En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Aurélie Filipetti n'accepte pas les menaces de Google

Mis à jour le
Aurélie Filipetti n'accepte pas les menaces de Google
 

Alors qu’il pourrait devoir reverser une partie de ses revenus issus du trafic généré par les contenus des éditeurs de presse, notamment, Google menace de déréférencer les médias hexagonaux. Un chantage que n’apprécie par la ministre de la Culture, Aurélie Filipetti.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • nbek
    nbek     

    «Aurélie Filipetti n'accepte pas les menaces de Google».
    A mon humble avis, Google tremble...

  • eli84490
    eli84490     

    Evidemment!...
    D'ailleurs, s'il y avait pillage (ou enrichissement sur le dos de...), la décision d'arrêter le pillage (de ne plus référencer) ne serait pas une menace.
    Bref, taxe stupide.
    Et il faut nécessairement des trésors de mauvaise foi pour penser le contraire.

  • gwarek
    gwarek     

    Sans Google ces sites feraient surement bcp moins d'audience, donc moins d'annonceurs, donc moins de revenus, donc Google leur fait déjà gagner des sousous :)

Votre réponse
Postez un commentaire