En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Polémique autour du ' filtre anti-pédophilie ' de British Telecom

BT voulait apporter sa pierre à la lutte contre la pédophilie, en filtrant l'accès à des sites illégaux. Il affirme avoir bloqué 230 000 requêtes en trois semaines. Ces données sont contestées par l'association britannique des FAI.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

41 opinions
  • nartuis
    nartuis     

    "il vaut mieux faire confiance aux hommes pour s'autoréguler eux-même...."

    N'importe quoi !

  • Lizandre
    Lizandre     

    Ce que fait BT, c'est du marketing. Une société de télécommunications n'est pas la pour défendre la société et réprimer le crimes et les méchants. Nous sommes dans la vie réelle, réveillez-vous.

    Maintenant, si vous vous intéressez réellement aux problème de la pédophilie, vous apprendrez un détail intéressant :

    - les affaires qui sont rendues publiques, autour de violeurs en série, de réseau, etc. sont la MINORITE des cas !

    La plupart des cas d'abus sexuel sur enfant sont le fait des proches, dont la famille. Le premier danger pédophile pour un enfant, ce n'est pas le pédophile sur internet, c'est son père, son oncle, son frère, son cousin, un voisin, un ami de la famille ...

    (plus les versions féminines de cette liste)

    Alors, laissez cette histoire de filtre à sa place : un argument marketing bidon qui n'accroche que ceux qui ne s'en tiennent qu'aux gros titres des manchettes.

  • Lizandre
    Lizandre     

    Ce que fait BT, c'est du marketing. Une société de télécommunications n'est pas la pour défendre la société et réprimer le crimes et les méchants. Nous sommes dans la vie réelle, réveillez-vous.

    Maintenant, si vous vous intéressez réellement aux problème de la pédophilie, vous apprendrez un détail intéressant :

    - les affaires qui sont rendues publiques, autour de violeurs en série, de réseau, etc. sont la MINORITE des cas !

    La plupart des cas d'abus sexuel sur enfant sont le fait des proches, dont la famille. Le premier danger pédophile pour un enfant, ce n'est pas le pédophile sur internet, c'est son père, son oncle, son frère, son cousin, un voisin, un ami de la famille ...

    (plus les versions féminines de cette liste)

    Alors, laissez cette histoire de filtre à sa place : un argument marketing bidon qui n'accroche que ceux qui ne s'en tiennent qu'aux gros titres des manchettes.

  • roland_
    roland_     

    Avant de traiter qq'1 de lamer, réfléchis !
    Ce mec propose de laisser les pédos se connecter pour les traçer et les enfermer ! c pas si mal et en tout cas ça ne mérite pas d'être traité de la sorte.

    ps : tes fautes sont à hurler de rire(pire que les miennes!), j'éspère que tu n'es pas français ! lol

  • Jacques_
    Jacques_     

    Le système mis en oeuvre par BT a une contrainte majeure : il doit être quasi temps réel, pour ne pas ralentir le traffic. C'est à dire, de facto : il doit être extrêmement simple, ce qui implique un filtrage par mots-clefs ou URL. Conclusion : il est largement inefficace à l'heure où les échanges P2P explosent. Les échanges cryptés ("""anonymes""") P2P arrivent également, et ceci va singulièrement compliquer le filtrage.

    Jean Dionis du Séjour, un député actif qui retrousse ses manches, a cité des technologies qui sont à même de filtrer les contenus pédophiles (analyse par le texte et par l'image : verity.com et ltutech.com).

    Quand on sait que l'écrasante majorité des contenus pédo-pornographiques échangés sur Internet sont de 'vieilles' images (cad bien connues des services de police), il y a tout à fait moyen de marquer ces images et donc de les filtrer efficacement, et ce de manière totalement automatique. En évitant au passage toutes les problématiques de censure ! Les antivirus ne fonctionnent pas autrement sur le principe : les virus laissent une signature caractéristique. A quand un antivirus pédophile ? Les "nouvelles" images, quant à elles, sont du ressort de la police.

    Reste à ce que les polices du monde entier, les FAI et les acteurs technologiques collaborent activement et de manière internationale.

  • alsggard
    alsggard     

    Et oui, BT n'est qu'un FAI, et n'a donc pas les moyens juridiques pour entamer une quelconque action de sanction, le seul truc qu'il a à sa disposition, c'est filtrer et blacklister des sites!! Donc les FAI français et mondiaux devraient en prendre de la graine!!

    Pour cela, mise en place d'une black liste de sites internet à caractère pédophile, raciste, xénophobe ou homophobe, et ce, par les pouvoirs publics (police, gendarmerie) accompagné par la CNIL... Cette liste est réactualisée tous les jours, et les FAI bloquent ce genre de sites à la source: dans le cas ou des connexions françaises ou site français sont repérés, là les forces de l'ordre font ce qu'elles veulent: bloquer préventivement, ou laisser filer pour en choper un max!! mais pour les sites basés aux USA, en Argentine, ou en Papouasie Nouvelle Guinée, un blocage s'impose: les forces de l'ordre n'ont aucun pouvoir d'action, mais de collaboration avec les services du pays incriminé, donc résumons nous pas grand chose!!! Il est temps de couper ces salauds de l'internet!!

  • alsggard
    alsggard     

    Je réponds uniquement sur les points qui me font hurler de colère:

    "Sur 230.000 connexions, il y a probablement un paquet de rebus". Qu'est ce que tu en sais?? BT doit s'y connaîte un peu mieux que nous tous réunis, sinon ils n'en seraient pas là!!

    "censurer ce genre de chose ne sert à rien. L'enfant violé, battu, le sera toujours que l'on accède à un site ou pas. Les images prendront une autre voie, c'est tout".
    Oh bah alors si la censure ne sert à rien, laissons couler, baissons les bras, et ca pour tous les problèmes: l'alcool au volant, la pauvreté, le suicide, le viol.... Comme ca, on pourra tous se regarder lors de diners ou de réunions, et d'un élan commun, on pourra hausser les épaules en disant: oh bah, qu'est ce que vous voulez ma pauv'dame?? le problème existe depuis bien plus longtemps que nous et il existera bien après nous!! Avec ce genre de réactions, il est clair que le monde ne changera pas d'un yota!! et de plus, j'ajoute une chose: BT est un FAI et non pas un flic, un juge ou quelconque autre organe judiciaire, ayant un semblant de pouvoir, donc ils font ce qu'ils peuvent, à leur niveau: controle de ce que font ses clients, et qui pourrait être préjudiciable. A mon avis, BT laissera à disposition, les adresses IP et log des personnes tentant d'aller sur ces sites, à la police. Action à méditer de la part de tous les FAI de France et de Navarre.

  • blaz_
    blaz_     

    C'est bien pour ça que plutot que d'empêcher l'accès à ce genre de site, la police ferait mieux de répérer qui s'y connecte.
    Empêcher un pédophile de se connecter à un site ne l'empêchera pas de commettre un crime horrible sur un enfant.
    Ce genre de filtrage est une perte d'argent, il est inutile et démagogique.

    C'est pas en cachant le problème qu'on le fait disparaître.

  • Paul_
    Paul_     

    Puisque les requetes sont bloquées il n'y a ni page, ni hit... juste des requetes (qui n'aboutissent pas) donc ce sont des pages et pas de hits.... et ca se pretend grand ponte de l'Internet outre manche !! aïe aïe aïe

  • quiston
    quiston     

    Oui il faut du temps pour que l'Internet ait une règlementation propre, considérée "saine" par la majorité des utilisateurs...De la discipline...SVP!

Lire la suite des opinions (41)

Votre réponse
Postez un commentaire