En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Paris V-René Descartes inaugure la première bibliothèque universitaire à domicile

Depuis le début du mois de mai, les 35 500 chercheurs, enseignants-chercheurs, étudiants et personnels de l'université peuvent accéder à distance, depuis n'importe quel ordinateur, à des milliers de revues en ligne et à plusieurs dizaines de bases de données.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • Grandbreton
    Grandbreton     

    A propos de référencement, ils sont beaucoup plus pointilleux qu'en France, sans parler de citation directe, la moindre idée qui ne viendrait pas de l'étudiant doit porter la référence de son auteur.

    Il y a aussi le jeu de reprendre une citation d'un auteur ailleurs que dans le bouquin original, tellement tout est bien référencé, n'importe quel article comportant la liste intégrale des ouvrages ayant servi à l'écrire.

    A noter, dans certaines matières certains rapports/essai (assignment) sont rendus électroniquement sans aucune impression papier.

    Le mémoire doit obligatoirement être rendu en version papier et électronique, afin qu'il puisse être:
    1) éventuellement comparé avec des bases de données pour le plagiat.
    2) accessible aux futurs étudiant si le mémoire obtient une bonne note.
    3 mieux archivé/indexé à la BU

    Une autre particularité que je trouve vraiment bien:
    On reçoit un certificat accusant réception de la remise d'un assignment et une fois corrigé, une feuille de feedback avec la note.

    Tout examen, mémoire ou assignment a systématiquement double correction par 2 correcteurs différents et une partie du lot à noter est envoyé à un examinateur d'une autre université pour vérifier si les notations sont appropriées.

    Pour avoir débuté ma scolarité dans l'enseignement supérieur par un IUT en alternance en bossant dans le service de e-learning d'une université et en ayant poursuivi par une école de commerce, je pense avoir un bon aperçu du sytème de formation Français (public/semi privé).

    Il me semble que le système Français pourrait s'inspirer de pas mal de points de son homologue britannique.

    Après tout n'est pas rose, comme par exemple la loi qu'ils ont passée récemment pour facturer le coût des études une fois l'étudiant rentré dans la vie active.

  • Grandbreton
    Grandbreton     

    Qu'appellez vous un dossier documentaire, s'il s'agit de la liste des ressources documentaires mises à notre disposition, on nous indique que l'on peut la trouver sur le portail des "learning resources, qui sont également regroupées dans une partie du menu démarrer de windows de tous les ordinateurs de l'université, ou de la fenêtre de terminal desktop anywhere.

    L'établissement est présenté durant une semaine de pré-rentrée, l'université organise l'arrivée des étudiants internationaux, vient les chercher à l'aéroport, les dépose à leur logement universitaire(pré réservé), il y a des soirées etc... organisé avec le BDE (student union) qui a une dimension très importante et bcp de pouvoir, il dispose d'un énorme batiment (avec plusieurs bar/cafet, salle de pc, salle de réception/concert...

    Pour le tuteur, seulement pour le mémoire: maxi 6 séances de 20 min de manière synchrone.

    Après on peut joindre n'importe quel prof par son e-mail et éventuellement prendre RDV donc je ne sais pas si on peut parler de tuteurs.

    Références: une seule méthode : harvard reference style, un petit bouquin est édité et disponible en ligne pour indiquer comment référencer correctement n'importe quelle source.

  • levy_
    levy_     

    Merci beaucoup pour votre très intéressante réponse. Pouvez-vous me dire si un dossier documentaire vous est proposé au début de votre programme ? Si l'établissement vous est présenté au début de votre cursus ? Si vous recevez une série de séances d'introduction pour prendre connaissance de votre environnement. Si vous êtes en relation avec un tuteur (synchrone, asynchrone)? Comment organisez-vous vos références pour rédiger votre mémoire ?
    Comme vous le voyez la vie d'un étudiant m'intéresse.

  • Grandbreton
    Grandbreton     

    La liste des chapitres a lire est fournie en debut de semestre.

    Il y a tres peu d'heures de cours, mais elles sont la pour eclairer, guider l'etudiant ou alors illustrer les propos du bouquins, voir appliquer les concepts.

    Une matiere sur un semestre va avoir une vingtaine d'heures de cours, pour une duree totale, cours compris d'une centaine d'heures de travail.

    un td se base en general sur une etude de cas, avec souvent du travail en groupe, ou des jeu de role (genre un groupe joue les actionnaires, l'autre la direction d'une boite), ou encore des presentations powerpoint a preparer a l'avance en groupe.

    Les resultats de td sont aussi souvent accessibles apres le td sur le serveur.

    Si un etudiant a une question, il dispose de l'adresse email du prof.


    Les articles sont en general en texte integral, souvent il s'agit soit de publications academiques, soit de revue professionnelles hyper specialisees (par ex: Journal of Behavioral Medicine).

    Apres quand je parle de cyberlibris, il s'agit de bouquins numerises , dont le texte integral est disponible en ligne.

    Toutes ces ressources ont fait que pour mon memoire sur le e-learning, je n'ai lu que 2 bouquins papier et tout le reste etait base sur des articles, des conferences, etc, en version numerique.

    J'ai oublie, par exemple il y a un cour "communicating in the virtual business" ou il etait possible "d'assister" au cour, simplement en etant sur le chat devolu a ce cours.

    J'espere avoir repondu a vos questions.

  • Grandbreton
    Grandbreton     

    Je suis justement en undergraduate, en business school.

    La semaine de cours varie en general entre 9 et 11h de cours, td compris.

    La plupart des cours d'amphi sont presentes a l'aide de powerpoint, le powerpoint etant disponible sur la plate-forme de e-learning en general avant le cours, pour que l'etudiant puisse prendre des notes sur le support durant le cour.

    Ensuite le plus gros du travail se base sur la lecture des bouquins de support du cours (appeles textbooks: qui sont en general ecrit par le prof qui dispense le cour, quelques exemplaires du bouquins sont disponible a la BU...).

  • levy_
    levy_     

    Merci pour cette information que j'apprécie beaucoup. Ce qui m'importe le plus c'est de savoir comment le processus d'enseignement et d'apprentissage en formation initiale (undergraduate) se déroule. Comment les ressources sont utilisées par les enseignants pour les étudiants? Comment s'organise le feed-back de la part des étudiants et des enseignants ? Qu'appelez-vous articles en ligne ? S'agit-il du texte intégral ? ou des bases de données de littérature électronique ?

    Juste pour informer....

  • bla_
    bla_     

    ... sauf le titre accrocheur de cet article !

    Tu connais les "trucs et astuces" du journaliste pour inciter à lire l'article, n'est-ce pas ?

  • Grandbreton
    Grandbreton     

    Etant étudiant à l'université de Northumbria à Newcastle (GB), ce genre de services existent depuis belle lurette.

    1) Campus quasiment entièrement couvert en wi-fi
    2) Accès de n'importe où à son mail, à son espace disque de l'université et à internet de manière sécurisée via Citrix Metaframe et Desktop Anywhere.
    3) Beaucoup de ressources en lignes, notamment les présentations powerpoint des cours, les TD, sujets d'exams des années précédentes, emplois du temps, etc, sur la plate-forme de e-learning appelée Balckboard.
    4) Pour les articles de journaux accès à de nombreuses bases telles que Ebsco ou Emerald.
    5) Catalogue de la BU bien sûr disponible en ligne, avec indication du statut du bouquin, s'il est dispo ou pas. système d'emprunt par code bar, ouverture jusqu'à minuit en semaine, 17h le samedi et le dimanche.
    6) Principe du single sign on, un seul login et mot de passe pour s'identifier sur n'importe quelle ressource.
    7) une smartcard pour accéder à la BU ou à la salle de sport.
    8) Pour les bouquins en Français le Groupe Sup de Co la Rochelle met à disposition de ses étudiants un accès à http://www.cyberlibris.com

    Donc à vous de juger...

  • Jérôme Kalfon
    Jérôme Kalfon     

    Nous ne pouvons proposer ce service que dans la mesure où les fournisseurs l'autorisent.
    D'une façon générale, pour les abonnements à des titres ou bases de données dont la clientèle est essentiellement voire exclusivement institutionnelle, l'accès distant ne pose pas de problème de concurrence, au contraire, plus un produit informationnel est utilisé, et cité, plus il devient nécessaire, voire incontournable. Il va de l'intérêt du fournisseur que, pour une communauté donnée, ce produit soit utilisé le plus aisément possible par la communauté pour lequel il est souscrit. L'accès distant est dans ce cas un plus.

    En revanche pour un produit 'grand public' ou pour lequel l'extension de l'accès à une communauté d'utilisateurs réduirait la clientèle (quotidien, magazine scientifique grand public, base biblio grand public type electre, etc.) il est probable que l'accès distant soit difficilement envisageable ou alors à un coût trop élevé.

  • Jérôme Kalfon
    Jérôme Kalfon     

    l'accès distant proposé par l'éditeur est largement répendu. c'est beaucoup moins vrai de solutions où cet accès est autorisé sur le principe mais où le fournisseur ne propose cdirectement ce service. Notre revue de l'état de l'art a montré que des solutions en partie similaires existaient à l'étranger pour l'accès distant. Mais l'articulation de l'accès distant et d'un environnement numérique de travail et pour un pannel de ressources très large est une solution innovante sur bien des aspects.

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire