En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

(Mise à jour) Météo-France revient partiellement au gratuit

Face aux prostestations des internautes, Météo-France fait marche arrière. Les prévisions météorologiques à trois jours seront de nouveau gratuites dès cet automne.

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

73 opinions
  • fabulousfrenchy
    fabulousfrenchy     

    Et on dit que c'est du service public. Faire payer les particuliers pour savoir s'il fera beau ce week-end, chapeau ! c'est vraiment trop éthique.

  • legouezg
    legouezg     

    sur mon ordinateur la météo n'est pas a jour fournisseur neuf aol comment faire
    merci a l'avance
    [color=#ce0000][g] "Pas de [url=http://forum.telecharger.01net.com/telecharger/a_propos_de_telechargercom/fonctionnement_du_forum/reglement_du_forum__pas_de_questions_techniques_ici__-383468/messages-1.html]mail[/url] sur le forum."[/g][/color]
    [g][color=#ce0000]Pour les questions techniques, merci de poster un sujet dans la catégorie [url=http://forum.telecharger.01net.com/telecharger/windows__logiciels/sujets-1.html]Windows & logiciels.[/url][/color][/g]

  • Yo_
    Yo_     

    Et les satellites? Croyez-vous que meteo-consult ait donné des sous à Ariane5 ou l'agence spatiale pour construire et envoyer tous les satellites?
    non
    Météo-France l'a fait. alors c'est facile aux autres de piques les infos sans avoir aucun frais et de tout revendre mieux présentés pour juste se faire un max de pognon.

  • Alex_
    Alex_     

    D'où crois-tu que météo-consult sorte ces données???
    Je connais un mec qui y bosse, les mecs sont loin d'être des stars de la prévi. Et les données de base (voir élaborées parfois) sont issues de... Météo-France!!!

  • Cécé_
    Cécé_     

    Météo-France est public parce qu'elle a une mission de service public (sécurité des biens et des personnes, par exemple, qui lui valent de travailler jour et nuit 24h/24 dans certains centres; mission pour le ministère de la défense comme autre exemple) dans le privé, ils pensent qu'à se faire des tunes et ces activités non rentables, ils s'en moquent éperdument!!!!
    De plus, qui a payé pour envoyer des satellites extrêmement cher dans l'espace pour étudier notre planète? Pas le privé, plutôt Météo-France!!

  • David_
    David_     

    Quand ton horoscope te dit une connerie (en gros tous les jours) tu écris au journal???

  • Cécé_
    Cécé_     

    Quand tu envoies une lettre, tu mets un timbre, ça parait normal, et bien là c'est pareil, il y a des coûts que l'Etat ne peut prendre à sa charge et il faut bien les financer!

  • Antimatiere
    Antimatiere     

    Une enquête sur l'éventuelle allocation d'un minimum de revenus aux étudiants aboutissaient au résultats suivants: une majorité de gens étaient favorables tandis qu'une majorité étaient aussi contre une imposition supplémentaire... Toute notre société est à cette image: toujours plus de services mais toujours moins de moyens. Il y a des choix à faire et l'orientation actuelle est au désengagement de l'état... On demande aux administrations d'être "rentables" (ce qui est contraire à leur nature - nous devrions parler d'améliorer le rapport coût/efficacité qui lui est parfaitement compatible avec la notion de service public).
    A côté, les fausses idées (vestiges de ce qu'a pu être la fonction publique ou généralisation de "privilèges" spécifiques à un simple corps de fonctionnaires) achèvent de miner l'atmosphère.
    A titre d'exemple, la météo est largement financés par les compagnies aériennes à qui elle fournit des services. En parle-t-on dans les médias ou dans le public ? Non, bien sur, il est plus confortable de s'imaginer qu'ils sont totalement dépendant de nos impôts. :D. Dans le cadre du Ciel Unique européen, il n'est pas impossible qu'un jour, la météo soit totalement privatisée et si la commission européenne pense à ça, c'est bien que cette branche peut déjà vivre sans nos impôts. Bref, dans quelques années, nous paierons certainement la météo mais pas par l'impôt. En outre, les impôts ne baisseront pas forcément puisqu'il faudra bien payer les dettes accumulées par l'Etat au cours des dernières décennies.

  • Antimatiere
    Antimatiere     

    Sur le fond, nous sommes d'accord mais il y a un gros problème dans notre pays: le manque de transparence, les idées reçues et l'absence de choix.
    1/ Le manque de transparence: Il est quasiment impossible de connaître des vrais chiffres sur des problèmes concernant la chose publique et nous nous retrouvons toujours au final dans une bataille privé contre public, libéraux contre socialistes, etc. Un exemple ?
    - La collecte de la redevance coûte-t-elle autant qu'elle rapporte ? Il est impossible d'avoir une réponse chiffrée qui fasse l'unanimité et qui puisse servir de base de décision.
    2/ Les idées reçues: avantages des fonctionnaires, le financement par l'impôt, etc... Des exemples ?
    - Il existe des administrations qui s'autofinancent (je vous laisse chercher la/les perle(s) rare,(s) :))
    - Depuis longtemps des services publics se vendent à des entreprises (ces entreprises paient des impôts, elles aussi) donc rien de bien neuf sauf qu'il y a une volonté de faire payer le service directement à ceux qui l'utilisent (donc à tous les utilisateurs).
    - Les supposés "logements de fonction" des fonctionnaires. Ils existent réellement mais deviennent des pièces rares, l'Etat procédant de plus en plus comme le privé en faisant payer un loyer...
    3/ L'absence de choix: la plupart du temps, il n'y a pas de choix de société fait par ceux qui nous dirigent. Difficile de les en blâmer compte tenu qu'ils ne sont que le reflets de nos paradoxes.

  • pmp
    pmp     

    Au départ, mon message était une boutade, à prendre à un degré
    supérieur...
    Toutefois, je voudrais préciser qu'il me semble que je participe déjà
    au financement de 'météo france'.. à travers mes impôts (oui, je suis
    de ceux qui en paient)
    Quant à la définition du terme 'prévision', je la connais. Je sais aussi
    que certains services de prévisions font payer leurs prestations,
    mais ils ne sont pas financés par les deniers publics - je pense aux
    voyantes et autres astrologues - j'ajouterai, en souriant bien sûr,
    qu'ils sont plus souvent dans la vérité que météo france... Je ne fais
    pas usage de leurs services et dans la mesure où je ne les finance
    pas cela n'a aucune importance...

    Car c'est cela qui est choquant : devoir payer un abonnement pour
    avoir accès à un service que l'on engraisse largement sans avoir le
    choix. Je veux bien payer de mon plein gré les services météo, mais
    alors, dans ces conditions, je revendique le droit à refuser le service
    pour ne rien payer. En clair : météo france fait du commerce, elle
    vend ses services, l'impôt ne finance plus !

Lire la suite des opinions (73)

Votre réponse
Postez un commentaire