En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les salariés d'Amen cherchent leur salut dans la grève

Suspendus au résultat des négociations entre la maison mère et un éventuel repreneur, ils déplorent l'absence d'interlocuteurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • nicolas giraud NGDEV
    nicolas giraud NGDEV     

    jeune société de développement web, la quasi totalité des sites de nos clients sont hébergés chez amen, maquettes, démos et version beta des applis y compris. Sur ce coup là, nous perdons toute crédibilité.

    Pensez, medames et messieurs salariés d'AMEN, que le tissus de l'économie du web: webagencies, agences de communications, développeurs, sont vos meilleurs commerciaux...

    En perdant un client de mon envergure, vous perdez plusieurs nouveaux hébergements par mois. faites le calcul.

    Bien que conscient de vos problèmes, et prêt à vous soutenir, je considère que je n'ai pas à en subir les conséquences, mes clients encore moins.

    Merci de continuer à assurer...

  • Dominik de forum.fusina.net
    Dominik de forum.fusina.net     

    C'est véritablement égoiste de penser cela : "j'ai pas de soucis, donc
    je laisse courir".
    La réalité est plus cruelle : certains clients AMEN sont dans
    l'impasse. Mais pire encore, l'incertitude du lendemain est désormais
    chose réelle (avec 90% du personnel en grève et le mutisme de la
    direction, qu'est-ce qu'il te faut ?) et une action qui dépasse les 17
    jours. Quant à dire ouvertement qu'il ne faut rien dire, rien faire,
    alors que le moment est crucial, cela porte un nom : la politique de
    l'autruche.
    Le client - dans un situation pareille - à son mot à dire. Il ne doit
    pas subir (surtout lorsqu'on paye d'avance, sur plusieurs mois ou
    années) mais être tenu au courant. C'est le minium.
    Soyons réaliste : en se réunissant, on aura l'occasion de protéger les
    intérêts du client (donc les tient). Penser que nous voulons la mort
    d'AMEN est une ânerie... Sinon, que dire du mouvement des
    grévistes qui pronent à fond la défense des clients... en les
    abandonnant. Drôle de stratégie...

  • Alain_
    Alain_     

    Il est naturel et pour tout "Patron" qui se respecte de prévenir ses employés qu'une vente en en cours, de leur expliquer le "Pourquoi" .
    On ne pas demander aux employés de se "défoncer" pendant des années et les licencier sans estime, pour faire une meilleure plus-value.
    La négociation des garanties des employés doit faire partie de la vente.

  • Jean-Claude_
    Jean-Claude_     

    Il me semble que tous les salariés sont payés pour fournir un service de qualité: c'est le but même du travail !!!!
    Alors, svp, arrêter de croire que la société vous est redevable de quelques choses... C'est elle qui vous paye, pas vous !!

  • Jean-Claude_
    Jean-Claude_     

    Depuis quand ce sont les salariés qui décident !!
    A un moment faut arrêter les bêtises en France, les syndicats et les salariés veulent décider de tout ? qu'ils créent leurs entreprises et qu'ils prennent des risques...
    Je suis désolé de te dire qu'une personne qui crée une entreprise ne le fait pas pour faire plaisir à des personnes en les employants!!

  • Jorel
    Jorel     

    Ta société rentable grâce à la qualité du service rendu et à des équipes motivées se fait racheter par une boîte miteuse pour que celle-ci brade la société dans laquelle tu as investis en temps et en sueurs.
    Tu ne dis rien et tu te laisses jeter ?
    Franchement t'étonnes pas si personne n'achétera les produits de ta boîte amorale car tout le monde sera dehors...

  • olivier_
    olivier_     

    J'ai eu besoin d'une info pour mon serveur privé, j'ai posté une demande et ils m'ont répondu. Avec quelques heures de retards mais pas trop. Ce que j 'en conclu ? le service fonctionne toujours et sans problème et qu'ils se sont organisés pour faire face.
    Donc moi je leur apporte mon soutient et j'ai aucune raison de changer alors que mon service marche meme si quelques uns sont en greve

  • Nicolas Innocent
    Nicolas Innocent     

    normal, je demande des infos a amen pour prendre un serveur dédié, et, devant le manque de réponse, je découvre cet article....

    a mon avis, la france va de plus en plus mal, et ce n'est apparement pret de s'arreter....
    vive la france, amen!

  • phil__
    phil__     

    Bonsoir,

    J'apprends aujourd'hui la connaissance du conflit Amen, de ses salariés etc...

    Personnellement, je n'ai pas véritablement constaté un relâchement technique ces derniers mois. Je dispose de plusieurs sites chez Amen. A mon sens, il me parait raisonnable d'attendre la fin du mois pour prendre la décision oui ou nom de changer d'hébergeur.

    En ce qui concerne le rachât d'une entreprise, il y a toujours un période d'intox. Attention, je ne minimise pas les salariés d'Amen loin de là. Mais il faut savoir faire la part des choses.

    Posez-vous la question : A qui profite en ce moment de discriditer l'entreprise AMEN ? A mon avis surtout la concurrence qui serait ravie de récupérer les clients d'Amen.

  • anonyme_
    anonyme_     

    Je crois drevon que tu n'as pas vraiment compris la situation... J'ai actuellement un serveur en marche avec eux ( oui oui un a 50 euros comme tu dis )... Et ce depuis plus de 6 mois, pour l'instant tout va bien, a part deux ou trois petit problemes inevitable... Ce qui se passe sur le rachat de l'entreprise n'as rien a voir avec la qualité du service qui jusqu'a maintenant avais été bon... En plus je suis persuadé qu'Amen est rentable ( 50 travailleurs et plus de 2000 serveurs dedies, tu peux faire le calcul, en plus qu'ils ne sont pas tous a 50 euro, et tu ajoute tout le reste aussi ), le groupe derniere c'est peu être autre chose, mais il suffit d'avoir un abruti de directeur pour que tout foire, et ce dans n'importe quel boite, petite ou grosse, chere ou pas chere...
    En tout cas, avant de parler ou de critiquer quelque chose, tu ferais mieux de t'informer un peu...

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire