En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Licenciée pour faute grave à cause de son blog
 

La réceptionniste d'un hôtel de Reims a été congédiée après avoir publié des chroniques relatant des anecdotes de sa vie professionnelle.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • dqr33
    dqr33     

    Il n'a jamais été interdit de le faire, mais il faut alors être attentif à ne pas "diffamer" ou "injurier", là, ça peut être répréhensible, Internet ou pas, d'ailleurs.

  • Lonepsi
    Lonepsi     

    Je me demande bien pourquoi un citoyen ne pourrait pas donner publiquement son opinion sur une entreprise quelconque ou celle qui l'emploie ou n'importe quelle personne.
    Ce qui compte est de savoir est si ce sont uniquement des opinions ou si cela se rapporte à des faits.
    Seuls des faits rapportés inexacts devraient être répréhensibles.
    D'autre part, il devrait y avoir réciprocité: si une personne est nommée dans un texte, l'auteur devrait s'identifier aussi.
    Enfin toute personne concernée devrait pouvoir facilement obtenir le retrait du texte incriminé.

  • dqr33
    dqr33     

    Il peut y avoir un droit de réserve, ou encore devoir de réserve, pour n'importe quel métier, mais cela doit être inscrit dans le contrat de travail ou le règlement intérieur de la société...

    Ce n'est pas réservé uniquement aux fonctionnaires.

    Du moins, il me semble.

    Ceci dit, je ne vois pas trop ce que vient faire "le Nain" dans l'affaire...

  • display
    display     

    Je trouve que c'est honteux et que cela montre bien le niveau de décadence de notre société malade.Depuis quand y a t-il un droit de réserve pour les employés des hôtels?Virons le nain!

  • UnHackerLibre
    UnHackerLibre     

    Porte plainte !

  • Legleg
    Legleg     

    Commentaire écrit après la mise à pied...

  • dqr33
    dqr33     

    serait que tout le monde comprenne que sur Internet toute conversation d'ordre privé, tout site, tout blog, etc, sont en fait publics.

    La confidentialité sur Internet n'existe pas, et tout ce que l'on y dit peut être retourner à charge un jour ou l'autre.

    Bref, le net n'est plus libre et il est quasiment impossible de revenir en arrière, à la naissance du net.

    On peut se pencher sur la liberté du transport de l'information, mais le contenu ne sera jamais entièrement libre...

  • Nacyl
    Nacyl     

    Au lieu de diriger son hôtel, ce "patron" devrait être promu petit chef chez Truffe corp.

    Invoquer la faute grave pour ça c'est se moquer de la définition du mot "grave".
    Et pour le béni ouioui qui a cafté, il est envisageable de porter plainte pour dénonciation (à moins que nous soyons revenus sous le règne de Vichy et, parfois, on peut se poser la question.) ?

    Légiférer sur tout, tout criminaliser et insuffler suffisamment de craintes pour "punir les coupables" au non du droit...
    Belle société que la nôtre.
    Pendant ce temps, les gouvernements Européens mettent en place des plans de rigueur pour leurs citoyens quand les coupable restent bien au chaud à spéculer...
    A quand un retour la probité ?
    A quand un remède efficace à la crise qui consisterait, par exemple, à rendre aux places financières leur rôle premier qui est de financer l'économie (au lieu de la plomber en spéculant) et à ceux qui travaillent leur considération au lieu d'institutionnaliser des politiques de gestion de l'humain dignes de régimes totalitaires ?
    Et si on commençait à mettre un peu de démocratie dans la entreprises, ça pourrait faire du bien, non ?
    Au lieu de cela nous avons le droit à des "dirigeants" prêts à se servir des prétextes les plus limites pour se débarrasser de gens "gênants".
    Que l'Internet serve "aussi" à ça est tout simplement consternant.
    Maintenant, il reste à espérer que la justice saura prendre conscience de ce nouveau mal qui menace la société : le prétexte du n'importe quoi sur Internet...

  • dmdo72
    dmdo72     

    Pour ceux qui ne connaissent pas cette histoire, il faut savoir que l'employeur se base sur un commentaire (un seul) publié lors d'une des nombreuses chroniques de Jess. Commentaire posté par un internaute qui s'est spécialement inscrit pour cela et n'a jamais posté par la suite. Commentaire qui indique qu'il a repéré l'hotel en question....
    Autrement dit une dénonciation anonyme un peu étrange.....

  • liberte_cherie
    liberte_cherie     

    Tu ne le savais pas ?
    Que ce soit sous la gauche ou la droite, notre pays devient China-friendly.

    La gauche a fait la loi Tasca alors que la droite était contre (en 2001).
    La droite a empiré avec Hadopi alors que la gauche se disait contre.

    Le reste n'est que dans la continuité de la honte.

    Le net doit rester libre, sans limitation. Ce n'est qu'un outil.


    Si on condamne les développeurs de logiciels Internet pour faciliter la pédophilie, il faut aussi condamner RENAULT pour faciliter le meurtre par accident de voiture.

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire