En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les sites des partis politiques ne sont pas protégés

Les sites des partis politiques ne sont pas protégés
 

' Le Canard enchaîné ' de ce mercredi 13 décembre révèle une série de failles sur les sites du Parti socialiste et de l'UMP.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • dufondelacaverne
    dufondelacaverne     

    Rien : elle n'a aucun moyen de boucler son budget puisque l'Etat, dans sa magnificence de "rapia", vient de lui allouer 300.000€ pour boucler son budget qui est 100 fois inférieur à celui de son homologue allemande !

  • Mars1
    Mars1     

    La loi Informatique & Libertés impose aux responsables de traitements une obligation de sécurité, dont la violation est pénalement sanctionnée (jusqu'à 5 ans de prison et 300 000 euros d'amende) : « Il appartient au responsable du traitement de prendre toutes précautions utiles, au regard de la nature des données et des risques présentés par le traitement, pour préserver la sécurité des données et, notamment, empêcher qu'elles soient déformées, endommagées, ou que des tiers non autorisés y aient accès ».

    Les partis politiques seraient-ils exonérés de cette obligation ?
    Pourtant les données semblent ici particulièrement "sensibles "(opinion politique)...

    Que va faire la CNIL ?

    Juillet 2005 ; "Pendant trois ans, les données privées de milliers de clients d'Euro D*** ont été accessibles, via un simple navigateur, depuis le site de D**** Paris. Une faille de sécurité confirmée et corrigée récemment par la société". Suites données ?

    Août 2006 ; "Des données personnelles en libre accès sur le site de la R***
    Un internaute a pu consulter des données concernant plus de 1000 utilisateurs du passe N***. Le site est fermé pour le moment." Suites données ?

Votre réponse
Postez un commentaire