En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Scission de Google : le gros coup de bluff du Parlement

Mis à jour le
Scission de Google : le gros coup de bluff du Parlement
 

Les députés européens ne peuvent légalement pas ordonner le démantelement de Google en Europe. La motion qui sera votée la semaine prochaine a uniquement pour objectif de faire monter la pression sur la Commission europénne.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • guitou34
    guitou34     

    Que fait Google de ces données ? du commercial. Que ce soit uniquement Google ou 15 autres moteurs de recherche à avoir nos profils, c'est pareil. Les services "gratuit" ça n'existe pas. En acceptant les conditions de chargements d'applis, on autorise la géolocalisation,.etc. Tous de ce que on écrit ou met sur internet est public. Il est totalement inconscient de penser que sur un cloud gratuit on est protégé.
    Une fois qu'on a accepté ce principe, voir des machines à laver s'afficher en bannière après en avoir achetée une, moi, ça me fait plutôt rire.
    En professionnel, on est protégé, mais on paye et cher pour ça. Au bout, il peut y avoir de l'iOS ou de l'Android, c'est pareil,.

  • Fakrys
    Fakrys     

    et pourtant cela arrivera et le plus tôt possible j'espère!!!

    car l'Europe à raison, Google est de très mais alors très loin big brother:
    ils savent tout ce qu'on cherche par le moteur, où on va ou veut aller par Maps, le contenu des mails lus sans autorisation par Gmail, les vidéos par YouTube, notre surf web par Chrome... etc etc etc

    toutes les données sont conservées et recoupées par Google!
    après les paranos de service hurle contre la NSA...et d'autres!

    Mais Apple par exemple n'a que nos coordonnées et c'est tout, il ne revend pas nos données aux publicitaires et ne sait pas tout sur nous comme Google le fait!!!

    Google connait nos opinions politiques, religieuses, nos orientations sexuelles, tout! strictement tout sur nous!!!

    et puisque certains sont masochistes ou ne peuvent pas faire autrement, tout ce qu'ils font sur leur smartphone via Androïd!!!

    Google devient un monopole dangereux, très, pour les libertés!
    et Google ne nous protège de rien, au contraire...

  • guitou34
    guitou34     

    J'ai connu l'époque ou il y avait une multitude de moteurs de recherche. Du coup, on utilisait un logiciel qui cherchait sur les x moteurs les réponses les plus pertinentes et présentait une arbre de confiance ! Une galère ! Google a été une révolution.
    Quand on utilise professionnellement l'informatique, la qualité ou la fonctionnalité de tel ou tel traitement de texte par exp n'est qu'un détail. Le plus important, c'est d'utiliser le même. La compatibilité est la base de la communication et de l'efficacité.
    Lorsqu'on travaille en international, on utilise l'anglais. La question n'est pas de savoir si c'est juste ou si c'est la plus belle langue, mais de se comprendre.
    C'est pour ça qu'en professionnel Apple reste cantonné à quelques niches.

  • Hansi68
    Hansi68     

    Il y a d'autres résolutions anti-multinationales à prendre, à commencer par la fin de la vente forcée en magasin, avec remboursement obligatoire de l'OS et de ces logiciels préinstallés qui emmerdent littéralement les gens. Dans ce sens, je trouve indécent de s'acharner sur google tout en fermant les yeux sur les marges arrières, les certifications obligatoires des revendeurs et tous les autres procédés commerciaux qui font que l'Europe continue de soutenir ces même multinationales qui ruine ses propres entreprises. Avec des logiciels libres plus souples, ouverts et souvent plus efficaces que leurs homologues privateurs de liberté, on est en train d'assister à un véritable massacre, qui consiste à imposer aux gens le plus mauvais OS de la planète en magasin. Soit l'Europe est devenue un club de masochistes numériques, soit ses fonctionnaires pensent un peu trop à assurer leur propre carrière au lieu de légiférer équitablement. Dans les deux cas, il y a quelque chose qui ne marche plus dans la machine, et qu'il faudra bien un jour remplacer. Légiférer à la tête du client est clairement le signe d'un échec politique continu à prendre les bonnes décisions - il serait temps d'arrêter le massacre.

Votre réponse
Postez un commentaire