En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Matthieu Guinard (Lycos France) : ' Il n'y a pas de dumping social '

Matthieu Guinard (Lycos France) : ' Il n'y a pas de dumping social '
 

Après la nouvelle de la délocalisation de Lycos France en Arménie, son directeur général corrige certaines informations diffusées depuis. Notamment sur les salaires, qui ne seront pas revus à la baisse selon lui.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • pasoui
    pasoui     

    C'est vrai qu'il s'agit d'une véritable provocation, notamment de la part d'entreprises (FAI) qui agissent dans un secteur très rétrograde sur le plan de la gestion d'entreprise.
    Ce type d'info. doit lancer le débat sur le renforcement de la réglementation du travail en France. Je pense que ces comportements doivent être sanctionnés par la loi. Mais demandons d'abord à ces entreprises de rembourser toutes les aides et allègement de charges sociales dont elles ont bénéficié depuis des années sous prétexte de "création d'emplois".

  • Chamaeleon
    Chamaeleon     

    J'invite donc également les Arméniens à utiliser un navigateur performant et à boycotter aussi Lycos (c'est vrai qu'on oblige pas non plus les Russes à rouler en LADA).

    Je me demande malgré tout ce que l'Arménie peut bien avoir de si attrayant puisqu'il ne s'agit surtout pas d'obtenir pour moins cher ce qu'on pourrait produire en France, en respectant les régles sociales, payer ses impôts et autres broutilles censées contribuer au développement du pays.

    Amis Arméniens, ne vous faites pas de soucis, le jour où vos salaires seront équivalents aux salaires Français (ce que je vous souhaite au plus tôt), Lycos ira voir ailleurs: ces gens-là n'ont pas pour objectif de faire progresser l'Arménie.

  • Yves_
    Yves_     

    Et pourquoi pas délocaliser en Sibérie ? Le climat y est très bon !

  • WiZ_
    WiZ_     

    Oui, c'est vrai ça, le DG n'a qu'à dire à la famille qui dirige Bertelsmann : "ba non alors, je suis contre". Réponse : "viré". On peut quand même supposer qu'il n'a pas fait ça de gaité de coeur. Quant à la baffe, c'est une super bonne idée. La violence, ça résout tout.

  • tictac_
    tictac_     

    Les décisions de délocalisation viennent du siège de Bertelsmann, ptit bouchon, et non pas de la direction française. Donc en cas de boycott, il faut également prévoir d'ennuyer France Loisir, etc. Quant aux propositions de reclassement en Arménie, elles sont obligatoires d'après la loi. Et d'après ce que je sais, ce ne sont pas les seules propositions de reclassement qui ont été faites. Quant à ta remarque sur les arméniens et leur utilisation d'Internet, c'est méprisant, limite xénophobe.

  • marcousis_
    marcousis_     

    en vla une idée qu'elle est bonne...faisons egalement des chomeurs armeniens ...en plus des chomeurs francais ... une idee pour le futur ...les assedics pourront delocaliser les chomeurs en armenie !

  • Chamaeleon
    Chamaeleon     

    Une entreprise peut être rentable que si elle propose des produits innovants. Délocaliser n'est qu'une vision à la petite semaine de dirigeants incapables (question: GUIMARD s'installe-t-il en Arménie avec sa famille et pourquoi pas avec un salaire d'Arménien?).
    Laissons les arméniens se servir de Lycos et utilisons des portails d'accès performants. Lycos a déjà disparu de mes bookmarks.

  • BOB_
    BOB_     

    c'est en evitant de se servir de ces sites ou de ces mùoteurs que nous leur ferons comprenfre les lois Françaises et le respect des travailleurs

  • philippe_
    philippe_     

    C'est vraiment pitoyable. Ce type d'annonce aurait pu faire un bon poisson d'avril. Le pire, c'est le pédégé de Lycos France assume complètement le fait de "délocaliser Lycos France en Arménie".

    Je veux bien qu'il existe des "réalités" économiques. Néanmoins, en l'occurrence, celle-ci me paraît tellement peu cartésienne, qu'à moins d'être un sujet ou un affidé à la religion "libérale" (on y croit ou on y croit pas), je pense que ce monsieur mériterait une bonne baffe.

  • pascal_
    pascal_     

    Est ce que les migrants de Lycos pourront aussi avoir un petit jardin pour cultiver des légumes ?

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire