En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Une association familiale appelle à plus de contrôle sur les jeux vidéo

Une association familiale appelle à plus de contrôle sur les jeux vidéo
 

' Familles de France ' réclame un régulateur. Une requête inutile, de l'avis même de l'Union des associations familiales.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • cathounette2006
    cathounette2006     

    tout est dans le titre !

    Mon fils âgé de 17 ans est devenu accro pour ne pas dire drogué d'un jeu vidéo qui s'appelle World of warcraft ! Lui un élève si brillant qui avait des copains et était apprécié de tous, s'est coupé du monde avec cette saleté de jeu !
    ce jeu est incidieux , au début il joue un peu puis pendant les vacances beaucoup ... puis il devient accro sans que les parents s'en rendent compte !et quand on se rend compte de cette dépendance, il est trop tard ! Plus rien n'existe pour lui , les copains n'existent plus, il se coupe du monde , il devient mauvais élève, il sèche les cours, il court au cybercafé jouer !
    C'est une drogue en vente publique et dire que l'on va interdire la cigarette on devrait interdire ces jeux !

    Avis aux parents qui vont lire mon message, si vous voulez ne pas voir votre vie se transformer en enfer comme la mienne , INTERDISEZ ce jeu à vos enfants. Ils ne s'en porteront que mieux et vous aussi !

  • Biendit
    Biendit     

    PEGI sert juste à informer du contenui des jeux vidéos et de l'âge souhaitable. Après sie le joueurs est mineur c'est aux parents de lui interdire et de lui expliquer pourquoi ils ne veulent pas de ce jeu à la maison. Le gouvernement, ni les magasinset encore moins les éditeurs de jeux ne doivent éduquer les enfants [g]à la place[/g] des parents.
    Et la prochaine de Famille de France ça va être quoi ? Interdire la lecture de Sade et de Choderlos de Laclos au lycée, sous pretexte que leurs livres sont pornographiques ?

  • patsen58
    patsen58     

    Je suis tout a fait d'accord avec vous, c'est aux parents assumer la responsabilite de ce qu'ils autorisent ou laissent acheter par leurs enfants.
    C'est trop facile de designer un autre que soi parent, reponsable des derives comportales d'un gamin soumis a l'influence d'un jeu qu'il est trop fragile ou immature pour en apprecier toutes les dimensions.

    Une serie d'articles du Code Civil decrit les obligations de parents vis-a-vis de leurs enfants en matiere d'education et de protection. Il n'y a donc pas besoin d'autorite de regulation quelle qu'elle soit en matiere de jeu ou autre ou d'une loi de plus pour se donner bonne conscience... Mais plutot de renvoyer les parents en formation pour leur reapprendre leurs obligations en cas d'incident. Les ados apprennent l'education civique a l'ecole, alors pourquoi pas des cours d'education parentale pour les parents!

  • Les_Linieres
    Les_Linieres     

    Je suis dans le même cas que toi , sauf que je suis un peu plus jeune !


    Je joue souvent à GTA San Andreas , mais je ne supporte pas ceux qui roulent comme des dingues dans les rues comme je peux en voir parfois , ni le car-jacking ou autre !

  • Lone_Wolf
    Lone_Wolf     

    Le jeu en question, c'est "Postal 2".

    Encore pas sorti en France.
    D'ailleurs, je pense que si ce jeu vient à sortir sous nos latitudes, il sera censuré, coupé et éculcoré à un point qu'il n'aura plus grand'chose à voir avec le jeu original...
    Par contre, de l'autre côté de l'Atlantique, il est sorti et a provoqué un petit vent de scandale, et je crois que le développeur (Running with scissors) est pris dans un tourbillon juridique avec les assoc' de parents.

    Tu peux toujours aller voir sur le site : www.postal2.com
    Et si tu es majeur, tu peux même télécharger une version démo du jeu.

  • bipdan
    bipdan     

    [quote]A y regarder de plus près, l'association Familles de France ne conteste pas seulement la classification ou l'accès aux contenus choquants, mais bien leur existence même[/quote]

    La culture choquante à toujours existé et ce dans les livres, ou à la télé autant que dans les jeux video. J'ai par exemple lu un roman "Les racines du mal" que je recommande a tout les fans de thriller. Celui-ci m'a parfois empeché de m'endormir tant les scènes de tortures physiques ou moral y étaient bien décrites. Devons nous donc interdire l'imagination lorsqu'elle n'est pas conforme à ce que la ménagère < 50 ans juge acceptable. Je ne le pense pas.

    C'est au parents de prendre leurs responsabilités et s'ils sont incapables d'avoir un controle minimum sur ce que font leurs enfants sur leur console ou ordi alors, je les plaint autant que je les blame. Je peux paraitre dur et certain diront, lui il n'a pas d'enfant à la maison (et bien détrompez vous)

    Etant informaticien avec un jeune enfant à la maison, je choisis ses jeux, ses chaines de télé et regelemente strictement les horaires.

    Petite astuce pour éviter la frustration de l'arret du jeux : lui mettre un réveil qui sonne dans une heure en lui expliquant que lorsque le réveil sonne, cela fait deja une heure qu'il joue/regarde la TV. Il n'as pas ainsi la sensation d'etre arraché trop vite de son loisir apres une durée qu'il appréhende souvent mal et trop courte.

    A mes yeux le systemes PEGI est suffisant. Si on prend le temps du controle et du dialogue il n'y a pas de raison qu'un enfant deviennent un seril killer en jouant avec une console. Je suis moi meme un fana de jeux violent depuis longtemps, et reste un fervant partisan de la paix dans le monde et du civisme sur la route. Vous me direz je suis grand c'est normal. Et bien c'est aussi normal d'encadrez les enfant et de leur rappelez sans cesse la différence entre virtuel et réel, et la ce n'est pas la responsabilité de l'éditeur ou du vendeur.

  • bipdan
    bipdan     

    [quote]A y regarder de plus près, l'association Familles de France ne conteste pas seulement la classification ou l'accès aux contenus choquants, mais bien leur existence même[/quote]

    La culture choquante à toujours existé et ce dans les livres, ou à la télé autant que dans les jeux video. J'ai par exemple lu un roman "Les racines du mal" que je recommande a tout les fans de thriller. Celui-ci m'a parfois empeché de m'endormir tant les scènes de tortures physiques ou moral y étaient bien décrites. Devons nous donc interdire l'imagination lorsqu'elle n'est pas conforme à ce que la ménagère < 50 ans juge acceptable. Je ne le pense pas.

    C'est au parents de prendre leurs responsabilités et s'ils sont incapables d'avoir un controle minimum sur ce que font leurs enfants sur leur console ou ordi alors, je les plaint autant que je les blame. Je peux paraitre dur et certain diront, lui il n'a pas d'enfant à la maison (et bien détrompez vous)

    Etant informaticien avec un jeune enfant à la maison, je choisis ses jeux, ses chaines de télé et regelemente strictement les horaires.

    Petite astuce pour éviter la frustration de l'arret du jeux : lui mettre un réveil qui sonne dans une heure en lui expliquant que lorsque le réveil sonne, cela fait deja une heure qu'il joue/regarde la TV. Il n'as pas ainsi la sensation d'etre arraché trop vite de son loisir apres une durée qu'il appréhende souvent mal et trop courte.

    A mes yeux le systemes PEGI est suffisant. Si on prend le temps du controle et du dialogue il n'y a pas de raison qu'un enfant deviennent un seril killer en jouant avec une console. Je suis moi meme un fana de jeux violent depuis longtemps, et reste un fervant partisan de la paix dans le monde et du civisme sur la route. Vous me direz je suis grand c'est normal. Et bien c'est aussi normal d'encadrez les enfant et de leur rappelez sans cesse la différence entre virtuel et réel, et la ce n'est pas la responsabilité de l'éditeur ou du vendeur.

  • bipdan
    bipdan     

    [quote]A y regarder de plus près, l'association Familles de France ne conteste pas seulement la classification ou l'accès aux contenus choquants, mais bien leur existence même[/quote]

    La culture choquante à toujours existé et ce dans les livres, ou à la télé autant que dans les jeux video. J'ai par exemple lu un roman "Les racines du mal" que je recommande a tout les fans de thriller. Celui-ci m'a parfois empeché de m'endormir tant les scènes de tortures physiques ou moral y étaient bien décrites. Devons nous donc interdire l'imagination lorsqu'elle n'est pas conforme à ce que la ménagère < 50 ans juge acceptable. Je ne le pense pas.

    C'est au parents de prendre leurs responsabilités et s'ils sont incapables d'avoir un controle minimum sur ce que font leurs enfants sur leur console ou ordi alors, je les plaint autant que je les blame. Je peux paraitre dur et certain diront, lui il n'a pas d'enfant à la maison (et bien détrompez vous)

    Etant informaticien avec un jeune enfant à la maison, je choisis ses jeux, ses chaines de télé et regelemente strictement les horaires.

    Petite astuce pour éviter la frustration de l'arret du jeux : lui mettre un réveil qui sonne dans une heure en lui expliquant que lorsque le réveil sonne, cela fait deja une heure qu'il joue/regarde la TV. Il n'as pas ainsi la sensation d'etre arraché trop vite de son loisir apres une durée qu'il appréhende souvent mal et trop courte.

    A mes yeux le systemes PEGI est suffisant. Si on prend le temps du controle et du dialogue il n'y a pas de raison qu'un enfant deviennent un seril killer en jouant avec une console. Je suis moi meme un fana de jeux violent depuis longtemps, et reste un fervant partisan de la paix dans le monde et du civisme sur la route. Vous me direz je suis grand c'est normal. Et bien c'est aussi normal d'encadrez les enfant et de leur rappelez sans cesse la différence entre virtuel et réel, et la ce n'est pas la responsabilité de l'éditeur ou du vendeur.

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    et celui oû on prend des chats comme silencieux ?? Jamais entendu parler de tels jeux (ni les avoir vus à la vente en grande surface il me semble). Déjà, par le code-barre on pourrait faire bloquer le jeu au moment d'un passage en caisse (le temps d'une vérification), ensuite, on peut toujours le faire acheter par le grand frère, ensuite, c'est aux parents à faire leur part aussi, au lieu de planter les gosses devant la téloche ou l'ordi pour s'en débarrasser !!!!

  • Lone_Wolf
    Lone_Wolf     

    Tout à fait d'accord avec toi Orion 70 !

    Dans la mesure où l'interdiction d'acheter certains jeux ne s'adresse qu'à des enfants mineurs, les parents devraient être légalement responsables de leurs agissements.
    Jusqu'à preuve du contraire, un mineur de moins de 16 ans ne peut avoir d'activité professionnelle rémunérée. De fait, l'argent avec lequel il s'achètera le jeu incriminé ne peut provenir que de ses parents (parfois même, l'achat se fait en leur présence). Cela implique que les parents se contrefoutent de la nature du jeu acheté, ils cèdent à leur moutard pour qu'il ne leur fasse pas un caca nerveux... :S

    'Familles de France' commence à bien nous gonfler ! :hurle:
    Il avaient déjà gueulé pour "Carmageddon", plus récemment pour "Grand Theft Auto : San Andreas", et dernièrement pour "Postal 2" (dont il est fait allusion dans l'article). Les vendeurs ne vont quand même pas ranger ces jeux sur la même étagère que les DVD pornographiques. Entre mater un film de cul, et jouer à GTA SA, la démarche n'est pas la même (ni le joystick d'ailleurs :D ).

    Peut-être devrait-il effectivement y avoir des mesures de mise en garde au niveau des vendeurs (de toute façon, si les morveux veulent vraiment avoir ce jeu, ils n'auront qu'à envoyer un grand frère l'acheter à leur place...), mais je pense qu'il serait temps d'arreter de se voiler la face et de renvoyer les gens (et les parents en particulier) à leurs responsabilités.

    Voilà ! Voilà !
    C'était mon coup de gueule du soir...

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire