En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Sondage : avez-vous envie de lire des livres électroniques ?

Sondage : avez-vous envie de lire des livres électroniques ?
 

Le Salon du livre se termine le 31 mars. Les e-books n'ont jamais autant fait l'actualité, notamment en raison de l'arrivée imminente de l'iPad.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • tom123456
    tom123456     

    si t'avais réfléchis plus de trois secondes tu aurais pensé qu'un Ipad durera au mieux quelques années alors qu'un livre de bonne qualité et bien conservé peut être durer pendant des dizaines d'années.
    De plus pour l'Ipad il faut prendre en compte l'énergie utilisée (gaspillée ?) pour la mise à disposition de tous les services annexes (téléchargement d'applications, etc.).
    Enfin comme le disais titi&grosminet dans un message précédent, l'Ipad est entièrement constitué de matériaux non recyclable et fossiles (métaux, pétrole) qui finirons en Afrique ou en Asie ce qui permettra à des pauvres chinois par exemple de crever de maladies parce-qu'ils auront passés des années à récupérer des composants dans des montagnes d'ordures électroniques !

  • tom123645
    tom123645     

    Heuuuuu il me semble que la déforestation n'est pas due à la fabrication de livres. On coupe des arbres principalement pour cultiver à la place ou pour faire des meubles . Pour le papier on plante des forêts exprès et on recycle beaucoup.

    La fabrication d'une tablette de lecture et tout ce qui va autour (services en ligne Apple par exemple) pollue certainement plus !!!!!

  • dubidon 104
    dubidon 104     

    Comme dans l'industrie musicale, de nombreux intermédiaires se rendent compte qu'ils n'ont rien à apporter de plus que de mettre en contact l'auteur et le lecteur, et c'est pour cela qu'ils freinent des quatre fers et s'opposent à tout progrès...
    Ou alors, ils magouillent pour instaurer une taxe afin de subventionner leur inutilité. Ça s'appelle du racket...

    Mieux : quand en plus il y a collusion avec un gouvernement qui veut fliquer le moindre geste de tous les citoyens, cela donne naissance à des HADOPI, LOPPSI ...

  • gaspounet
    gaspounet     

    ... Mais pas au niveau de la consommation : on utilise les batteries d'un IPad contre une armée de livres produits en détruisant la Terre !

  • gaspounet
    gaspounet     

    Un IPad ou un livre, au niveau de la production, le bilan écologique CO2/O2 est le même...

  • gaspounet
    gaspounet     

    On dit que le livre, on peut y noter des remarques personnelles. Mais il suffit d'un logiciel dans un IPad pour faire la même chose !

  • gaspounet
    gaspounet     

    01net nous dit que la case "autre choix" sert justement à réagir "autrement". Mais, nous ne pouvons écrire que 9 mots !

  • gaspounet
    gaspounet     

    On dit que le livre, on le respire. Pourtant, il provient d'arbres explosés !

  • titi&grosminet
    titi&grosminet     

    Le papier c'est l'avenir !

    Le livre électronique est peut-être séduisant mais il pollue bien plus qu'il n'économise des ressources !

    1°) Le papier est un produit hautement recyclable et dont le processus est parfaitement maîtrisé.

    2°) Les forêts sont de mieux en mieux gérées et l'utilisation du bois pour la construction de maisons ou la fabrication de pâte à papier est à des années lumières des produits électroniques.

    3°) Batterie, Plastiques, Métaux, Métaux lourds, etc. dans un livre électronique dont la durée de vie n'excède pas quelques années alors qu'un livre a une espérence de vie de plusieurs dizaines voire centaines d'années si bien conservé !

    4°) L'impression papier est le meilleur support de lecture. On peut prendre le problème dans tous les sens. A comparer une version électronique même en e-ink ou en papier, la version papier est plus agréable à lire. La version e-ink semble plus nette et plus constante (moins de variation du rendu) mais vous n'avez aucune sensation avec un écran électronique alors que le touché du papier est bien supérieur et agréable.

    5°) L'écran de l'iPad n'est pas en e-ink ! Il est rétroéclairé, ce qui revient à lire sur l'iPad comme sur un écran d'ordinateur. On est très loin du pseudo confort de l'e-ink qui tend à se rapprocher du confort d'une lecture sur papier.

    6°) La forêt est renouvelable et les ressources sont inépuisables si bien gérées ! Les composants de l'iPad, c'est des produits du pétrole, des métaux pour certains rares, des process de fabrication polluant un maximum comme toute la filière électronique. Le recyclage, on sait où ça fini... en Afrique ou Chine avec des montagnes d'ordures électroniques et informatiques qui s'empilent, exposant les populations locales à de graves problèmes de santé publique.

    Donc dire que cela va sauver des arbres, alors qu'une partie de la pâte à papier vient d'eucalyptus à cycle rapide de croissance, cela me fait bien rire.

    L'iPad n'a rien d'écologique. C'est une aberration mentale de plus dans un monde de surconsommation et de pollution à tout va.

  • XOrangoutan
    XOrangoutan     

    L'écologiste par son combat pour sauver la planète scie la branche sur laquelle il est assis.
    En effet, lorsque la planète sera sauvée, les écologistes auront disparus.
    Sauvons les écologistes, par pitié, continuons de polluer.

    L'impact environnemental d'un livre électronique est vachement bon, car issu de la pétrochimie.
    Pour le papier bois, à ma connaissance, il n'y a pas de forêts qui disparaissent à cause des fabriques de papier. De plus, il existe un tas d'alternativs qui existent: papier à base de chanvre, papier recyclé, papier chiffon, ...

Lire la suite des opinions (29)

Votre réponse
Postez un commentaire