En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'hébergeur coopératif Ouvaton propose à ses utilisateurs de devenir revendeurs

L'hébergeur coopératif Ouvaton propose à ses utilisateurs de devenir revendeurs
 

Il incitera, dès l'été prochain, ses 4 000 sociétaires à concevoir et revendre eux-mêmes des packs d'hébergement de sites Web.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Alexis Braud
    Alexis Braud     

    "Monsieur Braud" est ici, pas de souci.

    Il arrive même qu'Ouvaton ait des soucis avec quelquesuns de ses utilisateurs. Nous essayons d'éviter parce que ce n'est pas l'objectif quand on partage une entreprise et des services, mais que voulez-vous...

    Le cas de David D est particulier. Un sociétaire qui qute la coopérative voit ses parts sociales remboursées, généralement en fin de l'exercice comptable qui suit le départ. Le chèque de remboursement est bien parti, mais comme le sociétaire a changé d'adresse, il n'est pas arrivé. Nous attendons son retour et le ferons suivre à la nouvelle adresse évidemment.

    De là à venir nous menacer par e-mail comme l'a fait monsieur D de poursuivre les messages désobligeants tels que celui-posté ici... chacun jugera.

  • Libouniche
    Libouniche     

    Salut DT ;) je vois que nous avons les même lectures ;)

    Pareil pour moi, Ouvaton c'est pas terrible, j'ai laissé tomber.

    Et puis désolé pour ton remboursement mais je ne connais pas Mr Braud donc je ne peux pas intervenir.

  • enpassant
    enpassant     

    Je suis personnellement un des premiers sociétaires d'Ouvaton. J'ai tout de suite été séduit par cette initiative... puis très déçu. J'ai dépensé une somme importante pour "acheter" des parts de la coopérative afin d'aider à financer les premières dépenses. J'ai même proposé que l'entreprise dont je dirige le service informatique investisse 50.000 francs (hou, ça fait longtemps) pour mettre en place anti-virus, anti-spam et autres choses basiques du genre. Et là, surprise, on m'a répondu en gros que les sales capitalistes on n'en veut pas. Heu... je proposais de donner tout de suite la moitié de la somme nécessaire au démarrage sans contre-partie...
    J'ai vite compris que j'avais fait fausse route.

    De plus Ouvaton n'a pas du tout mis en pratique ses promesses. Cette initiative avait pour but premier de lutter contre les problèmes juridiques liés à l'hébergement web, tels que ceux causés par Estelle Haliday (la fille qui s'est fait photographier nue à 16 ans et qui ensuite attaque un site internet car ça gène sa nouvelle carrière de fille bien comme il faut).
    Et même l'hébergement, basique, est lui aussi problématique (serveurs lents, indisponibilité chronique). Ca la fiche mal pour proposer d'héberger encore plus de sites. Bref, j'ai été déçu. Mais alors TRES déçu.

    Cerise sur le gâteau, comme je quitte cette coopérative on est cencé me rembourser mes parts.
    Eh bien non. Le fameux Alexis BRAUD promet juré-craché que ça va se faire... depuis presque deux ans. La dernière excuse est que j'ai déménagé (ben oui, depuis 5 ans j'ai changé de domicile) et qu'il n'a pas pensé à me prévenir qu'il allait me rembourser.

    Résumé : une bonne idée sur le fond, mais le résultat est médiocre. A fuir.

Votre réponse
Postez un commentaire