En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les protections anticopie sur les DVD-Vidéo sont légales !

Les protections anticopie sur les DVD-Vidéo sont légales !
 

La cour de cassation estime, à la lumière de la directive européenne du 22 mai 2001, que la copie privée peut être exclue lorsqu'elle risque de porter un préjudice aux intérêts légitimes de l'auteur.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • totoro999
    totoro999     

    Copie privée, procédés anticopie, décision judiciaire, nous n'en sommes pas au premier cas de ce débat hypocrite entre les sociétés de production et le public.
    Ce qui me sidère le plus, et qu'on nous rabache à chaque fois dans ces cas là, c'est que les décisions sont prises sois-disant dans l'intérêt de l'auteur. Pourtant tout le monde sait que ce sont les grosses structures qui en souffrent le plus et essayent à chaque fois de trouver LA parade au piratage.
    D'une part les procédés anti-copie sur les DVD ou CD ne sont pas fiables, je le pense, et un pirate mettra peut-être du temps mais arrivera à détourner à chaque fois ce procédé ... d'où l'inutilité de lois de ce type.
    D'autre part et concernant les droits d'auteur je pense qu'il faudrait qu'ils révisent leur texte et ARRETE de penser que Virgin ou Universal sont des AUTEURS. En aucun cas ! Ce sont juste des distributeurs qui permettent au grand public d'avoir accès à telle ou telle oeuvre. Le créateur de ce support n'a jamais directement à voir avec ce genre de décision. Il est juste un jouet dans les mains de son producteur - distributeur ...
    La question est donc de savoir à qui profite ce genre de procédures ? Est-ce effectivement à l'Artiste qui a passé du temps et placé de l'argent personnel parfois sur son oeuvre ou la major qui le soutient ???
    Pour moi la réponse est claire : ON NOUS PREND POUR DES IDOTS !!! :hurle: :hurle: :hurle:

  • chzig
    chzig     

    La cour de cassation fait un amalgame entre les "intérêts légitimes de l'auteur et les "revenus nécessaires à l'amortissement des coûts de production".

    Je serais curieux quant à moi de connaître la proportion de ces fameux "coûts d'amortissement" qui correspond aux droits versés aux artistes ayant participé à la dite "production".

    S'il n'est pas à priori aberrant de vouloir protéger les intérêts des industriels, mettre en avant les intérêts de l'Auteur (avec un grand A) pour justifier cette décision ne va certainement pas contribuer à clarifier un débat où déjà l'hypocrisie le dispute à l'angélisme.

    CZ

  • Ronfladonf
    Ronfladonf     

    Par hasard, ne serait-ce pas la fameuse directive EUCD qui vien td'être transposée en "loi DADVSI"???

    Je me pose juste la question: Si cette directive peut etre appliquée sans avoir été transposée (puisque c'est l'argument de la cour de cassation), Pourquoi avoir gaspillé l'argent du contribuable en débat pseudo politique a 4h du matin un 23 décembre... Pourquoi nous avoir amusés avec ca pendant les 3 mois qui ont suivi le tout avec une violation manifeste du principe de démocratie?


    Je me demande vraiment ce qu'ils ont voulu cacher a ce moment la ... la grippe aviaire? (une arme bio peut etre...) l'Iran? un vaccin contre le problème des banlieues? Bref, ... tout ca sent l'arnaque! :fume:

  • Little Tiger
    Little Tiger     

    que dans le cadre de la video en famille, la copie privée était légale :
    Son interview complète est là :

    http://www.journaldunet.com/chat/retrans/031222delacroix.shtml

    Tout ça c'est politico-financier et le sacro-saint droit à la copie privée est en train de mourir; à cause d'excès de revendeurs frauduleux qui gravaient par dizaines; on est en train de payer pour eux.

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    pourtant partie du Droit, or la copie privée est me semble t-il une coutume bien établie. Il n'y a plus qu'à espérer que d'autres Cours aient le courage de défendre le "droit" à la copie privée. Cela veut dire sinon qu'on peut demander à se faire rembourser les taxes perçues au titre de la copie privée sur les CD/DVD vierges, et les DVD de films qui sont protégés devraient donc enregistrer une baisse de leur prix puisqu'il n'y aura plus de "manque à gagner dû à la copie privée" ??

Votre réponse
Postez un commentaire