En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

PedaGoJeux.fr, le jeu vidéo expliqué aux parents

PedaGoJeux.fr, le jeu vidéo expliqué aux parents
 

Ouvert ce 15 décembre à l'initiative d'organismes officiels, ce site fournit les informations essentielles sur l'univers et le marché du jeu, dont la classification Pegi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Shine226
    Shine226     

    pas totalement. Il n'y a pas que la responsabilité des parents mais aussi celle des VENDEURS qui s'en foutent de vendre à un gamin de 10 ans un jeu 18+, pour eux, c'est 60? de plus dans leur poche! (test fait par un magazine, lors de la sortie de GTA San Andreas sur 2 boutiques : La 1ère, le vendeur a demandé a voir les parents pour leur accord, la seconde, le gamin est ressorti avec le jeu...).

    Cependant je t'approuve, il faut appeler à la responsabilité des gens : Les jeux vidéos sont comme les films, ils ont des thèmes différents qui donne une raison aux petits sigles...

    Cependant, avis personnel, la PEGI devrait aussi parfois avoir des employés expérimentés qui n'écrivent pas n'importe quoi. Je prends l'exemple de "42 Jeux indémodables" sur DS, 12+ simplement à cause de la présence de jeux pouvant être joué avec de l'argent (en vrai, pas dans le soft...), ou tous les jeux de casino ou de Poker sans utilisation d'argent réel en 18+...

    Bientôt, comme j'ironise avec des gens de mon entourage, on nous sortira Pokémon en 16+ parce qu'il y a de la violence (combats de bestioles) et des jeux d'argents (chaque version du jeu a un casino ou on joue à des sortes de loteries ou de roulettes pour gagner des jetons et acheter ainsi des objets)...

  • Antalos
    Antalos     

    Quand est ce que les gens comprendront que les jeux vidéos ne sont pas tous destinés aux enfants ? Qu'il est plus que necessaire de faire attention à ce qu'achete les gosses ?

    En tant que parent, jamais il ne me viendrait à l'esprit d'accepter d'acheter un porno ou un film d'horreur à mon gamin, pourquoi alors accepterai je de lui acheter le tout nouveau soft ultra violent de chez "Running with scissors" ?(excellente boite cela dit en passant)

    C'est une question de bon sens non ? Le joli petit symbole marqué -18 indiquant qu'il ne faut pas acheter le produit à un gamin de 12 ans c'est pas assez clair ?

    Il y a pas mal de jeux adultes avec sexe, violence (démembrements et autres horreurs) et autres joyeusetées du genre, qui est assez tarte pour acheter ça à son gamin franchement ?

    Après on s'étonne qu'il y ai de plus en plus d'associations à la c*n comme famille de france qui viennent faire barrage à la sortie de certains softs réputés violents... Et ce même lorsque des études serieuses attestent du fait que la plupart des gens ne sont nullement affectés par la violence des jeux "adultes".

    Peut être qu'au lieu d'infantiliser les gens on devrait les obliger à prendre leurs responsabilités, si un type est assez cretin pour acheter GTA 4 (qui reste assez soft par rapport à d'autres titres) par exemple à un gamin de moins d'seize ans c'est qu'il faut peut être qu'il se remette en cause, qu'il réflechisse 5 minutes, parceque j'imagine qu'à coté de ça il trouverait invraissemblable d'acheter le dernier film de Katsumi à ce même morveux. Interdire les sorties de certains jeux dans un pays ou obliger les societés à censurer ces mêmes jeux pour en autoriser la sortie c'est prendre les gens pour ce qu'ils .... -euh pardon- pour des cons, et emmerder les vrais joueurs qui préferent se défouler virtuellement que dans la vie réelle.

    Ensuite chacun pense ce qu'il veut, n'empeche que l'effort de réflexion avant d'acheter tel ou tel jeux n'est pas si dur à réaliser il me semble.

Votre réponse
Postez un commentaire