En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les protections anticopie d’Ubisoft sur le point de craquer

Mis à jour le
Les protections anticopie d’Ubisoft sur le point de craquer
 

Un groupe de pirates a conçu un crack qui permettrait de jouer aux titres PC de l'éditeur sans contraintes. De quoi ravir les fans d'Assassin's Creed 2 et de Silent Hunter 5.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Sn4kY
    Sn4kY     

    Ou alors, on fait comme Steam (P.S. : ya pas d'abonnement a payer pour steam...bipdan2 je sais pas où t'as trouvé ça hein), on sors des jeux avec des prix fracassants (j'ai acheté GTA IV a 4€99 pendant les fêtes)...Pas d'emmerdes avec !

    Sinon, le commentaire qu'avaient inscrits les auteurs du crack à la fin du fichier NFO était très rigolo...en gros il conseillait à Ubisoft de se concentrer un peu plus sur la qualité du jeu que sur la qualité de la DRM...

  • bipdan2
    bipdan2     

    L'évolution des jeux sur console et pc ont petit a petit tués les salles d'arcades.

    J'adorais l'ambiance de ces salles, ses mélanges de sons et de flash, estompé par les volutes de fumées, mais faut l'admettre, pour jouer en mode compulsif, fallait sortir pas mal de piècettes, a moins d'etre le roi du claquage de flipper.

    Alors c'est sur maintenant que y'a la crise, qu'on a plus le droit de fumer une clope pendant sa partie de street fighter, il vaut mieux jouer chez soi, mais ca rapporte bien moins. Pas de location de bornes, pas de partie à 1 ? les 3 crédits.

    Il fallait donc que les éditeurs trouvent quelque chose : mieux que le crédit bail, tu achetes le jeu, puis tu paies quand meme a l'acte, ton abo adsl, ton abo steam, ton compte wow et la taxe sur ton disque dur pour compenser les pertes du a tes amis qui eux, moins fortunés téléhchargent illéglement.

    Et dans l'absolu, ils ont bien raison, parceque comme dit plus haut, y'a que ceux qui paient qui sont emmerdés par les DRM

  • freddo30
    freddo30     

    a savoir quand meme que pour steam qui fonctionne avec ce systeme , il y a aussi un moyen de contourner le probleme pour jouer .
    la seul vrai barriere ce trouve pour jouer en multi sur le net .
    sinon je n'ai pas trouver de jeu qui ne soit pas cracker .
    meme les daubes le sont...

  • tituz
    tituz     

    Encore faut-il avoir une bonne connexion internet pour pouvoir activer ces genre de jeu ou récupérer toutes les DRM téléchargeables...
    Ce qui n'est malheureusement pas le cas pour tout le monde en France...
    Ceux qui n'ont pas internet, ne peuvent donc pas jouer à Assassin creed 2 par exemple?
    Ce serait le comble :o

  • misterpedro
    misterpedro     

    Lisez bien le post de ndnsnf au dessus, tout y est dit.

    En fait, on se demande si les éditeurs ne rendent pas les jeux sur pc injouables pour nous imposer à terme des offres de location où le seul moyen de jouer sera de télécharger et installer (légalement et en payant) un jeu blindé de drm et de restrictions d'utilisation (Sony a déjà tenté le coup avec sa PSP Go --> bide complet... pour le moment).

    Plus de frais de pressage de dvd, plus de frais de distribution... tout bénéf pour l'éditeur.

    La seule chose qui ne bougera pas, on s'en doute, ça sera le tarif !

  • ndnsnf
    ndnsnf     

    "De son côté, Ubisoft se contente de préciser à 01net que « la technologie de protection est appliquée différemment en fonction de chaque jeu. Elle évolue dans le temps et ce n'est pas le genre de protection qui peut être contournée une fois pour toute »."

    Là ils font une erreur chez UBI Soft, pour contourner une fois pour toute cette protection, qui lèse l'acheteur habituel de jeux, il suffit...

    DE NE PAS ACHETER...

    Comme cela on fait un grand contournement de mesures ineptes, qui ne font qu'ennuyer le client, mais pas vraiment l'adepte du tout gratuit.

    D'ailleurs, il n'y a pas qu'UBI Soft, dans le genre à suivre les mauvaises idées, il y a aussi Electronic Arts avec son Command & Conquer 4 qui, en plus du même type de protection, à l'air d'avoir fait un jeu des plus mauvais surtout pour conclure une saga qui date depuis une dizaine d'année.

    En fait, je pense que si ces mesures de protection tendent à se multiplier, il serait bon pour des associations de consommateur de mettre le nez dans la panoplie de DRM existants, parce que autant on peut comprendre que ces sociétés cherchent à se protéger contre la copie, autant il parait complètement ubuesque de vouloir louer un jeu au même prix que si on l'achète.

    Pourquoi louer, parce que avant, quand on dépensait 40/50? on avait le jeu à disposition quand on veut, où on veut, maintenant, outre le fait de ne plus pouvoir revendre le jeu en occasion (inactivable), on doit en permanence avoir l'autorisation du propriétaire pour éventuellement avoir le droit de jouer. (Même dans 10 ans ? la galette ne sera plus bonne que pour la poubelle)

    Vous l'aurez compris, je ne suis pas prêt à payer quelque chose sur lequel je n'aurais quasiment aucun droit, que ce soit 50?, 14.99?, 5?, ces systèmes de protection sont la mort assurée, bien plus que le piratage, de toute une filière qui construit un mur de protection en face de ses clients, en espérant qu'ils seront assez bête d'accepter de payer pour se faire enquiquiner.

  • HIPe
    HIPe     

    J'adore les jeux où t'es plus enmerdé quand tu l'achètes à 60€ que quand tu le pirates... Je me souviens des premiers TrackMania avec le système anti-copie "starforce", le truc était pas au point du tout: j'avais le jeu original dans le lecteur, malgré tout il m'indiquait que le DVD n'était pas dans le lecteur, résultat je n'ai jamais plus y joué alors que je l'avais payé... Depuis je peux vous dire que je n'ai plus jamais acheté un seul jeu avec un système anti-copie starforce, je me suis fais avoir une fois mais pas deux...

    Sinon c'est un peu le même genre sur les DVD: celui qui achète le DVD à 20€ il se tape 3 min de séquences obligatoires à la con avant de pouvoir voir son film (avertissement du FBI, pub pour la BREIN qui est une sorte d'organisation de lutte contre la contrefaçon néerlandaise, logo du producteur, etc) alors que celui qui a téléchargé illégalement le film peut le regarder directement sans être ennuyé par aucun message obligatoire... Puis franchement, quel intérêt de marquer avant chaque DVD que celui qui le copie et le redistribue risque des poursuites?... Tout le monde le sait, et même si on le sait pas nul n'est censé ignorer la loi donc leur message est totalement superfétatoire.

  • ratporc
    ratporc     

    Elle ne sera certainement pas contournée une fois pour toute, mais le sera néanmoins pour chaque jeu qui sort. La course à la protection des jeux est sans fin et ne sera jamais remportée par les éditeurs. La sortie d'une nouvelle protection est prise comme un défi par les hackers, défi qui a jusqu'à maintenant toujours été relevé.

    Une fois encore, c'est le consommateur honnête qui en pâtit et c'est bien dommage.

Votre réponse
Postez un commentaire