En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

(Mise à jour) Une loi contre la course aux bas salaires sur Internet

L'interdiction des enchères inversées sur les salaires, proposée par la députée Nathalie Kosciusko-Morizet, a été votée avec la loi sur l'égalité des chances.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

31 opinions
  • visior
    visior     

    Je suis d'accord avec vous. Nous sommes ici pour débattre sur le dumping des salaires et non sur la forme que chacun souhaite donner à sa participation, pour autant que cette forme soit compréhensible, et Dieu merci, la vôtre l'est complètement. Point final sur ce sujet.
    Venons-en au fait maintenant;
    je trouve inadmissible que, pour remplir davantage les poches des actionnaires de divers empires / sociétés, d'aucuns se permettent de réduire le salaire des étages inférieurs. On trouve ainsi des postes d'ingénieurs à des conditions minables. J'ai vu des offres d'emploi om l'on demande à un ingénieur plusieurs années d'expérience, y compris en management, payées à peine plus qu'un poste de technicien. Il y a aussi un autre problème à prendre en compte, c'est la disproportion entre les offres faites en région parisienne et celle de la "province" à la fois si grande et insignifiante. Pas d'offres intéressantes, sauf dans les grandes villes, et l'on est donc forcé(e) de prendre ce qui est offert, à moins d'avoir la possibilité de bouger.
    les SSII en jouent. Il est donc nécessaire de poser des limites inférieures puisque comme toujours, c'est à cause de certains que tout le monde pâtit.

  • evsimple
    evsimple     

    Bonjour Erik!

    Je suis entièrement d'accord avec vos propos! Parfaite explication des faits vécus en ce moment et depuis des années d'ailleurs sur le problème entre un employeur et un employé et les problèmes liés aux travails effectués de chaque individu dans la société. Les charges à payer par l'état. Il m'est paraît logique qu'un employeur cherche un meilleur produit avec un minimum de charge à payer que ce soit pour les clients ou pour les salariés et également pour l'état. Leur logique et qui m'est paraît égale ils doivent tirer de profit pour que la société fonctionne (tourne) d'une manière légale. Donc, ils sont obligés d'imposer leur barême de salaire selon le travail ou le poste proposé. Meilleur solution pour cela, un employé doit être polyvalent et qui est capable de seconder ou remplacer un autre salarié absent. "Tout temps qui coulent dans la société est en charge de l'employeur. Donc les employés doivent prendre leur responsabilité". Et, l'employeur doivent tenir compte du coût de la vie et son augmentation où leur société soit implantée. S'ils veulent qu'un tel salarié reste dans leur société, ils doivent savoir les conditions de vie de la personne embauchée pour qu'elles doivent absolument correspondre au norme internationale!!!!!! . "Le respect de soi entraîne le respect des autres qui est le grand moteur du développement social, moral, économique et autres" et la belle image est un atout majeur pour un pays développé ou même pour un pays en voie de développement!

  • ApasMalocus
    ApasMalocus     

    +1 belze et butte !!!
    Effectivement je ne vois pas ce qu'il y a de gênant dans le CPE !!!
    On est tous la pour se vendre, ou est donc le mal quand il s'agit de se séparer d'un employé qui ne convient plus !!!
    Pourquoi le patron devrait-il continuer à payer une personne qui ne correspond absolument plus à ses besoin sachant qu'il se bat continuellement contre la concurrence qui elle peut se permettre des embauches/licenciements chaque jour !!!
    Prenez un peu exemple sur les USA ou plus près sur l'Angleterre ( mais pas trop quand même :D ), oui tu peux te faire virer un jour, mais te faire rembaucher le lendemain par le concurrent !!! et pourtant ils n'ont pas 50% de chomeurs dans la population active !!!! T'es viré, ben soit tu retrouves ailleurs ou tu te reconvertis !!!! J'me vois mal bosser dans la même boite et faire le même boulot toute ma vie, faut arrêter, c'est fini ce système!!! la France va mal, pourquoi ne pourrions nous pas "piquer" les bonnes idées aux pays qui nous entourrent ? !!! Certains voient là une régression du "droit" de l'employé, moi j'y vois une manière de fluidifier la marché du travail, ce qui est loin de me déplaire.
    Si tous les employeurs utilisaient ce système, nous aurions continuellement une offre bien plus importante de travail en France et beaucoup moins de glandeurs qui eux, seraient obligés de se bouger le train pour travailler ...
    Bon courage en tout cas à ceux qui compte faire le même boulot toute leur vie, il vont bien galèrer avec les temps qui s'annoncent ...
    Moi je quitte mon cdi, sans même avoir une vision de l'avenir et pourtant je n'ai pas peur ... pourquoi ? parce que je sais que quand on veux, on peut ...
    A bon entendeur ... bonne journée

  • Renee 35
    Renee 35     

    >> Merci de revenir au sujet du débat
    tout a fait d'accord j'evite toujours les forums de slashdot afin de ne
    pas avoir a jouer a cela, neanmoins la machine etant lancee ...
    ca sera donc mon dernier post dans le thread, j'espere tout de meme qu'il sera publie

    >> sur les 4 remarques
    - je ne vois pas bien le fond dans vos propres propos
    - j'ai ecris un deuxieme post sans doute plus argumente, l'avez vous lu? je remarque quand meme que plus
    les references se precisent plus les commentaires s'espacent
    - mes propos sont trollesque? ah et la paix dans le monde? ca sera toutefois mon dernier post



    >> parce que ce n'est pas parce que vous ne comprenez pas tout qu'il faut obligatoirement s'emballer,
    même si la forme vous déplait (votre prose "ponctuationless" me fatigue aussi, sans que j'en fasse
    pour autant le principal argument de ma réponse), contentez vous de juger le fond... tout au moins
    ce qui pourrait vous paraitre pertinent ou non. De plus, vous ne paraissez pas, à première lecture,
    particulièrement habilité(e) à dénigrer ladite prose

    le meilleur, du grand slashdot
    - francais en plus genre guerre psychologique a la syndicat etudiant
    - a la asterix mais au final un scenario bancal, on connait

    par ailleurs n'ayant pas vu qu'on etait sur meetic, je n'ai sans doute pas accorde assez d'intention a
    ce speed dating. Je suis naaavrée comme vous pouvez l'imaginer qu'un parfait inconnu soit fatigue par ma prose



    >> quand a la pensee unique et l' expression libre
    ouarf et ouah ouah ouah


    >> quant a la courtoisie
    - bien evidemment, mais ne confondons pas la vivacite et le consensus mou.
    apres x annees de chirac made in UMP du rab d'attentisme et d'immobilisme non merci
    - si vous voulez avoir des avis courtois chers amis vous pourrez referrer au thread des gens
    travailleurs et motives par des sujets concrets type SBA
    - et hop voila un smiley pour la bonne humeur :)


    je pris neanmoins de m'excuser a tous ceux qui se sont sentis offusques mal a propos


    bonne journee de travail
    - a tout ceux que cela concerne ou a qui cela evoque encore quelquechose

  • belze et butte
    belze et butte     

    Ce que tu dis est vrai, mais tu ne prend en comptes que la vision du patron.

    Ton patron peut te lourder quand il le veut pendant 2 ans, sans motif, c'est vrai, mais toi, tu peux aussi partir quand tu veux pendant ces deux ans.
    Comme il est dit plus haut, vaut mieux un CPE qu'être au chômage. Et, tout comme tu le ferais pendant ton CDD, rien ne t'empêche de continuer à chercher du boulot. A la différence que tu peux changer beaucoup plus facilement de boulot que quand tu es en CDD (pour quitter un CDD il faut soit l'accord de ton patron, soit que tu aies trouvé un poste en CDI).
    Alors c'est sur que si seule la sécurité de l'emploi compte, c'est mal parti. Mais si tu abordes un CPE/CNE, non pas en victime à la merci de son patron mais en acteur principal qui garde le contrôle, tu as tout à gagner au contraire. Et d'autant plus si ton patron souhait vraiment te garder !

  • f.teissier
    f.teissier     

    [color=#ff1800]Merci de revenir au sujet du débat[/color]

  • Raspoutinn
    Raspoutinn     

    Quand je pense que ce prof de philo en manque d'auditoire est très sûrement le premier à payer son plombier ou la nourrice de sa fille au noir pour économiser de l'argent sur le dos du système social collectif.
    En suite il ira chez Aldi pour acheter moins cher en fermant les yeux sur la caissière en heures sup non payées qu'il a en face de lui...
    Pas besoin d'enchères inversées, çe type me déprime déjà, avant de me révulser.

    Typiquement le genre à crier sur tous les toits qu'il faut anéantir le travail qui serait l'exploitation de l'homme par l'homme, pour ensuite nous expliquer que finalement le travail c'est pas pareil, faut être humain, pas ultra-libéral et que c'est important pour l'Homme.

    L'époque n'est plus au travail qu'on hérite de son père où à celui où l'on se marrie avec sa boîte.
    L'humanité a évolué depuis ce moment, même si dans l'éducation nationale, on ne s'en apercevra que par hasard dans au moins 400 ans.

    Le travail, c'est un prestation de service d'un individu vers une entreprise. Comme dans toute négociation, il y accord si un compromis est trouvé sur les critères importants pour chacun, et le salaire est très loin d'être le seul.

    Les profs de philos devraient le savoir puisqu'ils sont tous payés pareil et pourtant ils se précipitent tous vers les lycées pénars et délaissent les lycées de banlieue où on a besoin le plus de profs.

  • pedr0 22
    pedr0 22     

    :??: Le but d'une entreprise n'est aps de faire du social mais de gagner de l'argent pour cela il faut depenser le moins possible...
    le salaire minimum est limité je ne vois donc pas en quoi c'ets genant puisque cela respecte les "acquis"(lol) sociaux!!!

  • Zorglob
    Zorglob     

    ... parce que ce n'est pas parce que vous ne comprenez pas tout qu'il faut obligatoirement s'emballer, même si la forme vous déplait (votre prose "ponctuationless" me fatigue aussi, sans que j'en fasse pour autant le principal argument de ma réponse), contentez vous de juger le fond... tout au moins ce qui pourrait vous paraitre pertinent ou non. De plus, vous ne paraissez pas, à première lecture, particulièrement habilité(e) à dénigrer ladite prose.

    Après, la forme d'expression :sarcastic: ... Rappelez vous que nous sommes sur un forum où personne n'est tenu de se conformer à un modèle d'expression unique.

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    de la même façon, on peut considérer que travailler pour moins que le SMIC serait un travail "à perte" d'un point de vue social/économique pour le salarié (et déjà avec plus que le SMIC on a assez souvent des difficultés à joindre les 2 bouts).

Lire la suite des opinions (31)

Votre réponse
Postez un commentaire