En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Rave, le Java pour les nuls de Sun

Avec Rave, Sun veut mettre son langage Java à la portée du plus grand nombre. Mais contrairement à ses concurrents, BEA Weblogic Workshop et Visual Studio .NET, son nouvel outil de développement ne sera pas disponible avant l'année prochaine.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • eulbobo
    eulbobo     

    decompilez un prgramme flash avec un decompilateur java, vous verrez, c'est des applets.... CQFD

  • almp
    almp     

    > Faudra que tu m'expliques comment du code interprété par une VM peut être plus rapide que du code natif...

    1/ Le bytecode Java est compilé au runtime ce qui procure une flexibilité que n'a pas un langage "Natif".

    2/ Dans un cas d'ambiguïté, un compilateur statique (C/C++) choisit le cas le plus sûr. Un compilateur Java (à la volée, un JIT) peut deviner de manière agressive et corriger plus tard s'il y a suroptimisation.

    3/ Un compilateur statique génère du code pour un commun dénominateur (ex: Pentium). Un JIT peut générer à la volée du code destiné à un processeur particulier. Pas besoin de recompiler pour béneficier du jeu d'instruction d'un processeur plus récent.

    Combien de temps passe-t-on à optimiser du code C/C++ (dérouler des boucles, faire de l'inlining à la main, utiliser les bonnes options de compil, etc...)?

  • lionel_
    lionel_     

    Voilà qui est bien dit en effet.
    Pour ma part, j'ai programmé en VB-ASP pendant pas mal de temps et je suis passé laborieusement à Java il y a un an, changement imposé par ma boîte. Il parait qu'il faut du temps pour être à l'aise avec ce langage. Ce n'est pas encore mon cas.
    Mais ce qui est sur c'est que je le suis vraiment avec le PHP qui permet une infinité de choses et que je pratique dans mes loisirs.
    Mais avec tout le déballage de publicités autour de Java, PHP ne peut pas rivaliser, c'est sur. Et pour les décideurs des entreprises une solution payante est sans-doute plus crédible qu'une solution gratuite...

  • toto_
    toto_     

    Le langage Java en lui même est forcément plus lent pour faire une tâche précise que le C/C++, sa force étant d'avoir un tas de fonctionnalités incluses "de base" dans ses librairies, au niveau du threading, des accès réseau, etc... qui sont bien mieux écrites que ce que le développeur lambda pourrait faire lui même.
    La "rapidité" de Java par rapport aux C/C++ n'est donc pas à chercher au niveau du langage mais des librairies.

  • chi_
    chi_     

    Le langage java est devenu, au fil du temps, une secte qui tente d'endoctriner les développeurs en leur faisant croire, à grand renfort de marketing, qu'il s'agit du langage du 3ème millénaire et qu'il est aussi incontournable en programmation que le coca-cola dans un distributeur de boissons...

    Franchement, je n'en crois rien.

    Je me suis mis à java il y'a 5 ans et c'était la "croix et la bannière" comme je l'ai lu dans les articles précédents. Mais il est vrai que le principal obstacle était la maîtrise de la programmation objet. Au bout de quelques dérapages, il devient possible de croquer des graines de café sans trop grimacer.

    Par contre, je refuse cet endoctrinement.

    Java est certes séduisant, mais je ne vais pas m'entorser les neurones en développant un site web avec jsp quand c'est plus évident avec php.

    Les applets étaient la "killer app" censée convertir tous les programmeurs à la religion de la tasse de café. J'espère que Flash - avec son intègration de php - nous offrira une alternative.

    Côté application pure, on a trop souvent décrié les fuites de mémoire et la gestion des pointeurs des programmes C - pour faire imposer justement java... A les entendre, c'est comme si toutes les applications C se pétaient inexorablement la gueule dès qu'on déclarait un pointeur...

    Non. Qu'on arrête de me bassiner avec tous ces discours de faux prophètes. Je veux pouvoir choisir mon langage, librement, sans me fier aux bannières publicitaires, aux brochures de conférences, aux articles de presse. Et je veux pouvoir dire *lequel* sera le langage du 3ème millénaire, sans qu'on me l'impose!

    Et le meilleur langage de programmation, ce n'est pas celui dont on parle, mais celui avec lequel on est le plus à l'aise.

    Open Up, Open Up...

  • Seb_
    Seb_     

    il faut etre fou pour utiliser la JVM 1.4 qui est bourré de bug. la derniere version de la 1.3 hotspot server est trés bien et avec de nombreuse optimisation, on peut obtenir des performances proche d'un programme C.
    Il y a des outils aussi tres sympa comme idea de intellij qui permette de gagner du temps mais laisse une totale liberté. Si vous voulez developpé sans vous embetter , utilisez windev ou VB :))) comme language.

  • Traroth
    Traroth     

    Un exemple simple à comprendre : une appli serveur installée sur plusieurs serveurs, avec un systeme de repartition de charge. Pas forcement simple à gerer en C++ (ça fait un peu longtemps que j'ai decroché de C++, là, je ne connais pas forcement les dernieres evolutions), simple comme bonjour en Java

  • Traroth
    Traroth     

    Je ne sais pas quelle version vous utilisez, mais avec 1.4, ça tourne tout à fait bien, et assez vite pour toutes les applications. Quant à dire que Java n'a pas été conçu pour la performance, c'est à la limite du troll, quand on connait les efforts qui ont été faits dans ce domaine. Je programme en Java en Java depuis plus de 2 ans, et je ne peux que me feliciter de la simplicité de la syntaxe du langage, de la fiabilité et des peformances de la JVM

  • toto_
    toto_     

    "On ne compte plus les cas ou Java est bien plus rapide que des solutions en C/C++. "
    T'as des exemples ? Faudra que tu m'expliques comment du code interprété par une VM peut être plus rapide que du code natif...
    Les seuls cas où Java est plus rapide sont ceux où la version C/C++ a été écrite avec les pieds sans aucun soucis d'optimisation. Je ne dis pas que ça n'existe pas, bien au contraire, mais de là à dire que Java est équivallent au C/C++ il y a un grand pas.
    Par contre, pour moi Java est largement suffisant pour développer des applis sur serveurs, on peut toujours rajouter des processeurs si la performance n'est pas au rendez vous, le prix des machines diminuant bien plus rapidement que le temps passé à débugger des memory leaks sur des très gros projets.

  • lau_
    lau_     

    Il suffit d'utiliser un framework prévu à cet effet : wxWindows, GTK, QT et non les framework propriétaires.

    C'est vrai que la recompilation est obligatoire, mais le rendu graphique et la rapidité d'execution en valent la peine.

    Sur ce j'avoue que Java est bien plus aisé à apprendre :o)

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire