En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les sites de paroles de chansons réduits au silence

Le syndicat des éditeurs de musique leur demande de mettre fin à leur activité, pour violation de la propriété intellectuelle.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

277 opinions
  • Minoh
    Minoh     

    Ce qui est clair,cé q ce n'est pas pour la musique, ni parce que les noms des auteurs ne sont pas cités!mais bien pour limiter,proscrire encore les éventuelles possibilités de connaitre,chanter et réfléchir sur ces"ziziques" qui nous reviennent ou qui nous trottent dans la tête.Mais est-ce étonnant de la part de ces "messieurs qui nous gouvernent"?

  • Minoh
    Minoh     

    face à plus fort,pour le moment, il faut être plus malin.La vieille loi de l'évolution ne ment pas! Il faut aussi dire Non,mél aux différents intéressés,signatures de mobilisations ...

  • Kanar Déchainé
    Kanar Déchainé     

    Le syndicat des éditeurs de musique leur demande de mettre fin à leur activité, pour violation de la propriété intellectuelle.

    Ils ne manque pas d'air ... les 3/4 des artistes actuels ne savent même pas écrire ....

  • Kanar Déchainé
    Kanar Déchainé     

    Voila enfin qui l'est bon l'ananlyse ! Enfin qq qui envisage à juste titre l'agonie des majors et des associés ... (voir définition du mot parasite au Larousse) ! Il est clair que l'histoire de Sony BMG et autres est à son terme et personne ne le regrettera. Alors pensez un peu que tout comme la charogne qui se putréfie dans la savane, elle marque de son odeur détestable l'endroit où elle se trouve le plus longtemps possible.
    Dans 4 ou 5 ans il y aura 2 ou 3 milliards d'internautes. C'est autre chaose que les ridicules carnets d'adresses des majors et quand un artiste se fera distribué via ce média à raison de 2 ou 3 centimes d'euros la copie, le deal sera fait en 3 semaines ... vidé envoyé pesé et emballé ... Voila l'avenir logique des choses. En attendant ... ils sucent tant qu'ils peuvent et les autres font de la justification de salaire.

    Quetion ! Sony paye des droits d'auteurs à l'Armée Américaine pour Call of Duty ? ...

  • Kanar Déchainé
    Kanar Déchainé     

    La liberté c'est comme la démocratie .... c'est un bien trop précieux pour la laisser dans les mains du peuple !

  • Anonymous_man
    Anonymous_man     

    La vie future n'est pas très prometteuse, la droite est actuellement au pouvoir en France, le capitalisme est roi, on n'a tenté de nous l'imposer au niveau européen avec ce fameux nouveau texte contitutionel (réalisé entre autre par une personne de droite)
    Traduction du monde capitalisme (dont les Etats-Unis en sont la référence) :
    Les riches seulement ont le pouvoir (une très petite minorité de la population est concerné seulement)
    Les pauvres quand à eux sont les esclaves des riches et tout ça de manière strictement légale.
    La technique utilisée est très simple : il faut que les riches restent riches et deviennent encore plus riches. Pour ce faire, c'est très simple : on laisse le soin aux pauvres de trouver toutes les idées et innovations, on les laisse mettre tout ça en place et puis une fois que ça marche et que tout le monde est devenu "dépendant" et content de l'être de cette nouvelle idée, on pond une loi qui va faire en sorte de taxer ou de faire payer les pauvres (et riches aussi, mais celà n'a pas la même incidence) sur l'exploitation de cette idée sous quelque forme que ce soit et en plus on fait en sorte qu'aucune autre alternative légale ne soit possible.
    Exemple 1 : La taxe sur les carburants. Qui aujourd'hui a la chance de pouvoir se passer de véhicule pour vivre ? peu de gens en tout cas. Et pourtant la taxe sur les carburants (polluants) est absolument énorme. Pourtant il parait qu'il suffit d'utiliser de "l'huile de colza" (écologique, peu cher) pour rouler avec des véhicules DIESEL.
    Exemple 2 : Le logement, à commencer par les terrains. Nous sommes en France et il y a actuellement une population de 106 hab./km² .En admettant qu'il y ait 75% (ce n'est qu'une suposition) de la surface du territoire que l'on dédit aux services publics et collectifs (voirie, forêts, terrains agricoles, batiments publics / collectifs, etc.) il nous reste quand même 2500m² environ (un carré de 50x50m). Sachant que l'on est en France dans un pays dit de "liberté", "d'égalité" et de "fraternité", on pourrait en déduire une théorie suivante : chaque citoyen a droit à sa naissance à une surface de terrain constructible minimum pour qu'il puisse y construire ou faire construire son logement (égalité en droit). Mais en fait, ceci est probablement possible dans certains pays du tier monde (absence de capitalisme) mais en tout cas pas en France. Eh oui même si l'on veut s'arracher les cheveux pour pouvoir construire sa propre maison (principalement pour des questions de moyens financiers) eh bien on ne peu pas tout simplement car on n'a pas de terrain et que l'on a pas les moyen de s'en acheter un. Les riches l'ont très bien compris, celà permet d'avoir parc privé locatif important en France et tout ce qui en découle...
    Bref, comme les gens "pauvres" financièrement mais riches "intellectuellement" n'on pas dit leur dernier mot et veulent s'en sortir, ils sont contraint de trouver des alternatives mais ceci nuit au bon fonctionnement de "je suis riche et je le reste mais pour celà il faut que les gens pauvres restent pauvres et leur faire croire en une pseudo liberté et une pseudo espérence de vie future meilleure et les rendre dépendant du système"
    Seulement comme les temps sont dures pour les riches qui risquent de voir leur rémunération des pauvres à la baisse, ils nous pondent tout un tas de loi à 2 francs 6 sous pour contraindre les gens à ne pas contourner le système et payer, payer et toujours payer. Seulement le problème, c'est comme pour tout, les riches veulent le beurre et l'argent du beurre et en demande toujours plus. Et c'est là qu'il y a un hic : Eh oui, certaines personnes de bonne fois à l'origine deviennent faible et face à cette triste réalité tombent du mauvais côté, elles sont prêtes à tout et c'est de là que nait tout un tat de choses : aucune envie de vivre, augmentation des suicides, des meurtres, des viols, des incivilité routières, des attentats suicides, etc.
    La solution pour les riches : avoir des maisons dans des quartiers surveillés contre la délinquance à l'abrit des effractions, utiliser le moins possible les réseaux routiers communs, utiliser des véhicules qui leur permettent de se sentir protégé (4x4 de ville) au détriment de la pollution. Bref se protéger au maximum au détriment de la sécurité de la population de masse, c'est çà dire contourner le problème en se voilant la face sur les tristes conséquences dont ils en sont l'origine.
    Cependant, la plupart des riches sont quand même obligés d'utiliser des transports en commum (TGV, etc.) et d'utiliser des portions de routes communes pour aller dans certains lieu pulics, et donc là ils deviennent aussi la cible de la délinquance en générale. Ils décident donc (La droite capitaliste) d'utiliser une partie des impôts publics pour renforcer la sécurité (le modèle américain arrive en France et en Europe, il ne nous m

  • marco_
    marco_     

    Tu as sans doutes raison.
    Une chose me semble claire : si on se met en infraction vis à vis de la loi en diffusant des textes de chanson, cela veut dire également qu'on n'a plus le droit de chanter dans la rue, même en s'étant assuré que personne ne puisse nous entendre.
    Et si par hasard un policier nous entendait chanter. il pourrait nous verbaliser. Bienvenue dans le meilleur des mondes ! J'espère que cela n'arrivera pas mais je crois qu'avec ce genre de lois on peut s'inquiéter.

    Comme tu dis , on peut 'copiner' et s'échanger des textes quels qu'ils soient (et faire valoir le respect à notre vie privée ...) :-)

    Une autre solution peut être ? Quand je lis un bouquin formidable, je peux diffuser (comme dans mon précédent message) une copie partielle du bouquin (sous forme de citations).

    Donc tu peux également diffuser en ligne des paroles de chansons sous forme de citations, non ?

    Marco

  • Amice
    Amice     

    En fait, je me demandais si on ne pouvait pas fire un truc du genre "Voilà ma liste de paroles, si vous les voulez envoyez-moi un mail". L'échange de mails, c'est du domaine privé donc c'est permis non?

  • marco_
    marco_     

    Qui cèdent toujours aux lobbyies ? Il semblerait que ce soit souvent le gouvernement ou la commission Européenne, ouvrant ainsi la voie royale à l'enrichissement des grands actionnaires, à l'appauvrissement des idées et à la destruction de nos emplois. Pour ce qui concerne la commission européenne, un exemple de faiblesse vis à vis des lobbyies est disponible ici : http://www.framasoft.net/article3575.html .
    Sauvons nos idées et nos emplois s'ils en ait encore temps, et pour ce faire, méfions nous d'abord de la vérité donnée par les médias dominants. Réfléchissons bien avant d'établir pour vrai ce qu'on nous assène !!

    Lorsque nous regardons un objet, nous sommes habitués à utiliser nos yeux en
    > nous souvenant uniquement de ce que toutes les autres personnes qui nous ont
    > précédé ont pensé à son sujet.
    > [ Guy de Maupassant ]
    >
    > Après tout, qu'est-ce donc que la réalité ? Rien de plus qu'une intuition
    > collective.
    > [ Lily Tomlin ]

  • marco_
    marco_     

    C'est par l'échange d'idées, la copie d'idées que les connaissances ont pu progresser au cours de l'histoire de l'humanité.
    Internet est un formidable outil permettant de favoriser ces échanges.
    Les échanges ont toujours enrichi l'homme, de même que les nations. L'augmentation des échanges commerciaux entre pays a généralement pour effet d'augmenter globalement la richesse de ces pays (cf. effet du marché commun sur l'Europe ...).
    Il est vrai que le droit d'auteur se paie. Ainsi, je croie normal qu'un écrivain soit rémunéré pour la lecture de son livre et il me semble bien normal d'acheter des livres (souvent difficiles à photocopier du reste).
    Si on parle des artistes de la pop music, l'achat d'un de leur album englobe l'achat du support, l'achat du texte et l'achat de la musique qui va avec, on les achète parfois plus pour le texte que la musique et réciproquement.
    En tout cas, je trouve extrêmement curieux que des sites doivent payer pour diffuser de simples textes de musique, sous prétexte de faire respecter le droit d'auteur. D'ailleurs c'est beaucoup plus souvent les maisons de disques, à ma connaissance, que les auteurs qui demandent de faire respecter ce droit.
    Et cela ne gêne visiblement pas nos politiques et notre justice ! Qui se porte le mieux ? Les maisons de disque ou les artistes ? Je crois que c'est les maisons de disque !

Lire la suite des opinions (277)

Votre réponse
Postez un commentaire