui ont travaillé dans le passé, ce n'est en aucun cas un acquis.

  • loëlle
    loëlle     

    Outre les interactions médicamenteuses, ce service destiné à la profession médicale est une aide précieuse pour la prescription.

    1*Dans le cas d'un patient que le médecin ne connaît pas, et qui ne connait pas le nom des médicaments qu'il prend car, et c'est souvent le cas, ce sont des génériques.

    2*Pour, tout simplement, coordonner des soins avec ceux de confrères pour un même patient.

    3*Et, également eviter les examens redondants, comme les radios et analyses biologiques.

    Il faudra s'y faire car ce n'est qu'un début.....

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    il me semble que c'est à l'organisme de santé de pointer (et sanctionner ?) la multiplicité des prescriptions, pas au médecin à jouer les gendarmes. Ensuite, si la Carte Vitale avait été BIEN conçue à la base, on aurait pu y stocker justement ce fameux historique et d'autres données, le tout protégé par un code. Mais non, ça a coûté une fortune, payée par vous et moi, uniquement pour plomber les comptes de la Sécu et enrichir quelques entreprises au passage !!!
    Qui plus est, puisque le DPM va bientôt sortir, quel était l'intêret de travailler et déployer un nième système qui tombera en désuétude ?? Ou alors c'est que ce fameux DPM qui a lui aussi englouti des sommes colossales a lui aussi besoin d'une rallonge (de temps, et de budget ??)...

Lire la suite des opinions (29)

Votre réponse
Postez un commentaire