En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Pour ou contre ? La mission Olivennes sur le téléchargement en débat

Pour ou contre ? La mission Olivennes sur le téléchargement en débat
 

La mission Olivennes a donné lieu à la conclusion d'un accord entre les pouvoirs publics, les FAI et les ayants droit. Interview croisée de deux parties prenantes du débat sur le téléchargement d'?"uvres sur Internet.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

128 opinions
  • galacticeur
    galacticeur     

    bjr je suis entierrement daccord avc toi meme ns faire payer 10euro de plus sr notre forfait internet qui irais directement au droit dauteur pouqoi les pouvoir public nous embete avc c choses la alors quil ya plus grave que sa comme tu le dis me bon c letat et que pe ton faire contre eux rien parceque eux on le pouvoir de tout ns juste le pouvoir de ns taire ce quil sont en train de faire c de tuer internet

  • Antirepressif
    Antirepressif     

    Denis OLIVENNES et la FNAC sont complices de la répression, seule parade ''facile'' trouvée pour tenter de rattraper leurs propres erreurs et l'incapacité d'adaptation des majors du disque depuis 12 ans !
    Nous savons ce qu'il nous reste à faire avec la FNAC.
    Et quand je pense qu'en 2005, la FNAC prétendait officiellement que le 'peer to peer' n'avait que peu d'incidence sur les ventes de DVD et CD du groupe !!
    Monsieur OLIVENNES (FNAC) prochain ministre de la culture de notre gouvernement ?
    Cause à Effet ?

  • simpat
    simpat     

    je suis pour rétribuer les artistes, mais le téléchargement légal est trop cher (10 ? un album chez fnacmusic).idem pour un cd (A quand une tva à 5,5 %). Sans compter les marges des distributeurs : un artiste gagne peu sur une oeuvre.Bref quand les intervenants sur le marché de la musique cesseront de se gaver, les prix baisseront.

  • lascarcapac
    lascarcapac     

    Pour aider ce pauvre Denis Olivennes à faire passer son message en faveur des artistes:
    Que des rentiers ... entre Johnny, Jean Reno et Christian Clavier, quel est le point commun ?
    Ce sont tous des "amis" de notre très cher Nicolas.
    Ils n'ont simplement pas compris le glissement du système de consommation appelé autrefois "star système" vers d'autres marchés: multimédia, mobile, DVD ...
    Cette fin de vie de produit étant inéluctable, il serait préférable de se lancer dans un bon rétrofit qui permettrait de relancer l'intérêt de l'offre plutôt que de se crisper et d'aller droit vers l'accident industriel.

  • Anti-Sacem
    Anti-Sacem     

    qu'on va le faire. Si on achete à l'etranger c'est certainement pas pour aller voir la sacem pour lui payer la taxe pour copie privée et reversé a l'etat(voleur) la TVA.....

  • artlib
    artlib     

    sous pretexte de sauver les droits d'auteurs on veux nous faire croire n'importe quoi...
    combien touche un auteur debutant dans la vente d'un morceau. quelque centime d'euro par disque. Mis en telechargementlegal contre un clic sur une pub et il gagnera plus que ce que les majors lui retrocedent.
    maintenant au sujet du mal que peut faire le partage p2p...
    1 clip passe sur une chaine tele rediffusee par mon FAI , j ai le droit d'enregistrer le clip et j ai meme le droit d en extraire la partie audio comme j'ai le droit de le faire avec mon magnetoscope ..
    un film passe a la tele , j ai le droit de l enregistrer sur dvd non?.... alors quelle difference....
    par contre pour ne pas nuire a la creation limitons l'interdiction de telecharger, aux oeuvres qui n ont pas ete diffusees ni en tele ni en radio et donc que l on ne peux pas avoir legalement copiées.

  • landeverzec
    landeverzec     

    Contre car ce qui a ete mis en evidence pas les barons ne demontrent pas la verite.
    Le piratage exiq=ste,il n y a pas a lenier.
    Mais pourquoi,parce que les prix sont exhorbitants,vu le contenu.
    Personnellement je prefere acheter un ou deux titres qui me plaisent ,en telechargeant dans la legalite,plutot que d acheter un cd ou un dvd avec un titre accocheur et douze daubes derriere.
    Mais ca les barronnets n en p

  • killnabot
    killnabot     

    Je pense que l'on a pas été assez informé tout simplement. Mais l'idée est à développer

  • pollox
    pollox     

    C'est toujours les mêmes grippes-sous qui râlent : les Majors,les vendeurs (comme ici l'agitateur de "fric") et les artistes vieillissants ou établies.
    Ah pognon...... ils t'aiment.

  • Nesus
    Nesus     

    Pauvre figurant insignifiant que cet Olivennes (qui, à vrai-dire n'en a pas! de la veine...des olives non-plus d'ailleurs.

    Hélas), les petits doigts sur la couture défraîchie de son froc, en guise de potiche derrière le péremptoire Sark Osie,...

    Cette seule image du JT résume la situation : Les ARNAUD (nanard ou pas), le Beau Loré, et toute cette clique de

    nouveaux possédants de l'industrie, de la presse et des médias veulent mettre la main sur le robinet à fric de l'Internet!

    Des Poutines des réseaux, prêts à toutes les combinaisons "pourries" pour enc.... le peuple (usager ésseulé devant son

    écran d'ordi (Cf. Platon) qui ne se rend plus compte qu'il appartient à un peuple! Et, en France, à un peuple qui a fait la

    révolution! Olivennes est un dérisoire "Monsieur Véto". Boycotez la FMAK (plus aucun achat de disque, de film, de

    livre...jusqu'à la restauration sans conditions de la liberté de consulter, échanger, télécharger (la plupart du temps des

    copies "merdiques", alors faites pas chier,vu!) ce qui nous plait sur Internet. Comme NOUS LE FAISONS TOUS, TOUS

    LES JOURS, LIBREMENT, AVEC LE PAPIER (et oui, Beau Loré!)_

Lire la suite des opinions (128)

Votre réponse
Postez un commentaire