En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Levée de boucliers contre les machines à voter

Levée de boucliers contre les machines à voter
 

Huit des douze candidats à l'élection présidentielle s'opposent à l'utilisation du vote électronique. Et une pétition en ligne a déjà recueilli plus de 58 000 signatures.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

26 opinions
  • Casse-tête83
    Casse-tête83     

    Si la machine à voter est dans ma commune, je ne vote pas! aucune confiance, la machine ne remplacera jamais complètement l'homme

  • makhno56
    makhno56     

    Je suis électeur dans une ville qui a fait le choix de nous faire voter, et ceci sans nous consulter, par l'intermédiaire d'une machine électronique.

    Je sais que tout le monde n'a pas expérimenté ce moyen, mais je suis inquiet dans la mise en marché de ce type de vote.

    En effet, bien que partisan de techniques dites "modernes", je trouve cette pratique particulièrement risquée face au capacité de fraudes que présente cette technique de vote. Que l'on s'y trompe pas, mes réserves n'ont pas pour origine des problèmes techniques ou technologiques, il s'agit plus prosaïquement et plus gravement d'un problème de démocratie, c'est à dire de l'absence de contrôle immédiat et factuel de chacun d'entre vous sur le déroulement des opérations (vote et dépouillement) qui vont être déterminant sur notre avenir et sur notre propre vie, notamment au plus haut niveau, c'est à dire sur ce qui sera censée être créateur de sources de droit.

    La seule chose que j'ai faite dimanche, c'est que j'ai appuyé sur un bouton, par contre, c'est la machine qui a voté à ma place dans l'opacité et l'ésotérisme d'un langage illisible et invérifiable pour une citoyen normal.

    J'ai voté sur un ordinateur, je n'ai pas vu comme à l'habitude mon enveloppe se glisser dans l'urne transparente et je ne sais pas si mon choix a été réellement comptabilisé. Au moment du dépouillement j'étais incapable de vérifier le travail de comptabilisation et personne dans le bureau ne pouvait le faire, sinon que de réaliser des opérations de procédures. Je n'ai pas non plus reconnu l'intimité de l'isoloir et sa valeur d'ultime réflexion, la pression de la file des électeurs stressait plutôt alors que l'isoloir apaise.

    Je suis sorti du bureau de vote plutôt perplexe et un peu meurtri comme si j'avais été amputé d'un droit fondamental. Je me suis donc demandé : Pourquoi ?

    Je suis particulièrement inquiet de l'inconscience, ou de la naïveté de ceux qui décident cette mise en oeuvre ; du manque de concertation de la part de ceux qui se permettent d'échanger une urne transparente contre une boite noire opaque.

    Une capacité de fraude pourrait peser sur le résultat des élections nationales d'importances, ce jour là il sera trop tard, à consulter : http://pasdelien.merci

    J'ai fait cependant quelques recherches notamment sur le site du Conseil Constitutionnel pour apprendre que l'utilisation de ces machines répondrait à un triple but :

    - Un objectif économique et matériel : réduire les coût d'organisation des élections et accélérer le dépouillement des résultats le soir du scrutin.
    - Un objectif environnemental : supprimer les bulletins en papier.
    - Un objectif citoyen : permettre un accès plus aisé aux opérations de vote pour les personnes handicapées.

    En clair, on sacrifie la démocratie sur l'autel de l'argent et du confort (coût, papier, accès) sans demander l'avis des citoyens, alors qu'il y a évidemment bien d'autres moyens pour faire face à ces difficultés (mobilisation citoyenne, papier recyclable, service civique, aménagement des urnes et des isoloirs).

    Nos édiles connaissent-il les dirigeants de la firme Néerlandaise NEDAP (une de celle qui fabrique ces machines) Ont-ils satisfait aux tests, enquêtes et interrogatoires qui habilitent au "secret défense" (le cas des entreprises privées qui travaillent dans des zones sensibles, DCN, armement...) Ces gens sont censés produire des matériels et logiciels qui seront à la source des choix dans la gestion de notre pays ??? On aurait affaire à une ligue mafieuse, un mouvement sectaire ou une puissance étrangère, ce serait pareil ?

    On s'étonne de voir le Conseil Constitutionnel admettre le vote numérique pour des choix au plus haut niveau alors que la preuve numérique n'est pas admise à l'autre bout de la chaîne dans un tribunal.

    En fait, lorsque l'on creuse un peu, au plus près du terrain, nous rencontrons des municipalités qui auraient des difficultés d'organisation du scrutin (trouver des scrutateurs, trouver des volontaires pour le dépouillement etc?), des directeurs des services trop contents d'éviter la mise en place d'heures supplémentaire pour les agents territoriaux. Toutes ces petites choses qui font que les politiques se font harceler par les opérateurs au quotidien et finissent par lâcher l'essentiel (La démocratie) au profit de l'accessoire (le confort). Il faut mettre un frein à cette dérive, car il y des solutions (créer la journée citoyenne, des Travaux d'utilité publique etc?).

    Si nous n'y prenons pas garde, l'urne transparente et le dépouillement public seraient remplacés par un ordinateur dont le résultat est invérifiable et dont on ne peut rien savoir pour cause de secret industriel. Notre vote virtuel se transformera en risque réel.

    Article 2 de la constitution :

    « Son principe : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peu

  • moatwo
    moatwo     

    il y a aussi un critère qui a été oublié : ce mode de vote est fâcheusement lent !! il entraine des queues d'attente comme devant un distributeur de carte bleue l'été dans des zones touristiques !!...

    je crains également que la sécurité ne soit pas totale : quand on voit comment le piratage se porte bien sur internet , on doute sérieusement ...

    quand a être "moderne" ou pas c'est sans importance : une technique doit être jugée en fonction de son efficacité et non de sa modernité qui en soit n'a aucune signification .

    ras le bol des diktats destinés à faire passer pour ringard ceux qui ne sautent pas à pieds joints sur tout ce qui est nouveau ! un peu de reflexion ne fait pas de mal...

  • slutlover
    slutlover     

    Oui curieusement Villiers aussi ! étonnant non ?

  • Fabienne ² Alizée
    Fabienne ² Alizée     

    :sarcastic:


    il se poses que simplement la France ne sait pas avancer.

    Pourquoi on ne votes pas par Internet aux elections Presidentielles en 2007 ????????

    Regardez.....c'est vrai...il faut un gouvernement qui mettes plus de moyens pour le develloppement d' Interenet en France...donc des emplois, du e-commerce.......


    du travail à domicile..

    etc ....



    du vote !!!! la democratie ne doit pas etre oubliée, non plus. :hello:

  • paul922b
    paul922b     

    > Les machines à voter sont un progrès dans le processus électoral. Les arguments des opposants illustrent la peur du changement même si certains arguments sont fondés.

    Non ne parlons pas de çà ici.
    C'est n'est pas un progrés c'est une regression technologiqueaux.
    car ces machines sont archaiques par rapport au ordinateurs actuels.
    sans aucun controle et elles sont opaques.

    Qui voudrait retirer de l'argent dans des distributeurs ou acheter sur Internet sans controle de nos jours?

    Ces machines aussi merdiques sont de de l'archaisme à l'état pur.

  • paul922b
    paul922b     

    >Moi je praposerais de voter aussi par internet. Avec l'adresse I P, il n'y aurait pas de possibilité de fraudes ou d'erreurs.

    ???????
    Est tu un expert ???
    Pour les non dégroupés l'adresse IP change à chaque connection de la machine à Internet. On peut voter 100 fois dans la journée.

    les cookies c'est pas mieux, tu les effaces et tu revote.

    Moi je l'ai fait pour des votes sur Internet dans des sondages de journaux.
    j'ai voté 100 fois.
    je suis malhonnéte, hein !!!!! Suis je le seul ????

  • yoyo75013
    yoyo75013     

    Quand vous payez vos impôts par Internet, vous n'êtes pas anonyme mais devez être authentifié, alors que quand vous votez votre vote lui ne doit pas être identifiable car à bulletin secret, c'est complètement différent. De plus comment garantir que la personne qui vote c'est bien vous physiquement (pas de contrainte) alors que quand vous passez dans l'isoloir vous êtes bien seul.

    Le vote electronique avec ces machines à voter pose un 2ème problème celui de la confidentialité du vote. En effet, il suffit que des assesseurs peu scrupuleux notent l'heure exacte quand vous passez devant la machine et ensuite récupèrent le fichier de log de ces machines. en comparant on peut savoir qui à voter pour qui.

    Enfin,il faut rappeler que ces machines ont un coût de plus de 8000 euros / machine sans oublier les contrats de maintenance et évolutions, dépannages etc... Si encore la Société était française ça ferait de l'emploi mais elle est américaine. Au lieu de faire travailler des imprimeurs français on fait travailler des américains. Et puis pour l'écologie, que vaut il mieux fabriquer des machines non biodégradables et peu recyclables ou utiliser quelques bouts de papier qu'on pourra recycler facilement ?

  • avoter
    avoter     

    [quote]Les machines a voter, sont un bond vers l'avant, puisque il est parler sans arrets de moderniser?[/quote]

    Comme écrit plus haut, ne pas confondre moderniser le processus et l'outils. Quand j'ecris une lettre avec un stylo neuf qui clignote, ca ne rend pas ma lettre plus moderne.

    [quote]Moi je praposerais de voter aussi par internet. Avec l'adresse I P, il n'y aurait pas de possibilité de fraudes ou d'erreurs.[/quote]

    Super, sauf qu'on a plus le moyen de garantir que la personne qui vote ne l'a pas fait sous contrainte, de manière anonyme etc... L'isoloir a une raison d'exister.
    Et pour ce qui est de l'IP infalsifiable c'est tellement évidant que ce n'est pas le cas...

  • jacck35
    jacck35     

    Les machines a voter, sont un bond vers l'avant, puisque il est parler sans arrets de moderniser?

    Moi je praposerais de voter aussi par internet. Avec l'adresse I P, il n'y aurait pas de possibilité de fraudes ou d'erreurs.

    Comme pour les impots ça marche bien et méme trés bien, du moins c'est mon idée!

    ça reviendrais aussi moins cher, et ça éconnomiserait du carburant, aussi ?

    Pour les personnes agée ça serait aussi bien venu, c'est mon cas.

    Bien sûr aussi, il n'y aurait pas le plaisir, de discuter avec les amis et devant un verre de Volvic. :youpi: :super:

Lire la suite des opinions (26)

Votre réponse
Postez un commentaire