En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les opérateurs européens sont-ils condamnés au déclin ?

Mis à jour le
Les opérateurs européens sont-ils condamnés au déclin ?
 

Soumis à de nombreuses contraintes concurrentielles, à l'absence d'un marché unique et à la nécessité de se réinventer tout en investissant, les opérateurs de télécommunications européens pourraient perdre pied à plus ou moins long terme.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • Guimo
    Guimo     

    Déja, la 4G, osef. Toute personne qui s'y connait un peu sait qu'il est beaucoup plus efficace de densifier le réseau que de changer de technologie. Le basculement en 4G pourrait se faire tout doucement, au fur et à mesure des remplacements de stations emettrices. Déja, que l'on atteigne les débits promis en 3G, et on pourra réfléchir à autre chose.

    Sinon, les opérateurs croyaient pouvoir arnaquer leurs clients avec des "services" (comprenez : pieds et mains liés du client avec son opérateur). Manque de bol, les clients veulent qu'ils se cantonnent à leur métier : déliver de la connectivité IP POINT. Pov ti chou, ils vont devoir se concentrer sur leur coeur de métier. Trop dur!

  • abriot
    abriot     

    "les autorités de régulation auraient mieux fait d'imposer ou d'encourager à l'investissement dans la 4G"

    Non mais on se fiche de nous. Si la 4G était là les prix auraient été tirés vers le haut et les débits de la 4G supérieurs à la demande. En amenant un nouvel opérateurs, c'est l'offre qui s'est adapté à la demande multipliant ainsi les besoins des consommateurs. La 4G viendra mais après la reprise économique, quand la demande sera là (et les moyens).

    On oublie un effet de la 4G qui sera de se séparer de l'accès internet filaire chez les plus démuni... Qui sera alors le gagnant sachant que cela coûte plus à l'opérateur d'acheminer 1Go par sans fil que par filaire?

    On a dans cet article la preuve que les opérateurs ne cherchent que le profit maximum. Et quoi qu'on en dise ce n'est pas normal. Une PME cherche avant tout la survie en bonne santé ce qui est différent.

  • mouar
    mouar     

    "Qui ont violé leurs clients" ?
    Punaise ils ont la santé !!!
    Sinon, sur le fond tu n'as pas tort, et à mon avis tu serais fan de la chanson "Goodbye"

  • briiice
    briiice     

    Je pense faire partie d'une minorité de gens qui cumulent 3 caractéristiques : je suis consommateur, salarié, et contribuable. Les rares qui le sont encore peuvent juger des contradictions entre ces 3 etats. Je bosse dans les telecoms, pour le moment j'en vis, mais la pente est clairement descendante et deja un post sur cet article indique qu'une personne n'en vit plus... mais en tant que salarié, bien sur je trouve que tous les autres secteurs sont de sales escrocs : banque, assurances, grande distribution, garagiste, medecins 'specialistes'... bref, des que je ne comprends rien je ne vois qu'arnaque et voleurs... et manifestement de nombreuses personnes qui postent ici ne comprennent pas grand chose à l'industrie des telecoms...

  • strategie
    strategie     

    La bourse existe dans un but : permettre l'investissement contre dividende.
    Lorsque l'investissement sert a remunerer le seul comite directeur... contre de juteux dividende, le client est pigeonne. Et l'employe avec.

    Free a la plus forte capitalisation boursiere d'une part et le plus faible dividende d'autre part. Logique, puisque Free investit.

    Donc, si les 3 mammouths avaient poursuivi la meme strategie que Free, la 4G serait en place, les licenciements actuels imputes au 4e operateur que les grands patrons pleurent hypocritement n'auraient pas lieu.

  • saepho2
    saepho2     

    Dans l'offre à 32?, il y a aussi le téléphone illimité vers mobile ?

  • Kimi1
    Kimi1     

    Je ne crois pas réussir à te suivre là-dessus, petite explication ?
    Juste une petite réaction de ma part que ta réponse m'évoque, ici, la ville s'est occupée de fibrer à peu près partout (pour relier ses bureaux à la base). Il a été proposé aux FAI de passer par cette fibre pour relier les clients, avec une location. Ceux-ci ont bien évidemment refusé l'offre. Alors bien-entendu payer une location de matériel n'est pas rentable, mais il n'aurait pas été impossible d'adapter la facture pour les clients demandant à en disposer, nul-doute qu'il y en aurait eu, et tout le monde est gagnant. Dans ce cas-là, je vois mal en quoi les fournisseurs d'accès sont freinés... Ce n'est sûrement pas le consommateur qui en sort gagnant en tout cas.
    Enfin bref, je ne serais pas contre de petites explications, sincèrement, je ne vois pas

  • Zeboute
    Zeboute     

    Parler de déclin est un peu fort, sachant que l'Europe, et surtout les opérateurs français sont en avance, sur les infrastructures de réseau. N'oublions pas que les start ups décollent aux Etats Unis, mais que ce pays tellement immense ne peut satisfaire les usagers. En France, le prix et le débit sont au rendez vous.
    En Europe, et pour les grands opérateurs, l'enjeu est de trouver de nouvelles sources de profits. Via les services sur internet, moins couteux que l'investissement dans les infrastructures de réseaux de fibres optiques.
    Voilà l'équation difficile, et qui, pour nous, usagers d'internet rend la donne difficile :
    la fin d'un internet libre, mais dans le futur monopolisé par les grands acteurs du marché en France :
    http://zeboute.wordpress.com/2012/02/27/la-fin-dinternet-qui-veut-controler-le-web-23/

  • Robin des toits
    Robin des toits     

    Si la fibre n'avance pas, c'est a cause de l'ARCEP et des politiques qui sans cesse mettent des batons dans les roues. C'est a cause d'eux qu'il n'y aura bientôt plus d'opérateur téléphonique en France.

  • Marsulami
    Marsulami     

    Je suis du même avis que Fra27 ... Car comme lui nous subissons de plein fouet la "Guéguère" des grands !
    En effet, nous étions un petit magasin multi-opérateur et depuis l'arrivée de Free et des oppositions entre "grands" nous ont fait fermer boutique !
    Je suis tout à fait d'accord quand au principe des bas prix ... Moi même je suis consomateur, mais de là à ce qu'aucune mesure ne soit prise pour protéger les petits ( qui n'ont aucune marge de manoeuvre ! ) je dis NON ... vivez une liquidation judiciaire et des dettes sur plusieurs années et on en reparlera !

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire